Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Elvis Presley , Eddie Cochran , Gene Vincent , Stray Cats, Buddy Holly , Little Richard, Ricky Nelson , Bill Haley And His Comets, Johnny Cash

Jerry Lee LEWIS - Country Memories (1977)
Par ERWIN le 3 Août 2020          Consultée 141 fois

Le père Jerry Lee LEWIS vit ses derniers instants de gloire au sein de la compagnie Mercury, la direction musicale prise par la production de Jerry Kennedy lui porte de plus en plus sur le système et sa voix elle-même semble moins conquérante que par le passé. Les sempiternels mêmes contributeurs made in Nashville démolissent peu à peu le son si roots du Killer en l'ensevelissant sous des tonnes de choeurs et d'orchestrations. Bien sûr, quelque part, confusément, on sent qu'il s'agit des goûts du public mais tel n'est pas du goût du Killer, qui n'en peut plus de voir ses royalties systématiquement entamées par l'IRS qui lui colle au cul depuis des années. En tout cas, ce piano vieillot sur la couverture ne prêche pas pour le positif !

"Middle Age Crazy" atteint la 4ème place du billlboard. C'est presque gênant tant nous sommes ici proches de la variété. Voyez donc cet insupportable refrain chargé de violons incontrôlables, c'est terrible. Mais il faut l'accepter, même la rudimentaire country s'apprête à changer radicalement - Urban Cowboy arrive ! -, nous sommes assez proches de ce que fait le King dans les seventies finalement. Le piano a beaucoup disparu des titres. Ainsi, la "Come On In" de Bobby BRADDOCK repose avant tout sur sa voix et ne manque pas d'efficacité, parvenant même à accrocher la dixième place du bilboard ; même pas au faite de ses capacités, le killer reste un battant.

Pas mal de balades : Ok, beaucoup d'orchestration sur "As Long As I Live", mais on reste dans une bonne moyenne – un titre qui annonce la prise de pouvoir à venir de Kenny ROGERS sur la country d'ailleurs. Nous avons une balade crépusculaire du genre Lucky Luke "I'm A Poor Lonesome Cowboy" avec "Let's Say Goodbye Like We Said Hello". Les guitares font le job et les violons restent discrets. Plus loin, "I'd Be Over You" reste écoutable. Et parfois, au détour d'une avalanche de sucreries désastreuses pour la santé de vos oreilles, on trouve des petites perles de Countrypolitan, mais oui ça existe. Voyez donc "What's So Good About Goodbye", pas de piano et ton doucereux mais l'ensemble a une très bonne tête, difficile en revanche de défendre la symbolique "Jealous Heart".

Ce n'est pas la première fois que Jerry Lee LEWIS reprend Ray CHARLES, les points communs étant fréquents entre les deux artistes. Cette version de "Georgia On My Mind" porte le sceau de celui qui jouait du piano debout et elle est très acceptable. D'ailleurs, l'éponyme "Country Memories" propose une ambiance matinée de son from new Orleans pas désagréable, même si Jerry Lee semble peu concerné. "Who's Sorry Now" détient un petit esprit tonk'n'roll d'allure sympathique, bien que Jerry Lee ait l'air un brin fatigué ici. Enfin, on quitte les territoires du tonk pour le rock'n'roll de tradition sur la conclusion "Tennessee Saturday Night", plutôt bien gaulée et qu'on peut aisément introduire dans ses bons titres de rock.

On est pas mal équilibré sur ce disque, même si Jerry Lee LEWIS sonne assez souvent "absent" ou fatigué – ceci est confirmé par Jerry Kennedy qui sent leur collaboration pas loin d'arriver à son terme -. Plusieurs morceaux restent de belle facture et permettent au killer d'entretenir l'illusion, il reste d'ailleurs au sommet des charts.

A lire aussi en COUNTRY par ERWIN :


Jerry Lee LEWIS
There Must Be More To Love Than This (1971)
Adultère et alcool




Elvis PRESLEY
Elvis Country (1972)
Elvis se la joue country avec talent


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Middle Age Cray
2. Let's Say Goodbye Like We Said Hello
3. Who's Sorry Now
4. Jealous Heart
5. Georgia On My Mind
6. Come On In
7. As Long As I Live
8. I'd Be Over You
9. Country Memories
10. What's So Good About Goodbye
11. Tennessee Saturday Night



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod