Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Byrds , Bert Jansch
- Style + Membre : Crosby, Stills, Nash & Young
 

 Site Officiel (1828)
 Hyperrust Never Sleeps (1950)
 Thrasher's Wheat (2893)
 Autobiographie - Neil Young (475)

Neil YOUNG - Silver & Gold (2000)
Par DERWIJES le 27 Octobre 2017          Consultée 257 fois

Où en est la carrière de Neil Young au début du nouveau Millénaire ? Depuis longtemps déjà le Loner n'a plus rien à prouver. Malgré avoir ballotté tout au long des années 80 d'albums douteux en albums catastrophiques, la décennie suivante fut une cure de jouvence pour lui, grâce à la génération grunge qui l'adoube parrain du genre.
En cette fin de siècle, difficile de l'arrêter. Son album Broken Arrow le réunit avec CRAZY HORSE pour une tournée titanesque qui sera documentée dans le live Year of the Horse et un documentaire par Jim Jarmusch du même nom, et c'est sans compter sur la réunion avec CROSBY, STILLS & NASH...
Il faut donc attendre Avril 2000 pour voir un nouvel solo de Neil YOUNG dans les bacs. Loin des jams aux amplis tournés à 11 de ses derniers albums, il revient à une folk doucereuse parfois teintée de country. Accompagné de musiciens de studios aguerris, il sort de ses cartons de vieilles chansons qui y traînaient depuis des années, comme Razor Love, qu'il jouait en concert durant les années 80.

L'atmosphère calme et douce qui se dégage de l'album n'est pas sans faire penser à certains de ses aînés, comme Harvest et son successeur Harvest Moon.
Non, Silver & Gold ne pêche pas excès d'ambition.C'est un album composé après une période chargée pour son auteur, et qui constitue plus une pause, une parenthèse entre deux projets plus importants.
Un album, donc, qui ne fera pas date dans cette imposante carrière. Mais Neil Young n'est pas devenu une telle icône par hasard, et même ses albums les moins intéressants recèlent quelques pépites.
Ici, c'est sans contexte « Red Sun », chantée en duo avec Emmylou Harris -excusez du peu-, qui mérite ce titre. Belle est simple, elle est accompagnée par une guitare slide sublimant la voix de ses interprètes. Une guitare slide remplacée par un piano sur « Horsehoe Man », deuxième meilleur titre de l'album, où la voix de Young disparaît presque dans un murmure pour laisser parler les touches d'ivoires.
Moins mémorables sont les deux titres les plus directs de l'album, « Good to See You » et « Buffalo Springfield Again » , chansons au demeurant sympathiques, à l'inverse de la un peu mais déjà trop country « Daddy Went Walkin' »

Malheureusement, c'est à peu près tout ce qu'il y a dire sur cet album. Oui, certaines chansons sont réussies, mais elles ne suffisent pas à sauver l'ensemble, qui surnage difficilement et se contente d'être un album réellement moyen : ni bon ni mauvais, juste le minimum syndical de ce que l'on peut espèrer d'un artiste de la trempe de Neil YOUNG. Après une courte pause dans ses sorties studio, il reprend avec Silver & Gold le rythme effréné de sortir un album tous les deux-trois ans. Cette boulimie du travail, coutumière au personnage, finit par le desservir. Au milieu d'une discographie déjà foisonnante, Silver & Gold y disparaît complètement. Peut-être sera t-il redécouvert dans le futur et sera t-il adoubé comme l'une des perles méconnues de son auteur, mais de nos jours, presque 18 ans après sa sortie, il ne reste qu'un album honnête mais trop discret pour son bien.

Note réelle: 2.5

A lire aussi en FOLK :


Bob DYLAN
John Wesley Harding (1967)
Petites promenades champêtres et mystiques




Neil YOUNG
Rust Never Sleeps (1979)
Docteur Neil & Mister Young !

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Neil Young (guitare, piano, harmonica, chant)
- Ben Keith (pedal steel guitar, chant)
- Spooner Oldham (piano, orgue)
- 'duck' Dunn (basse)
- Jim Keltner (batterie)
- Oscar Butterworth (batterie)


1. Good To See You
2. Silver & Gold
3. Daddy Went Walkin'
4. Buffalo Springfield Again
5. The Great Divide
6. Horsehoe Man
7. Red Sun
8. Distant Camera
9. Razor Love
10. Without Rings



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod