Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (740)
 The Exhaustive Shostakovich (787)
 Dsch Journal (531)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Concerto Pour Piano N°1 (chostakovitch) (1933)
Par SASKATCHEWAN le 25 Juillet 2010          Consultée 4178 fois

CHOSTAKOVITCH, avant de devenir le compositeur que l’on sait, se destinait à une carrière de pianiste concertiste. Une suite d’échecs relatifs au cours des années 1920 le mettra définitivement sur la voie de la composition. Par la suite, il n’assumera son rôle de concertiste que de manière sporadique, de plus en plus rarement à mesure que son état physique se dégradera à partir de la fin des années 1950. Autant dire que l’enregistrement proposé par EMI, capté pendant un voyage en France du compositeur, est une véritable rareté : CHOSTAKOVITCH sortait peu d’URSS et n’enregistrait pratiquement jamais. D’ailleurs, à ma connaissance, c’est la seule performance de CHOSTAKOVITCH disponible en CD (raison de plus pour se jeter dessus).

De l’avis général, en 1958, les facultés de pianiste de CHOSTAKOVITCH ont considérablement décliné ; son jeu, jugé trop « sec », n’avait de toute façon jamais acquis la faveur des connaisseurs. N’ayant jamais fait de piano moi-même, j’aurais bien du mal à juger la prestation du compositeur autrement qu’en me basant sur de vagues impressions et sur la comparaison avec d’autres enregistrements. Et à ce titre-là, l’interprétation que CHOSTAKOVITCH livre du Premier Concerto est sans aucun doute la meilleure qu’il m’ait été donné d’écouter. D’autres interprétations sont peut-être plus rigoureuses, plus gracieuses, mais aucune n’égale la force du jeu de CHOSTAKOVITCH. Le pianiste martèle, trébuche, s’emporte, dans une réinterprétation de la partition dont seul le compositeur en personne pouvait avoir l’audace.

Il faut dire que l’œuvre choisie est propice à la démonstration pianistique. CHOSTAKOVITCH ne cède pas pour autant à une technique aride et prétentieuse. Sous l’avalanche de notes du dernier mouvement, on perçoit l’ironie du virtuose qui se moque de lui-même. La trompette, instrument du sarcasme, ne fait que souligner les outrances du piano, qui quitte souvent l’ambiance feutrée des salles de concert pour l’éclat tapageur d’un vieux café-théâtre. L’influence des « petits boulots » de CHOSTAKOVITCH est ici indéniable : on retrouve les tics du pianiste de cinéma*¹, du temps où il improvisait encore la bande-son des films muets au moment de la projection.

Si le Premier Concerto a acquis une place de choix au répertoire des pianistes dès sa création en 1933, ce n’est pas un hasard. Dans la tradition de TCHAÏKOVSKI, CHOSTAKOVITCH alterne passages grandioses et lyriques, renversant les barrières entre musique romantique et musique moderne. Ici, contrairement au Second Concerto, le compositeur canalise encore son humour et équilibre ses mouvements. L’émouvant « Lento » est un contrepoids idéal à la fantaisie débridée des « Allegri ».

Témoignage rare d’un grand compositeur à l’exécution de sa propre partition, la performance à la fois belle et faillible de CHOSTAKOVITCH au piano est l’un des meilleurs moments de la discographie actuelle. Même si le Concerto pour Piano n°1 n’est pas le meilleur concerto qu’il ait jamais composé, l’amateur d’humour chostakovien y trouvera largement son compte.


Fiche du « Premier Concerto pour Piano » :
Opus : 35
Date de composition : 1933
Date de création : 1933 à Leningrad
Date d’enregistrement : 1958 à Paris par André Cluytens et l’Orchestre national de la radiodiffusion française
Références du disque : Concertos pour piano, Trois Danses fantastiques, 5 Préludes et Fugues, EMI Classics, 1959 (réédition 2003).

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°7 (quatuor Borodine) (1960)
Petit mais costaud !




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°3 (quatuor Borodine) (1946)
Premier grand quatuor


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur, piano)
- Ludovic Vaillant (trompette)
- André Cluytens (chef d'orchestre)
- Orchestre National De La Radiodiffusion


- Concerto N°1 En Ut Mineur Pour Piano, Trompette
1. Allegro Moderato - Allegro Vivace - Moderato -
2. Lento -
3. Moderato -
4. Allegro Con Brio - Presto - Allegretto Poco Modera
- Concerto Pour Piano Et Orchestre N°2 En Fa Maje
5. Allegro
6. Andante -
7. Allegro
- Trois Danses Fantastiques Op. 5
8. Allegretto En Ut Majeur
9. Andantino En Sol Mineur
10. Allegretto En Ut Majeur
- Préludes Et Fugues Op. 87
11. N°1 En Ut Majeur (moderato)
12. N°4 En Mi Mineur (andante - Adagio)
13. N°5 En Ré Majeur (allegretto)
14. N°23 En Fa Majeur (adagio - Moderato Con Moto)
15. N°24 En Ré Mineur (andante - Moderato)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod