Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : 5uu's, Nektar, Emerson, Lake & Palmer
- Membre : Rick Wakeman, The Moody Blues , Uk, Jon & Vangelis, Gtr, King Crimson, Squackett, Jon Anderson , Yoso, Asia, Chris Squire
 

 Site Officiel (522)
 Billboard : Owner Of A Lonely Heart (446)

YES - Heaven & Earth (2014)
Par WALTERSMOKE le 6 Février 2019          Consultée 160 fois

Par où commencer avec ce qui est vraisemblablement le dernier album studio de YES ? Premier (et dernier, donc) album studio avec Jon Davison au chant après l'éviction de Benoît David, album enfin produit par Ray Thomas Baker après une tentative avortée en 1979, dernier album studio avec Chris Squire ?

Le constat est plus limpide : Heaven & Earth est le pire album de YES. Même les compositions déjà bien transparentes de Open your Eyes (1997) ou Keys to Ascension 2 sont encore préférables à ces 51 minutes d'enfer musical. C'est plat, joué à la même vitesse lente et lénifiante tout au long de l'album (sauf sur "The Game" et "Subway Walls"), faussement progressif mais même pas digne d'un soft-rock de 3e division... et c'est de la faute de tout le monde. Certes, Davison, en plus de son chant, a été le principal compositeur de l'album, mais quelques meubles auraient pu être sauvés niveau interprétation. Il n'en sera rien : le pourtant solide Fly from Here (2011) montrait déjà des signes de vieillesse et surtout de faiblesse, et 3 ans plus tard, le constat s'est plus qu'aggravé. Et comme l'ont dit plus d'un fan ou chroniqueur, on n'a même plus l'impression d'écouter YES mais un mauvais tribute band, qui tombe en plus dans les travers du prog. Sérieusement, les membres de YES avaient-ils besoin de rallonger inutilement leurs compositions déjà moyennes de bases ainsi ? Sans rire, et à titre personnel, Heaven & Earth m'a réellement donné envie de dormir les rares fois où je me suis senti assez fou pour l'écouter.

On peut sauver ici "Subway Walls", à la rigueur. Parce que là, et grâce à Geoff Downes, on retrouve une composition ambitieuse, non-linéaire (ou si peu), même si les arrangements tartes et le chant de Davison restent insupportables. Du reste... par pitié, non. Quitte à se taper du rock progressif boursouflé, autant revenir sur Tales from Topographic Oceans (1973), par exemple. Un album que j'écoute encore et encore pour essayer de comprendre si c'est l'album en lui-même qui est mauvais ou bien si c'est moi qui ai des goûts de chiotte. Mais Heaven & Earth ? Plus jamais, surtout après avoir écrit cette kro-express.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


ANDY SUMMERS & ROBERT FRIPP
Bewitched (1984)
Plus accessible, mais aussi plus fragile




YES
Union Live (dvd) (2011)
Gros live, mais en version collector uniquement !


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   GEGERS
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- Jon Davison (chant, guitare acoustique)
- Geoff Downes (claviers)
- Steve Howe (guitares, choeurs)
- Chris Squire (basse, choeurs)
- Alan White (batterie)


1. Believe Again
2. The Game
3. Step Beyond
4. To Ascend
5. In A World Of Our Own
6. Light Of The Ages
7. It Was All We Knew
8. Subway Walls



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod