Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Elvis Presley , Eddie Cochran , Gene Vincent , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson , Bill Haley And His Comets, Johnny Cash

Jerry Lee LEWIS - Sings The Country Music Hall Of Fame Vol 1 (1969)
Par ERWIN le 13 Juin 2020          Consultée 211 fois

Jerry Lee LEWIS est maintenant au sommet des charts de la country music, dont il est le plus grand représentant en cette année 69... Comme quoi rien n'est écrit ni fixé dans le marbre. Alors, pour faire suite aux précédents succès du Killer, l'artiste et le producteur Jerry Kennedy décident de faire simple : maintenant que l'ex rock'n'roll star est reconnu par le monde de la country, pourquoi ne pas lui faire enregistrer des classiques du genre ? Cela présente moult avantages, comme de ne pas se casser le siphon à trouver des chansons nouvelles. La matière est là, le talent d'interprète de Jerry Lee fera le reste. Deux petites journées de sessions aux Columbia studios de Nashville lui suffisent pour fixer sur le sillon de quoi sortir deux albums, l'homme est connu pour ne jamais faire plus de deux prises par chansons de toutes manières... N'est-il pas le meilleur ?

C'est avec "I Wonder Where You Are Tonight" de Johnny BOND qu'on ouvre cette revue de la musique populaire américaine, les choeurs sont là, la lap steel aussi, le piano est discret et Jerry Lee étonnement sobre, complètement à coté de son habituelle folie furieuse, les intonations de sa voix ne trompent pas, exit tout sentiment rock'n'roll, nous sommes dans la pré carré des ténors de la country. D'ailleurs, que nous dit la classique de Harlan HOWARD, "Heartaches By The Numbers" ? Bah que notre Jerry Lee ne se foule guère et se contente de faire dans la reprise efficace. "Four Walls" est une mignonne bluette, romantique à souhait, inutile de vous dire que le killer s'y retient de toute la force de son âme damnée !

Nous disons donc classique : débutons donc par le grand Hank WILLIAMS. L'artiste positionne son piano sur "I'm So Lonesome I Could Cry" dans une version beaucoup moins raw que l'originale, taillée pour plaire au plus grand nombre, et il faut admettre que Jerry Lee réussit à merveille cet hommage, puis la bonne humeur est bien présente sur le tonky "Jambalaya", un des grands titres prélude au rock'n'roll, on y retrouve donc certains des gimmicks passés du chanteur, même s'il reste un peu sur la défensive. "Born To Loose", popularisé par Ray CHARLES, retrouve son aspect premier countrysant crée par les Ted DAFFAN'S TEXAN, sous la diction si spécifique du louisianais.

Don GIBSON est aussi présent avec "Sweet Dreams" - popularisé par Patsy CLINE -, calez-vous bien dans votre fauteuil et fermez les yeux, laissez-vous porter par la voix de l'icône, un superbe moment de détente vous attend et c'est juste beau. et on retrouve quelques aspects doowop sur "Oh Lonesome me", et dans ce cadre proche du rock, Jerry Lee s'en sort toujours avec les honneurs et le piano boogise un peu ! Nous avons deux chansons du baladin aveugle Leon PAYNE : "You've Still Got A Place In My Heart" représente au mieux son nouveau terrain de jeu, une country débonnaire et finalement pas rebelle pour deux sous, Jerry Lee chante l'amour difficile, les séparations et l'alcool... On revient encore une fois sur le supra classique "I Love You because", mais c'est pour la bonne cause, et ça passe tout seul.

Il y a aussi une portée familiale dans ce disque : "Mom And Dad's Waltz" prend une dimension toute particulière quand on connaît son adoration pour ses parents, voyez-donc ce solo de piano tout cool et détendu du gland... Pour une fois qu'il semble prendre quelque chose au sérieux ! Enfin, on retrouve sa petite sœur Linda gail sur "Jackson", ode à la capitale du Mississippi, centre de la vie musicale des US finalement, Jerry vit à Nesbit, Elvis est né à Tupelo, Robert JOHNSON y a fait le fameux pacte au crossroad, la famille s'en sort bien comme dab !

Bien sur le procédé n'est pas bien glorieux, il n'y a pas grand danger de se planter en reprenant les plus grands standards de la country quand on s'appelle Jerry Lee LEWIS. D'autant que quelques semaines plus tard, Jerry Lee va faire le Live Peace Toronto Revival avec ses pairs Chuck BERRY, Gene VINCENT, LITTLE RICHARD et Bo DIDLEY, mais aussi les djeuns ALICE COOPER ou les DOORS tout ça sous la baguette de John LENNON, celui là même qui se mettra à genoux pour lui baiser les pieds, ça vous situe un personnage ! En attendant, seul le trois est permis pour noter cet opus qui plaira beaucoup aux amoureux du genre.

A lire aussi en COUNTRY par ERWIN :


Elvis PRESLEY
Elvis Country (1972)
Elvis se la joue country avec talent




Dwight YOAKAM
Guitars Cadillacs Etc Etc (1986)
Gratte et bagnoles !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. I Wonder Where You Are Tonight
2. I'm So Lonesome I Could Cry
3. Jambalaya
4. Four Walls
5. Heartaches By The Number
6. Mom And Dad's Waltz
7. Sweet Dreams
8. Born To Loose
9. Oh Lonesome Me
10. You've Still Got A Place In My Heart
11. I Love You Because
12. Jackson



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod