Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Byrds , Bert Jansch
- Style + Membre : Crosby, Stills, Nash & Young
 

 Site Officiel (1742)
 Hyperrust Never Sleeps (1831)
 Thrasher's Wheat (2685)
 Autobiographie - Neil Young (384)

Neil YOUNG - The Monsanto Years (2015)
Par BAYOU le 28 Juillet 2015          Consultée 1739 fois

Et encore un nouvel album de Neil Young. Quelques mois seulement après Storytone, le Canadien s’attaque à la multinationale Monsanto.

On sait que le Loner est un peu teigneux, et que les chansons engagées, il sait faire. Enfin pas toujours, car si « Alabama », « Southern Man » et à un degré moindre « War Song » sont excellentes, son brûlot anti-Bush « Living with War » était un peu bâclé.

Du coup il joue avec un nouveau groupe The Promise of Real, composé notamment de Lukas et Micah Nelson, les deux fils de Willie Nelson. Mais attention, ce n’est pas de la country de Nashville, car pour illustrer ses mots (« Quand ces graines germent, elles sont prêtes pour les pesticides/Et le Roundup vient et apporte la vague de poison de Monsanto »), il joue fort et puissant comme avec Crazy Horse.
Et Walmart, Starbucks, Chevron sont aussi habillés pour l’hiver. « Je veux une tasse de café mais je ne veux pas d’OGM/J’aime démarrer ma journée sans aider Monsanto », (dans « A Rock Star Bucks A Coffee Shop »)

Finalement pour réussir un CD il a besoin d’un souffre-douleur, et franchement le choix d’attaquer Monsanto frontalement est une bonne idée (On conseille l’achat du CD à Ségolène Royal qui pourrait peut-être demander le soutien de Neil Young si elle veut se présenter en 2017, vu que les élections US seront passées, et que le démocrate Bernie Sanders, soutenu par Young, sera retourné à ses activités).
En parlant d’élections, le Loner a laminé le milliardaire Donald Trump candidat ultra-consevateur, à la Maison-Blanche, qui avait eu le mauvais goût d’utiliser « Rockin’ on the Free World » sans demander son autorisation.

La musique est bonne (enfin pourrait-on ajouter), il sait être émouvant sur « Wolf Moon » et aussi méditer sur son engagement, avec « If I Don't Know » où il se demande si cette forme de contestation est vraiment utile. On a envie d’y répondre, « Neil si ce genre de coup de gueule pousse ta créativité, te fait oublier ton nouveau format audio, et enregistrer ce genre d’albums, il ne faut pas hésiter « ;
Cela fait en effet un sacré bout de temps (depuis Prairie Wind ?) que notre homme n’avait pas sorti un aussi bon album ; d’autant qu’il semble VRAIMENT concerné !

A lire aussi en ROCK par BAYOU :


Bob DYLAN
The Bootleg Series Vol. 12 (2015)
When I paint my masterpiece




Bob SEGER
Live Bullet (1976)
Live from Motorcity


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Lukas Nelson (guitare)
- Micah Nelson (guitare)
- Neil Young (guitare, chant)


1. A New Day For Love
2. Wolf Moon
3. People Want To Hear About Love
4. Big Box
5. A Rock Star Bucks A Coffee Shop
6. Workin' Man
7. Rules Of Change
8. Monsanto Years
9. If I Don't Know



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod