Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Union , Thunder
- Membre : Scorpions, Michael Schenker , Paul Raymond Project
- Style + Membre : Msg, House Of X
 

 Site Officiel (491)

UFO - Lights Out In Tokyo (1992)
Par GEGERS le 18 Janvier 2016          Consultée 696 fois

L'Histoire n'a pas retenu grand-chose des aventures d'UFO au début des années 90, avant le retour au bercail de l'ange blond de la six-cordes Michael Schenker au sein de la formation britannique, en 1993. Et pourtant, High Stakes and Dangerous Men, paru en 1992 et marquant le début d'une nouvelle idylle entre Phil Mogg et Pete Way, est très certainement l'un des meilleurs albums du groupe. Les moyens financiers sont plus limités, la notoriété du combo n'est certainement pas à son zénith, et c'est dans ce contexte difficile qu'UFO se montre à la fois inspiré et désireux de prouver qu'il est encore bien vivant.

Capté au Club Citta de Tokyo le 20 Juillet 1992, le show qui constitue ce Lights Out In Tokyo, troisième album live officiel d'UFO, est la preuve de l'énergie qui habite alors le groupe. Autour de Phil Mogg et Pete Way, le guitariste Laurence Archer fait des étincelles, lui qui était déjà flamboyant sur le High Stakes précité. Le batteur Clive Edwards vient compléter la section rythmique, tandis que Jem Davis (Tobruk, Paul Di Anno) se charge des claviers, le groupe ne pouvant s'offrir le luxe d'emmener Don Airey en tournée avec lui.

Sans pour autant égaler la grandeur de Strangers in The Night, ce live oublié est pourtant un témoignage majeur de la résurrection du groupe. Très énergique, le combo met en valeur son répertoire avec une évidente envie d'en découdre, certains morceaux étant joués de manière très rapide et belliqueuse. Il en va ainsi des classiques "Only You can Rock Me", "Too Hot To Handle", "Shoot Shoot" ou de la doublette "Doctor Doctor" / "Rock Bottom", ce dernier morceau permettant à Laurence Archer de faire montre de son incroyable talent. Mettant l'accent sur son dernier album en date, UFO aligne ainsi modernité et classicisme, donnant sa chance à des titres tels que "Running up the Highway", "Borderline", "One of those Nights" ou "Backdoor man" qui s'imposent sans rougir à côté des tubes précités. La période 1980 - 1992 se voit mise aux oubliettes, ce qui renforce le lien évident entre l'album High Stakes et les brûlots intemporels des années 70. Du grand art.

La tournée s'achève en 1993 lorsque Phil Mogg, bourré, se casse la jambe en chutant de scène lors d'un concert en Russie, ce qui précipitera le départ d'un Laurence Archer qui se doutait déjà que le vent avait tourné. En effet, quelques mois plus tard, c'est Michael Schenker qui le remplace sur scène en Allemagne, à la grande surprise des fans présents. Reste un live occulte mais paradoxalement excellent, seul témoignage de ce line-up éphémère mais ô combien efficace. Une période à réhabiliter.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MSG
Assault Attack (1982)
Line-up éphémère offre album durable !




GOTTHARD
Domino Effect (2007)
Les deux font la paire


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Running Up The Highway
2. Borderline
3. Too Hot To Handle
4. She's The One
5. Cherry
6. Back Door Man
7. One Of Those Nights
8. Love To Love
9. Only You Can Rock Me
10. Lights Out
11. Doctor Doctor
12. Rock Bottom
13. Shoot Shoot
14. C'mon Everybody



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod