Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ennio Morricone
- Membre : Herbie Hancock , The Mahavishnu Orchestra , Keith Jarrett , John Mclaughlin , Hudson, John Scofield
- Style + Membre : Sonny Rollins , Dizzy Gillespie , Ornette Coleman , Thelonious Monk, Marcus Miller , Weather Report, John Coltrane
 

 Guide Jazz (378)

Miles DAVIS - The Musings Of Miles (1955)
Par DERWIJES le 13 Janvier 2019          Consultée 208 fois

Se lancer dans la carrière de Miles DAVIS n'est pas chose aisée. Le trompettiste a eu tellement de vies et a sorti tellement d'efforts que trouver une porte d'entrée à son œuvre peut-être intimidant. Mais si vous êtes comme moi, vous aimez bien faire les choses dans l'ordre, à savoir : par le début, par son premier disque.
Si seulement cela pouvait être aussi simple ! Davis a commencé sa carrière dans les années 40 et a, comme les autres jazzmen de l'époque, abondé, joué et enregistré pléthore de disques, pour la plupart des 45 tours contenant 3 ou 4 pistes. Tous les recenser dans l'ordre relève de l'exploit, et la plupart d'entre eux sont aujourd'hui collectors ou sagement rangés dans des compilations...L'un de ses albums les plus célèbres, Birth of the Cool, est en réalité une compilation de plusieurs morceaux qu'il avait enregistrés entre la fin des années 40 et le début des années 50.

Pour mieux nous y retrouver, nous commencerons notre exploration musicale du sieur Davis avec son premier 33 tours : The Musings of Miles.
Enregistré le 07 Juin 1955 dans le studio personnel de l'ingénieur du son Rudy Van Gelder -qui travaillera sur de nombreux grands albums comme A Love Supreme, pour n'en citer qu'un- et sorti dans le courant de la même année, ce disque à la jolie pochette n'en a pas l'air mais fut un nouveau départ pour le trompettiste. Celui-ci sortait alors d'une phase particulièrement difficile : après avoir flirté quelques temps à Paris avec Juliette GRECO dans un milieu Jazz plus libre et surtout moins raciste que celui de New-York, son retour au bercail s'accompagne d'une violente distanciation avec sa femme et ses enfants et d'une plongée dans l'héroïne. Pour financer son addiction il joue les proxénètes, jusqu'à ce qu'il parvienne à prendre le dessus et à se sevrer en s'enfermant dans la ferme de son père. Sorti clean et avec le besoin de reprendre l'estime de ses pairs qu'il s'était mis à dos avec son comportement d'addict, le voilà de retour aux affaires, bien décidé à regagner le respect de ses pairs qui lui est dû.

Et album lui sert donc comme échauffement avant les choses sérieuses. Nous retrouvons parmi les musiciens le pianiste Red GARLAND et le batteur Philly Joe JONES qui rejoindront ensuite son fameux quintet, mais avec Oscar PETTIFORD à la contrebasse pour le moment. En tant qu'échauffement, n'attendez pas grand-chose de cet album. Pas de révolution musicale ici, juste du bon jazz pépère joué tranquillement par des musiciens pleins d'assurance. Alors influencé par le pianiste Ahmad JAMAL, il demanda à Garland d'en adopter le style et joue « A Gal in Calico » et « Will You Still Be Mine », deux thèmes souvent joués par Jamal. Avec « I See Your Face Before Me », ces morceaux sentimentaux jouent volontiers un romantisme langoureux. D'ailleurs tout le disque profite d'une certaine langueur confortable, leur relecture de « A Night in Tunisia » évoquant plus une nuit dans le harem d'un sultan que la traversée d'un désert de sable. Parmi les six morceaux, deux inédits. « Green Haze », un blues pour conclure l'album et « I Didn't » écrit en réponse au « Well, You Needn't » de Thelonious MONK.

Un petit 2/5 pour un album bien sympathique mais qui n'offre rien d'autre qu'une courte demi-heure de musique apaisante et apaisée. Profitez bien de cet apéritif, les choses vont bientôt passer à la vitesse supérieure.

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Kamasi WASHINGTON
The Epic (2015)
Buffet à volonté !




Miles DAVIS
Cookin' With The Miles Davis Quintet (1957)
La recette du bonheur


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Miles Davis (trompette)
- Red Garland (piano)
- Oscar Pettiford (contrebasse)
- Philly Joe Jones (batterie)


1. Will You Still Be Mine ?
2. I See Your Face Before Me
3. I Didn't
4. A Gal In Calico
5. A Night In Tunisia
6. Green Haze



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod