Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Byrds , Bert Jansch
- Style + Membre : Crosby, Stills, Nash & Young
 

 Site Officiel (1830)
 Hyperrust Never Sleeps (1953)
 Thrasher's Wheat (2898)
 Autobiographie - Neil Young (477)

Neil YOUNG - After The Goldrush (1970)
Par LONER le 24 Janvier 2007          Consultée 8006 fois

Ce qui fait sans aucun doute le génie de Neil Young, c’est son aptitude à écrire d’excellentes chansons tout en variant les styles musicaux. Dans ce domaine, « After The Gold Rush » fait figure de référence, on passe allègrement de la ballade folk au morceau plus hard rock, sans oublier les complaintes au piano ou les chansons plus enjouées, le tout agrémenté d’un sens de la mélodie et d’un niveau d’écriture hors du commun.
Il faut dire qu’on est bien loin du tâtonnement des débuts. Après le succès retentissant de « Déjà Vu », Neil reprend les sessions d’enregistrement amorcées quelques mois plus tôt, et ce avec un but précis en tête : arriver à faire la synthèse entre le Crazy Horse et CSN&Y.

Pour atteindre le but fixé, le canadien s’entoure comme il se doit. On retrouve ainsi Stephen Stills et Greg Reeves de CSN&Y, Jack Nitzsche et un petit nouveau alors âgé de 18 ans, Nils Lofgren. Les premières séances au Stunset Sound Studio de L.A. avaient eu lieu en compagnie du Crazy Horse à l’été 1969 et se terminèrent en 1970, en même temps que la tournée américaine. Les morceaux « I Believe In You » et « When You Dance I Can Really Love » sont les seuls qui seront retenus pour figurer sur l’album, la faute à une dégradation de la santé du guitariste, Danny Whitten, que l’on retrouvera également sur « Southern Man ». Les autres morceaux seront enregistrés au printemps 1970 dans le studio personnel de Neil Young de Topanga Canyon.

C’est finalement le 19 septembre 1970 que paraît « After The Goldrush », et contre toute attente, l’accueil que lui réservèrent les critiques fut dans un premier temps plutôt mitigé. Pourtant, on retrouve ici la plupart des morceaux qui feront le bonheur des fans lors des concerts : les mélancoliques « After The Goldrush » et « Don’t Let It Bring You Down » (mention spéciale à ce dernier qui fut repris par Annie Lennox et dont on peut entendre la version dans le film "American Beauty"), le rageur « Southern Man » (qui, avec « Alabama », lui valut une cinglante réplique de Lynyrd Skynyrd) ainsi que les superbes « When You Dance… » et « Birds ».
Certaines compositions comme « Till The Morning Comes » ou « Cripple Creek Ferry » sont certes dispensables mais constituent tout de même d’agréables intermèdes. Enfin, « Oh Lonesome Me » (écris par Don Gibson) et « I Belive In You » sont de magnifiques ballades.

Finalement, l’avenir donnera raison aux fans, puisque « After The Goldrush » est désormais considéré comme un grand classique du répertoire de Neil Young et l’un des cent plus grands disques jamais enregistrés. A la réécoute, on distinguera tout de même certaines faiblesses, notamment du côté de « Tell Me Why » ou « Only Love Can Break Your Heart » qui ne sont pas aussi passionnants, mais cela n’occulte en rien le plaisir ressenti. Un album intemporel donc, qui mérite sa place dans toute discothèque digne de ce nom.

Note: 4,5/5

A lire aussi en ROCK par LONER :


Neil YOUNG
Zuma (1975)
Substantifique moëlle du mouvement grunge...




CROSBY, STILLS, NASH & YOUNG
Déjà Vu (1970)
Après le triomphe de Woodstock, la consécration


Marquez et partagez





 
   LONER

 
   PINHEAD

 
   (2 chroniques)



- Neil Young (chant, guitare, piano, harmonica)
- Danny Whitten (chant, guitare)
- Billy Talbot (basse)
- Ralph Molina (chant, batterie)
- Jack Nitzsche Piano)
- Greg Reeves (basse)
- Nils Lofgren (chant, piano)
- Bill Peterson (bugle)
- Stephen Stills (chant)


1. Tell Me Why
2. After The Goldrush
3. Only Love Can Break Your Heart
4. Southern Man
5. Till The Morning Comes
6. Oh, Lonesome Me
7. Don't Let It Bring You Down
8. Birds
9. When You Dance I Can Really Love
10. I Believe In You
11. Cripple Creek Ferry



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod