Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers , Johnny Hallyday , Jacques Dutronc

Eddy MITCHELL - Zig-zag (1972)
Par BAKER le 19 Mars 2018          Consultée 418 fois

Johnny aura Hamlet, Eddy a eu Zig Zag. Un album plus personnel, mais maudit. Enregistré à de multiples endroits et avec des formations diverses, dont à nouveau le ZOO de Léo FERRE, mais aussi MAGMA, du moins certains musiciens de MAGMA (d'après la légende, Christian VANDER en particulier n'aurait jamais participé au disque, ce qui est fort probable au vu du jeu de batterie), Zig-Zag se démarque avant tout par sa pochette. Urgh ! Mais quelle est cette... chose ?! Cette nuance d'orange existe-t-elle réellement dans notre plan cosmique ? On adore ou on déteste, pas de juste milieu pour une pochette à l'image du disque qu'elle défend : pas comme les autres.

Au niveau du style, Eddy tente de mélanger le rock lourd, agressif et groovy de Rock'n'Roll, et la variété de luxe mêlée aux accents soul de Mitchellville. Pas réellement de révolution de palais de ce côté : s'il se cherche toujours un peu, au moins commence-t-il à entrevoir une véritable voie musicale. Le changement par rapport aux albums précédents, ce sera notamment l'utilisation de cuivres de type "zeuhl", ceux de MAGMA donc : oniriques, aux harmonies très complexes, et à l'opposé des cuivres soul et r&b habituels. Les chansons, très variées, tentent de faire avec. Le résultat sera très en dents de scie, avec très peu de chansons assez puissantes pour rester dans la tête, mais également peu de vrais déchets, uniquement des expérimentations pas toujours fôlichonnes, mais au moins faites avec une réelle envie de changement.

Les meilleurs titres, pour votre serviteur en tous cas - car ce disque plus que bien d'autres aura une résonnance très différente selon l'auditeur - sont le premier, "En Revenant Vers Toi", joli résumé avec un peu tout, guitares prog, percussions rock africain, cuivres soul, violons de variété... Un petit bazar mais bien construit. "Le Jeu", adapté des MOODY BLUES, lui va comme un gant (dommage qu'à ma connaissance il n'en ait pas repris d'autres !). "Stop" n'est pas parfaite mais son refrain étrangement... bossa (!) est frais et permet d'aérer le répertoire SCHMOLLesque. Mais surtout, joyau du disque, quasi-inconnue, 'Personne' est une chanson triste, voire désespérée, mais remplie de beauté, les choeurs du début, MAGMAesques eux aussi, étant musicalement ce que notre homme a proposé de plus osé depuis ses débuts.

Le reste est moins maîtrisé, et part dans tous les sens. "La Nuit Des Maudits" par exemple tente une ambiance feutrée, mêlée à des cuivres presque faux tant ils sont destructurés, une batterie psychédélique et un texte biscornu. Le chaos, c'est d'ailleurs ce qui caractérise le mieux cet album : les chansons sont des bretelles d'autoroute mal foutues où l'on attend l'accident mortel avec l'impatience crapuleuse d'un gamin qui a ouvert ses cadeaux en loucedé le 23 décembre. Surnagent "C'est Facile", tube du disque agréable, 'Le Vaudou' justement très proche de ce que fera Johnny dans "Hamlet", et puis ce "Cash", inconnu du grand public mais chanson culte chez les fans, où Eddy se confie de façon troublante, avouant lui-même qu'il est actuellement dans le creux de la vague. Ce sera une des dernières fois où il parlera de lui, préférant par la suite concentrer ses textes sur la vie de petites gens anonymes, avec l'excellence qu'on lui connaît.

La folie des singles est passée, et donc une seule face B vient orner le CD remaster : "Entre Marx et Mao", totalement anecdotique mais qui semble avoir donné des idées à RENAUD quand il écrira sa "Socialiste". Adulé par certains, totalement oublié dans la discographie de MITCHELL (pourtant, je me répète mais avec un orange pareil...), "Zig-Zag" comporte un peu de tout, des ballades mignonnes, des guitares 12 cordes champêtres ("Je quitte la ville"), la chanson sur Jésus habituelle depuis 4 albums, mais il est difficile de s'y attacher réellement. Et si l'on comprend qu'Eddy ait une tendresse particulière pour cet album, peu donnaient cher de sa peau lors de sa sortie.

Note finale : 2,5 / 5

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par BAKER :


Lara FABIAN
Live (dvd) (2001)
Un très bon live maîtrisé de bout en bout.




Claude NOUGARO
Made In Nougaro (1989)
Le petit taureau entre dans l'arène !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible


1. En Revenant Vers Toi
2. La Nuit Des Maudits
3. Le Vaudou
4. Personne
5. Stop
6. Le Jeu
7. Cash
8. Je Quitte La Ville
9. Résurrection
10. Tout Est Dit
11. C'est Facile
- bonus
12. Entre Marx Et Mao



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod