Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Byrds , Bert Jansch
- Style + Membre : Crosby, Stills, Nash & Young
 

 Site Officiel (1746)
 Hyperrust Never Sleeps (1838)
 Thrasher's Wheat (2696)
 Autobiographie - Neil Young (392)

Neil YOUNG - Comes A Time (1978)
Par LONER le 8 Août 2008          Consultée 4444 fois

L'histoire commence en 1977. « American Stars & Bars » paraît en mai, la compilation « Decade » en octobre. Ce laps de temps de cinq mois, Neil Young le passera à traîner du côté de Santa Cruz, écumant les bars et les petits clubs en compagnie d'une bande de copains, The Ducks, en faisant la part belle à leurs compositions, n'abordant que très rarement son propre répertoire.
Passé cet intermède, le Canadien rentre dans son ranch avec l'intention de revenir à ses premières amours, la folk champêtre mâtinée de country, mettant ainsi son corpus en perspective avec « Harvest » et « Homegrown ».

Recrutant principalement amis et vieilles connaissances, Neil Young forme le Gone With The Wind Orchestra, un peu la première mouture des International Harvesters qui l'accompagneront sur « Old Ways ». D'ailleurs, la seule apparition du groupe le 12 novembre 1977 au Bicentennial Park de Miami préfigure les shows de 1984 avec « Are You Ready For The Country ? » en ouverture et en clôture. De même, la présence du Loner trois mois plus tôt au United Farm Workers Benefit en compagnie de Crosby et Nash annonce avec huit ans d'avance le premier Farm Aid.
Historiquement, cette période est donc assez intéressante, voir déterminante.
Les dernières sessions au studio prirent fin en novembre 1977, pourtant l'album ne fut commercialisé qu'un an après. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce retard, les plus évoquées étant l'ordre incorrect des chansons (ce qui provoqua l'ire de Neil qui racheta toutes les copies et les détruisit) et la préparation de la gigantesque tournée qui donna lieu au film « Rust Never Sleeps ».

Après cette présentation du pourquoi et du comment, je propose qu'on en vienne au contenu.
Comme je le disais précédemment, Neil Young exploite le filon country-folk qu'il n'avait fait qu'exhumer lors d'efforts précédents. Les arrangements typiquement country sont donc de mise et Nicolette Larson donne de sa voix suave sur la plupart des morceaux. Le propos se veut donc plus lisse, plus concerné par l'aspect mélodique, plus immédiat. La production est léchée, les compositions plutôt efficace. Un aspect « gentillet » qui ravira très certainement les fans de « Harvest » mais qui je l'avoue me fait presque regretter les errements des années sombres.
Les mélodies enjouées de « Goin' Back » et « Comes A Time » apportent certes de la fraîcheur, sont lumineuses. La mélancolie romantique de « Piece Of Mind » ou « Already One » ne laisse également pas indifférent. Mais à aucun moment on n'y trouve ce côté poussiéreux qui caractérisait la folk du Canadien, même dans ses moments les plus sereins. On se tournera donc de préférence vers « Look Out For My Love », « Motorcycle Mama », voir « Lotta Love », laissant le soin aux amateurs d'Hugues Aufray d'apprécier « Four Strong Winds » ou à ceux qui ne la connaisse pas encore de découvrir « Human Highway », toujours très belle, mais qui dégageait tellement plus d'émotions en 1976...

Je ne pourrais blâmer personne de succomber aux charmes de cet album qui, il faut bien le reconnaître, est très bon dans son genre, qui marque le retour d'un Neil Young apaisé et qui renoue avec son public. Mais tout cela sonne décidément trop propre, trop lisse, ce à quoi je ne pourrai jamais vraiment m'habituer. Affaire de goûts plus qu'autre chose.

A lire aussi en FOLK par LONER :


Neil YOUNG
Neil Young Archives: Live At Massey Hall 1971 (1971)
Son plus grand live acoustique ?

(+ 2 kros-express)



Neil YOUNG
Chrome Dreams Ii (2007)
Taillé pour la route...


Marquez et partagez





 
   LONER

 
  N/A



- Neil Young (guitare, harmonica, chant)
- Nicolette Larson (chant)
- Ben Keith (pedal steel guitar)
- Carl Himmel (batterie)
- Tim Drummond (basse)
- Spooner Oldham (piano)
- Rufus Thibodeaux (violon)
- J. J. Cale (guitare)
- The Gone With The Wind Orchestra
- Frank Sampedro (guitare, chant)
- Billy Talbot (basse, chant)
- Ralph Molina (batterie, chant)


1. Goin' Back
2. Comes A Time
3. Look Out For My Love
4. Lotta Love
5. Peace Of Mind
6. Human Highway
7. Already One
8. Field Of Opportunity
9. Motorcycle Mama
10. Four Strong Winds



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod