Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Byrds , Bert Jansch
- Style + Membre : Crosby, Stills, Nash & Young
 

 Site Officiel (1846)
 Hyperrust Never Sleeps (1978)
 Thrasher's Wheat (2956)
 Autobiographie - Neil Young (493)

Neil YOUNG - Live At The Cellar Door (1970)
Par SUNTORY TIME le 5 Janvier 2014          Consultée 442 fois

NEIL YOUNG continue de dévoiler ses archives, lentement mais sûrement. Ce Live at the Cellar Door, témoignage de l'une des meilleures périodes créatives du Loner, s'annonce d'office comme un petit bijou.

Effectivement, ce concert acoustique, dans une petite salle, est un superbe témoignage de ce que le canadien peut faire de mieux avec une guitare ou un piano. La setlist fait honneur à son dernier album en cette date, After the Gold Rush, l'un de ses meilleurs. "Tell Me Why", "Only Love...", la chanson titre inaugure le concert en beauté, mais on retrouve aussi la plus rare "Birds" ou "Don't Let it Bring You Down".

NEIL YOUNG interprète aussi des titres alors inédits, comme le désormais classique "Old Man" de Harvest, "See the Sky About the Rain" ou "Bad Fog of Loneliness". On compte des pépites de l'époque BUFFALO SPRINGFIELD comme "I Am a Child" et "Flying on the Ground is Wrong" où le Loner s'amuse à frotter les cordes de son piano pendant qu'il parle au public. Expérimentation sonore ? Ou simple délire ? Les auditeurs trancheront.

On ne peut évidemment pas passer à côté de cette version surprenante au piano de "Cinnamon Girl", à des lustres de sa version classique, c'est à dire explosive. Quand à "Down by the River", elle prend toute une autre dimension en acoustique, plus mélodieuse.

Live at the Cellar, ce n'est que du bon grain, la qualité des bandes enregistrées est superbe, on est plongé dans l'intimité du Loner, pris dans l'émotion de son chant unique en son genre.
Cependant, aussi bonne soit cette précieuse archive, elle n'égalera pas la beauté du Live at the Massey Hall de 1971, qui reste le chef d'oeuvre acoustique de NEIL YOUNG, et sur lequel on retrouve la plupart des chansons présentes ici. Mais ne passez pas à côté du Cellar Door, surtout si vous aimez les chansons d'After the Gold Rush !

A lire aussi en FOLK par SUNTORY TIME :


Agnes OBEL
Aventine (2013)
Lettre à une belle jeune femme...




Neil YOUNG
Le Noise (2010)
Neil is Still Young !!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez







 
   BAYOU

 
   SUNTORY TIME

 
   (2 chroniques)



- Neil Young (chnat, guitare, piano)


1. Tell Me Why
2. Only Love Can Break Your Heart
3. After The Gold Rush
4. Expecting To Fly
5. Bad Fog Of Loneliness
6. Old Man
7. Birds
8. Don’t Let It Bring You Down
9. See The Sky About To Rain
10. Cinnamon Girl
11. I Am A Child
12. Down By The River
13. Flying On The Ground Is Wrong



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod