Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (19)
Questions / Réponses (2 / 6)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1967 The Piper At The Gate...
1979 The Wall
1983 The Final Cut
1987 A Momentary Lapse Of ...
1994 The Division Bell
2014 The Endless River
 

- Style : Mostly Autumn, Eloy, The United States Of America , Deconstruction
- Membre : David Gilmour , Roger Waters , Syd Barrett , Rick Wright
- Style + Membre : Nick Mason

PINK FLOYD - The Division Bell (1994)
Par SUNTORY TIME le 18 Mai 2010          Consultée 1644 fois

On a furieusement tendance à considérer le PINK FLOYD période Gilmour comme de la soupe commerciale. C'est extrêmement réducteur à mon avis.

Certes, à l'écoute de ce Division Bell, on ne retrouve pas l'ambiance tourmentée de Animals, The Wall ou The Final Cut, ni les grandes envolées de Meddle ou Atom Earth Mother. Au niveau musical on est plus proche de Dark Side of the Moon, en plus posé et moins cohérent. Là où A Momentary Lapse of Reason a choqué par son coté plus pop et rageur, The Division Bell n'est que calme et esthétique.

Entre la pop accrocheuse de "Take it Back" et l'ambient de "Marooned" se trouve de vraies perles comme "Wearing the Inside Out" ou Rick Wright rechante enfin, de sa voie grave et fragile, ou "Keep Talking" qui n'est pas sans rappeler le "Sorrow" de l'album précédent. "Lost For Words" rappelle davantage les albums solo de David Gilmour que du PINK FLOYD pur jus.

Évidemment, la guitare et la voix de Gilmour atteignent des sommets d'émotion. Mais c'est sur "High Hope", dernière chanson du disque que tout s'arrête, que l'on ferme les yeux, que l'on se laisse porter par le son de la nature, de la cloche au lointain, de ces notes de piano cristallines et poignantes.
Dernière chanson du dernier album de PINK FLOYD, dernier grand classique du groupe. Ainsi s'achève, par des paroles équivoques et un immense solo de pedal steel guitare l'Extraordinaire Aventure des Flamants Roses.

Longtemps après, on a eu les "Grands Espoirs" d'une reformation du groupe. Mais depuis la mort (physique cette fois) du fondateur Syd Barrett, et surtout celle du regretté Rick Wright, on sait que PINK FLOYD fait désormais partie de l'Histoire.

Il ne nous reste plus qu'à se laisser bercer par le son cosmique de la guitare de Gilmour, chantant que l'herbe est plus verte ailleurs, au bord d'une rivière infinie. Le Flamant Rose toujours volant autour du Monde ...

"Forever and Ever"

A lire aussi en POP par SUNTORY TIME :


Laurent VOULZY
Lys & Love (2011)
Ca valait le coup d'attendre 10 ans !

(+ 1 kro-express)



Lykke LI
I Never Learn (2014)
De l'art de faire de la lumière avec de l'ombre


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
   MARCO STIVELL
   SUNTORY TIME

 
   (3 chroniques)



- David Gilmour (chant, guitares, basse, claviers, prog)
- Nick Mason (batterie, percussions)
- Richard Wright (clavier, chant)
- Invités:
- Jon Carin (prog, claviers additionnels)
- Guy Pratt (basse)
- Gary Wallis (percussions jouées et programmées)
- Tim Renwick (guitares)
- Dick Parry (saxophone tenor)
- Bob Ezrin (claviers, percussions)
- Sam Brown (choeurs)
- Durga Mcbroom (choeurs)
- Carol Kenyne (choeurs)
- Jackie Sheridan (choeurs)
- Rebecca Leigh-whife (choeurs)
- Mikael Kamen (direction orchestrale)


1. Cluster One
2. What Do You Want From Me
3. Poles Apart
4. Marooned
5. A Great Day For Freedom
6. Wearing The Inside Out
7. Take It Back
8. Coming Back To Life
9. Keep Talking
10. Lost For Words
11. High Hopes



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod