Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Byrds , Bert Jansch
- Style + Membre : Crosby, Stills, Nash & Young, Nils Lofgren , Joni Mitchell
 

 Site Officiel (2324)
 Hyperrust Never Sleeps (2772)
 Thrasher's Wheat (4433)
 Autobiographie - Neil Young (993)

Neil YOUNG - Neil Young Archives: Live At The Fillmore East 1970 (1970)
Par SUNTORY TIME le 7 Février 2011          Consultée 842 fois

Ce live s'inscrit dans la tournée de l'album Everybody Knows this is Nowhere, disque fondamental dans l'Histoire de Neil YOUNG, car il marque le penchant électrique qu'il mènera en parallèle à ces productions folk, plus populaire au sein du grand public.

Pas étonnant si ce Live at the Fillmore East de seulement 6 titres possède 3 extraits de Everybody Knows (...), et non des moindres car la chanson titre ouvre les hostilité de bien belle manière et s'avère avoir plus d'impact que la version studio. Idem pour les deux monstres inséparables "Down by the River" et "Cowgirl in the Sand", ici surdimenssionés de façon gargantuesque. Si la force de la première tient dans son refrain génialissime, les ponts de guitares de "Cowgirl..." deviennent tout simplement titanesques. Le Loner s'acharne éternellement sur sa Old Black, accompagné de Danny Witten, ici impeccable.

D'ailleur "Come on Baby, let's go Downtown" est une chanson du premier guitariste du Crazy Horse. Et on peut dire qu'on tient une superbe tuerie éléctrifiée à deux doigts du court circuit. Monumental.

Restent les deux inédit, l'excellent "Winterlong" et l'entrainant "Wondering" dans une veine plus folk.

Le seul défaut de ce live, c'est sa courte durée, seulement 40 minutes (malgré les 12 minutes de "Down by the River" et les 16 de "Cowgirl in the Sand" !). Et on regrette, comme l'a précisé mon collègue Loner, l'absence de Cinnamon Girl pourtant toujours jouée durant cette tournée. Sa présence juste avant "Cowgirl in the Sand" aurait été tout simplement jouissive et aurait donné d'office la note de 5/5 au disque.

Dommage. Mais à part ça, rien à redire; Live at the Filmore East est un excellent témoignage de la première tournée de Neil YOUNG avec ce Cheval Fou qui n'a pas fini de faire parler de lui.
Un indispensable de tout fan du Mister YOUNG électrique !

A lire aussi en ROCK par SUNTORY TIME :


Bruce SPRINGSTEEN
Greatest Hits (1995)
Compilation qui vaut surtout pour ses inédits

(+ 1 kro-express)



ARCHIVE
Michel Vaillant (2003)
Bonne B.O pour mauvais film ...


Marquez et partagez





 
   LONER

 
   SUNTORY TIME

 
   (2 chroniques)



- Neil Young (chant, guitare)
- Danny Whitten (chant, guitare)
- Jack Nitzsche (piano électrique)
- Billy Talbot (basse)
- Ralph Molina (chant, batterie)


1. Everybody Knows This Is Nowhere
2. Winterlong
3. Down By The River
4. Wonderin’
5. Come On Baby Let’s Go Downtown
6. Cowgirl In The Sand



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod