Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1970 Ufo 1
1971 Ufo 2 Flying - One Ho...
1972 Live
1974 Phenomenon
1975 Force It
1976 No Heavy Petting
1977 Lights Out
1978 Obsession
1979 Strangers In The Night -...
1980 No Place To Run
1981 The Wild, The Willing...
1982 Mechanix
1983 Making Contact
1985 Misdemeanor
1995 Walk On Water
2000 Covenant
2004 You Are Here
2006 The Monkey Puzzle
2012 Seven Deadly
2015 A Conspiracy Of Stars
2017 The Salentino Cuts
 

- Style : The Union , Thunder
- Membre : Scorpions, Michael Schenker , Paul Raymond Project , Ted Nugent
- Style + Membre : Msg, House Of X
 

 Site Officiel (598)

UFO - Making Contact (1983)
Par GEGERS le 24 Décembre 2015          Consultée 980 fois

UFO est un groupe fait pour créer un hard bluesy, pas de l'AOR de bas étages. Pourtant, et pourtant... Il faut dire que durant la décennie 80, les groupes délaissent peu à peu leurs racines blues pour évoluer vers une musique plus directe et commerciale, dont des combos comme WHITESNAKE se font le porte-drapeau. Il en va ainsi pour le Perfect Strangers de DEEP PURPLE, du Born Again de BLACK SABBATH, et, finalement, seuls JUDAS PRIEST et leur British Steel semblent désireux de faire perdurer la flamme. UFO, soutenu par sa maison de disques, a depuis longtemps pris son parti de rendre sa musique plus aseptisée afin d'en extraire au maximum son potentiel commercial. Sans Pete Way, déçu par la nouvelle orientation du combo (il qualifiera la musique du groupe de "rock en fauteuil roulant"), le groupe de Phil Mogg tente de courir après un nouveau succès commercial, un an à peine après le succès du pourtant moyen Mechanix.

Enregistré d'août à septembre 1982 en compagnie du producteur Mick Glossop (The Waterboys, Van Morrisson), Making Contact tente de surfer sur la vague AOR qui fait fureur outre-Atlantique. Les modèles servant de base à la composition de ces nouveaux morceaux se nomment Journey, Foreigner ou encore Styx. Et tant pis pour le blues. L'absence du bassiste fou ne se fait finalement pas tellement ressentir. Neil Carter, désormais parfaitement à son aise au sein de l'écurie britannique, prend en charge la composition de la quasi-totalité des titres, et partage les tâches d'enregistrement des lignes de basse avec le guitariste Paul Chapman, pour sa part bien plus discret en termes d'écritures.

Phil Mogg, entre deux cuites, écrit pour sa part un album énergique et enlevé, qui ne parvient pas à renouveler la réussite artistique des opus précédents. S'il y a du bon, notamment l'injustement oublié "The Way the Wild Wind Blow" et sa mélodie flamboyante, il y a beaucoup trop de sucre et d'additifs pour rendre l'ensemble réellement savoureux. Seul titre sorti en single, "When It's Time to Rock" est pataud, lourdaud, loin des velléités commerciales du groupe. Quelques titres bien écrits aiguisent un léger intérêt ("Blinded by a Lie", l'énergique "Push it's love") et Paul Chapman continue d'offrir quelques sympathiques moments de bravoure. Pour autant, l'album souffre d'une tendance globale à la redite et surtout, peine à proposer des morceaux ne prêtant pas à discussion. "Call my name" ou "A fool for love" sont les malheureux exemples de cette tendance d'UFO à aseptiser sa musique dans l'espoir de décrocher un hypothétique nouveau hit.

Choux blanc. L'album se hissera péniblement à la 32è place des charts britanniques, tandis que le single restera cantonné en fond de classement. L'alcoolisme chronique de Phil Mogg, les tensions internes et l'incertitude du groupe quant à son avenir provoqueront finalement sa chute. Au printemps 1983, le groupe s'embarque dans une tournée d'adieu (ha ha) au goût amer en compagnie du bassiste Paul Gray avant de se dissoudre, puis de revenir sous forme de one-man-band de Phil Mogg l'année suivante.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Sting In The Tail (2010)
Voila, c'est finiiiiiiiiii...




Uli Jon ROTH
Scorpions Revisited (2015)
Arachnide un jour...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Phil Mogg (chant)
- Paul Chapman (guitare, basse)
- Neil Carter (claviers, guitare, basse)
- Andy Parker (batterie)


1. Blinded By A Lie
2. Diesel In The Dust
3. A Fool For Love
4. You And Me
5. When It's Time To Rock
6. The Way The Wild Wind Blows
7. Call My Name
8. All Over You
9. No Getaway
10. Push, It's Love



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod