Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Elvis Presley , Eddie Cochran , Gene Vincent , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson , Bill Haley And His Comets, Johnny Cash

Jerry Lee LEWIS - Sings The Counttry Music Hall Of Fame Vol 2 (1969)
Par ERWIN le 14 Juin 2020          Consultée 270 fois

On savait que Jerry Lee LEWIS avait enregistré de quoi produire deux albums des classiques de la country Music. Le volume 1 a consacré tous les espoirs de la boite de production Smash et il ne fait pas le moindre doute que le second tome va suivre. Il faut aussi dire que Jerry Lee a signé un contrat juteux précisant qu'il doit fournir trois albums par an à la firme, ce projet de "classique" était donc un bon calcul pour le deux parties. D'ailleurs voyez donc l'évolution visuelle de l'artiste, de rebelle passé à champêtre, il est devenu aujourd'hui carrément rural, on croirait presque un paysan du sud des USA. On n'échappe pas à son destin !

On débute avec "I Can't Stop Loving You" et nonobstant le chant vraiment cool presque laidback, de jerry Lee, l'ambiance est plus au Rock'n'roll qu'au Honky Tonk, bien sur, les choeurs se chargent de popiser tout ça mais impossible de se tromper sur l'identité du chanteur, avec même quelques petites secousses pianistiques. D'ailleurs, la petite sœur Linda Gail est toujours de la partie sur "Sweet Thang", avec un petit esprit rock'n'roll swingant. Les frangins s'en sortent pas mal.

Mais le grand succès de cette livraison est "One Has My Name", tiré du répertoire du cowboy chantant Eddie DEAN, repris ensuite par tout le gratin de Gene PITNEY à Barry YOUNG. Jerry Lee va lui donner ses définitives lettres de noblesse et sa version sera portée à la troisième place des charts... Le succès continue de suivre la nouvelle route de l'artiste. Bien entendu, calez vous sur les paroles et vous comprendez mieux pourquoi cette chanson de séducteur impénitent lui convient, il en roucoule presque notre killer !

On retrouve à nouveau deux succès - logique non ? - de Hank WILLIAMS sur ce disque : le tonk de "Why Don't You Love Me" s'impose presque autant qu'un rock avec beaucoup de bonne humeur, c'est d'ailleurs un des rares titres de cette trempe du répertoire du grand Hank. "Cold Cold Heart" colle a l'esprit de ses chansons, plaintive et frustre, une baladounette avec une gratte traînante et un esprit larmoyant renforcé par des choeurs judicieux.

D'ailleurs, on continue fort avec "He'll Have To Go", un titre de Jim REEVES datant de 1960, imposant un fiddle tellement kitsch mais si efficace. Et notre ex icône du rock, soudainement mué en cowboy chantant, le talent en deux prises, ça a un nom, et pourtant pas si simple à chanter. "Fraulein" de Bobby HELMS fût un immense succès en 1957, si on avait le moindre doute sur l'envie de l'artiste à rester dans son nouveau pré-carré, voilà un démenti absolu tant il semble à l'aise dans ce registre ultra classique. Je pense d'ailleurs qu'ici, cet instant subtil et gai peut vraiment plaire à tout le monde et transcende les genres.

Nous retrouvons Webb PIERCE avec "More And More", ici la voix de Mr LEWIS est presque proche de celle d'Elvis sur ses propres classiques de la même époque, la puissance et les nuances sont là. Bien sur parfois, la country se fait moins mordante, même si elle reste taillée pour les tops, n'est-ce-pas d'ailleurs ce qu'en attendent les ricains ? Il minaude sur la débonnaire "It Makes No Difference", aidé par une lap steel et un fiddle made in Nashville, "Pick me Up On Your Way Down" est un instant calme. On est presque western sur "I Get The Blues When It Rains", puis il chante l'amour perdu sur "Burning Memories", et curieusement s'en sort très bien.

Ce deuxième tome me semble plus performant que le premier, plus remuant aussi. Toutefois, il y a de fortes chances pour que vous tombiez sur une réédition comportant les deux albums vendus ensemble ! Au final, la mission est remplie, Jerry Lee LEWIS s'est fait la main – en deux jours, je sais je me répète – sur les grands classiques de la country music... « Argent facile » ? Certainement, le killer a toujours ses collègues de l'IRS au cul, il doit faire avec, en plus... du reste ! On ne s'étonne pas que cette année 69 soit si prolifique pour lui, comme vous allez voir, les sessions Sun ressortent aussi pour lui en cette année ! Un 3,5 réduit à 3 pour cause de facilité !

A lire aussi en COUNTRY par ERWIN :


Jerry Lee LEWIS
She Still Comes Around (1969)
Le meilleur en tout




Johnny CASH
The Fabulous Johnny Cash (1958)
Rival d'Elvis


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. I Can't Stop Loving You
2. Fraulein
3. He'll Have To Go
4. More And More
5. Why Don't You Love Me
6. It Makes No Diiference Now
7. Pick Me Up On Your Way Down
8. One Has My Name
9. I Get The Blues When It Rains
10. Cold Cold Heart
11. Burning Memories
12. Sweet Thang



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod