Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (752)
 The Exhaustive Shostakovich (803)
 Dsch Journal (539)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Concerto Pour Piano N°2 (chostakovitch) (1957)
Par SASKATCHEWAN le 5 Juin 2012          Consultée 2639 fois

Une foule de compositeurs célèbres ont écrit des œuvres pour apprentis musiciens, une tradition qui s’est largement perdue de nos jours. Peut-être que les artistes qui se prennent au sérieux ne sont pas ceux que l’on croit. Parmi les œuvres modernes « pédagogiques », on peut citer les Mikrokosmos de BARTÓK, le classique parmi les classiques Pierre et le Loup de PROKOFIEV et enfin le diptyque formé par le Concertino pour deux pianos et le Concerto pour piano n°2 chez CHOSTAKOVITCH. Ces deux œuvres sont dédicacées au propre fils du compositeur, Maxime CHOSTAKOVITCH, qui est aujourd’hui un grand chef d’orchestre. Comme toutes les œuvres pour « enfants », elles répondent à deux exigences : être un exercice formateur pour les jeunes interprètes, et offrir quelques prises aux auditeurs débutants. Au contraire de ses aînés, CHOSTAKOVITCH destine ses deux pièces didactiques à des musiciens plus âgés, de jeunes adultes qui sont sur le point d’achever leur formation musicale.

Contrairement au Premier Concerto, qui a acquis une place de choix dans le répertoire des pianistes dès sa création en 1933, le Second Concerto souffre du jugement sévère du compositeur lui-même : ce serait une œuvre « dépourvue de valeur sur le plan artistique et sur celui des idées »*¹. Pourtant, les deux Concertos ont peu ou prou la même structure : deux mouvements enlevés encadrent une pièce plus lente et introspective. Certes, le Second Concerto, qui date de 1957, tranche par son exubérance et son ton radicalement optimisme. Les coups de tonnerre de 1953 et 1956 y sont sans doute pour quelque chose… Reste que l’espièglerie et les excès cartoonesques de cet ultime concerto, qui forcent le pianiste à se faire carillonneur, donnent une expression délurée à l’humour de CHOSTAKOVITCH, plus habitué aux détours et aux finesses de l’ironie.

C’est d’ailleurs l’aspect le plus intéressant de l’œuvre : la compositeur renonce à l’ambiguïté qui le caractérise et livre une œuvre pétillante de jeunesse et d’entrain. Un concerto idéal pour apprivoiser la bête, sans doute pas pour l’adopter. Bien sûr, le spectre de TCHAÏKOVSKI vient encore hanter les thèmes grandioses et les mouvements lents. L’envolée joyeuse qui clôt l’« Allegro », c’est presque du TCHAÏKOVSKI dans le texte, malgré les excès burlesques des cuivres. En fait, il n’y a rien dans le Second Concerto qui ne se trouve pas déjà dans le Premier. Et inversement, beaucoup d’audaces et de nouveautés du Concerto de 1933 sont passées par pertes et profits. Seules subsistent les exclamations frénétiques du piano au dernier mouvement, et encore, quand c’est CHOSTAKOVITCH au clavier ! Les autres interprétations sont souvent bien trop sages.

En résumé, le Concerto pour piano n°2 est une œuvre plaisante, un peu en décalage avec son époque, une œuvre qui a cette étrange faculté d’éclairer les jours sans pain. Tout ce que le compositeur a retiré d’innovations, il semble le compenser par sa sincérité et une passion débordante pour la Musique. Le professeur idéal, en somme, et l’interprète idéal aussi, à défaut d’avoir réussi à écouter la version de Martha ARGERICH.

*¹ Citation tirée de l’excellente biographie de CHOSTAKOVITCH écrite par Krzysztof Meyer, page 362, éditions Fayard, 1994.


Fiche « Concerto pour piano n°2 » :
Opus : 102
Date de composition : 1957
Date de création : 1957 à Moscou
Date d’enregistrement : 1958 à Paris par André Cluytens et l’Orchestre national de la radiodiffusion française
Références du disque : Concertos pour piano, Trois Danses fantastiques, 5 Préludes et Fugues, EMI Classics, 1959 (réédition 2003).

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Sonate Pour Piano N°2 (leonskaïa) (1942)
Poussez jusqu'au bout du CD




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°9 (quatuor Borodine) (1964)
Fin de la crise d'inspiration pour Chostakovitch


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur, piano)
- André Cluytens (chef d'orchestre)
- Orchestre National De La Radiodiffusion


1. Allegro
2. Andante
3. Allegro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod