Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Van Der Graaf Generator, Henry Cow, Sleepytime Gorilla Museum
- Membre : Robert Fripp , Andy Summers & Robert Fripp, Theo Travis & Robert Fripp , Bad Company, Porcupine Tree, Swans, Ministry, Uk, Giles, Giles And Fripp, Talking Heads, Camel, Yes, Uriah Heep, Emerson, Lake & Palmer, Alan Simon , Asia, Frank Zappa

KING CRIMSON - B'boom: Live In Argentina (1995)
Par WALTERSMOKE le 2 Février 2016          Consultée 543 fois

Le moins que l'on puisse dire en ce qui concerne King Crimson, c'est qu'au niveau des fréquences de parution, il est l'un des groupes les plus prolifiques : dès son deuxième retour, à peine a-t-il sorti THRAK début 1995 qu'un premier live du double trio alors mis en place sort quelques temps plus tard. Une véritable surprise pour les fans, qui est cependant logique. En effet, King Crimson s'est réactivé dès 1994, et n'a dès lors pas hésité à se jeter sur scène aussitôt les morceaux du prochain album enregistrés (et déjà publiés pour certains sur l'EP Vrooom). C'est ainsi que d'heureux Argentins ont eu le privilège d'écouter King Crimson sortir la majeure partie de son album à venir.

L'une des principales motivations à sortir aussi tôt ce fameux B'Boom, cependant, c'est la lutte contre le piratage. En effet, l'album est présenté comme un bootleg officiel, donc enregistré à l'arrache et publié au plus tôt afin de contrecarrer les plans des malandrins qui avaient capté l'audio des concerts. La qualité sonore ne risque donc de ne pas être au rendez-vous ? Oui, sauf qu'on est chez King Crimson, et de facto, le son est bien puissant et clair, avec les basses de Tony Levin et Trey Gunn qui ne sont pas en retrait, même si ce sont les autres membres qui prennent le plus de place. Bootleg officiel mon oeil, donc.

B'Boom, donc, est un retranscription de ce que King Crimson a fait découvrir à son public en 1994, mais pas que. En effet, il arbore un visage anti-passéiste, une antithèse d'un groupe qui jouerait la sécurité en tapant dans les vieux classiques de son âge d'or (oui). Mais c'est mal connaître King Crimson, qui n'en tire que les définitifs "Red" et "Larks' Tongues in Aspic, Part Two". La période new-wave des années 80 est également bien présente, avec des morceaux sublimés par le format alors novateur du Roi. Il n'y a guère que "Elephant Talk" qui n'en sort pas tellement grandi, et "Heartbeat", bon... En échange, Indiscipline est un véritable festival de la monstruosité jouissive de King Crimson, et les circonvolutions guitaristiques de "Frame by Frame" sont bonnes à écouter.

En ce qui concerne les extraits de THRAK, dont la majeure partie est ici présente, autant faire simple : ils supplantent les versions studio. La puissance des rythmiques, les attaques acérées des guitares s'expriment pleinement, justifiant une fois de plus la réputation de bête de scène du groupe. Même un morceau aussi faible que "Sex Sleep Eat Drink Dream" accroche facilement. On retient évidemment l'enchainement "B'Boom"/"THRAK", revenant par ailleurs en fin de concert. Robert Fripp pourrait se faire reprocher bien des choses, mais on ne peut lui retirer d'avoir créé un groupe qui offre un véritable intérêt majeur à être vu sur scène.

D'ordinaire, les pères fondateurs d'un genre finissent par tourner en rond, ou bien s'éteindre par faute de proposer quelque chose d'intéressant même à ses grands fans. Pas King Crimson. Si la sortie de THRAK montrait a priori les limites du groupe, B'Boom rassure, la première référence historique du rock progressif a toujours de belles choses à dire.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


ANDY SUMMERS & ROBERT FRIPP
I Advanced Mask (1982)
Guitaristes de talent pour musique spéciale




GURU GURU
Dance Of The Flames (1974)
Incandescence


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Robert Fripp (guitares)
- Adrian Belew (chant, guitares)
- Tony Levin (basse, chapman stick, choeurs)
- Trey Gunn (guitare warr)
- Bill Bruford (batterie, percussions)
- Pat Mastelotto (batterie, percussions)


1. Vrooom
2. Frame By Frame
3. Sex Sleep Eat Drink Dream
4. Red
5. One Time
6. B'boom
7. Thrak
8. Two Sticks (impro)
9. Elephant Talk
10. Indiscipline

1. Vrooom Vrooom
2. Matte Kudasai
3. Talking Drum
4. Larks' Tongues In Aspic, Part Two
5. Heartbeat
6. Sleepless
7. People
8. B'boom
9. Thrak



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod