Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ennio Morricone
- Membre : Herbie Hancock , The Mahavishnu Orchestra , Keith Jarrett , John Mclaughlin , Hudson, John Scofield
- Style + Membre : Sonny Rollins , Dizzy Gillespie , Ornette Coleman , Thelonious Monk, Marcus Miller , Weather Report, John Coltrane
 

 Guide Jazz (465)

Miles DAVIS - Collectors' Items (1956)
Par DERWIJES le 30 Août 2019          Consultée 214 fois

Nouvelle compilation de deux demi-albums par Prestige, ce Collectors' Items est composé de deux sessions d'enregistrement, une en 1953 et la seconde en 1956. C'est pourtant pour la première session que cet album est connu, à cause du bazar que cela fut. Jugez plutôt :

Miles DAVIS entre en studio bien accompagné. Sonny ROLLINS est toujours au saxophone, Walter Bishop au piano, Percy Heap à la contrebasse et l'excellent Philly Joe Jones fait sa première apparition en tant que batteur de Miles, place qu'il continuera dans son premier quintet historique. Cerise sur le gâteau, un bon ami s'est aussi invité. Charlie "Bird" PARKER en personne ! On saute de joie d'avance de voir le mentor jouer sur un disque de son apprenti, même si c'est sous le nom d'emprunt de "Charlie Chan" puisqu'il était sous contrat avec une maison de disque rivale, mais Miles déchante vite. PARKER est tellement persuadé d'avoir la police sur le dos qu'il a remplacé l'héroïne par de l'alcool, ce qui n'arrange pas l'état de paranoïa induis par la drogue. Durant toute la session il ne cesse d'être sur le dos de Miles, le traitant comme si celui-ci était encore un débutant, ce qui fait que le trompettiste finit par pousser une gueulante pour avoir la paix...La réaction de Charlie PARKER ? Il s'endort. Miles est du coup encore plus énervé que jamais et bâcle son jeu, ce qui a aussi énervé le producteur Ira Gitler, qui n'était plus aussi concentré qu'il aurait dû l'être. Effet domino oblige, le résultat final apparaît bâclé, ce qui énerve ensuite Prestige qui s'est mis sur le dos de Miles pour avoir une session supplémentaire pour peaufiner le bousin, ce qu'il ne fera qu'en 1956 dans une atmosphère beaucoup plus calme, avec cette fois-ci Tommy Flanagan au piano, Paul Chambers à la basse et Art TAYLOR à la batterie.

Difficile d'être optimiste envers ce Collectors' Items, un album qui porte bien son nom à cause de ses conditions d'enregistrement. Haut les cœurs toutefois, commençons donc par les morceaux enregistrés en 1956. Ils sont au nombre de trois : "No Line", "Vierd Blues" et "In Your Own Sweet Way". Ce dernier est le plus intéressant du lot, une reprise de Dave BRUBECK et le seul du disque ou Miles semble vraiment s'amuser, en bonne partie grâce au solo de Sonny ROLLINS. Le saxophoniste profite du peu d'intérêt de son leader envers le matériel donné pour lui voler la vedette en s'en donnant à cœur joie. Mais c'est bien lorsque les deux se retrouvent ensemble sur "Veird Blues" que l'auditeur peut enfin s'amuser à son tour, même si ce ne sont que des morceaux enregistrés à la va-vite pour en finir au plus vite. La technicité en faveur de l'émotion, pour être bref.

Parce qu'on ne dira pas que la première partie du disque, les morceaux enregistrés en 1953, soit une partie de plaisir à écouter. Le jeu de Miles est beaucoup plus bref et agressif que d'habitude, se rapprochant parfois de celui d'un Chet BAKER, ce qui n'est pas un défaut en soi si ce n'était pour les mauvais tempos et les fausses notes qui parsèment son jeu. On comprend mieux la colère d'Ira Gitler ! Nous ne retiendrons aucun morceau de cette première face, et surtout pas les deux prises de "The Serpent's Tooth" manquant autant l'une que l'autre d'imagination.

Les aficionados des petits détails trouveront pourtant leur bonheur à savoir qu'ici Charlie PARKER joue du saxophone ténor plutôt que son alto habituel, que c'est le seul disque ou PARKER et ROLLINS ont travaillés ensemble ou encore que nous y trouvons la première interprétation du classique de Thelonious MONK "'Round About Midnight", morceau fétiche de Miles qui ornera l'année suivante l'un de ses albums classiques avec son premier quintet.

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Alice COLTRANE
Journey In Satchidananda (1970)
Something about alice coltrane




Miles DAVIS
Get Up With It (1974)
Après le déluge


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Miles Davis (trompette)
- Sonny Rollins (saxophone ténor)
- Charlie Parker (saxophone ténor)
- Walter Bishop Jr (piano)
- Percy Heath (contrebasse)
- Philly Joe Jones (batterie)
- Tommy Flanagan (piano)
- Paul Chambers (contrebasse)
- Art Taylor (batterie)


1. Compulsion
2. The Serpent's Tooth (take 1)
3. The Serpent's Tooth (take 2)
4. 'round About Midnight
5. In Your Own Sweet Way
6. Vierd Blues
7. No Line



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod