Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (750)
 The Exhaustive Shostakovich (803)
 Dsch Journal (538)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Quatuor à Cordes N°8 (quatuor Borodine) (1960)
Par SASKATCHEWAN le 26 Août 2010          Consultée 5519 fois

Jamais musique de chambre n’avait plus mal porté son nom. Ecouter le Quatuor n°8 (1960), ou mieux, le jouer, dans une petite pièce, une chambre close, c’est prendre un aller simple vers une autre chambre, capitonnée celle-là. Graver une œuvre pareille sur disque, c’est ouvrir en grand les portes de la musique de CHOSTAKOVITCH. On connaît ses symphonies, on récite ses concertos, mais avec les quatuors, ces quatuors complètement dingues, dépressifs, introspectifs, joyeux, dansants, terribles, on en prend pleins les oreilles.

On parle souvent du huitième quatuor comme du quatuor « autobiographique ». CHOSTAKOVITCH, au sommet de son art, y aurait décrit son chemin de croix sous le règne de Staline. Plus récemment, on a voulu voir dans cette œuvre un requiem aux victimes de la Seconde Guerre mondiale, voire du totalitarisme en général. Les deux interprétations se valent, sans doute, mais ne suffisent pas. La guerre, ses nuées d’imbéciles en bottes cirées qui achèvent l’humanisme à coups de talon, son cortège d’horreur, ses destructions, ont bien sûr leur part dans la détresse poignante qui étouffe le quatuor. La vie de CHOSTAKOVITCH, que l’on appellera, grossièrement, une interminable succession d’emmerdes, ne dépareille pas non plus dans le paysage musical de cette œuvre totale. Mais le Huitième Quatuor ne peut pas se résumer à quelques évènements, à une vie : il est l’expression universelle de l’Homme aux prises avec la mort, pour qui la maladie, la terreur, la répression, ne sont rien à côté de la certitude que tout se finira entre quatre planches de sapin.

Joyeux programme… Le quatuor s’ouvre sur une sorte de marche funèbre à faire pendre un clown ; les cordes, pleureuses, exposent, distillent la mélancolie avant le coup de grâce de l’« Allegro molto », trois minutes de pure folie grinçante, où les quatre instruments s’écharpent plus qu’ils ne jouent ensemble. L’« Allegretto », pour sa part, procède en brusques écarts de nuances, ponctués par les sursauts percussifs du violoncelle joué pizzicato. L’œuvre s’achève sur deux « Largo », reprises en mode noirceur d’un « Moderato » déjà fort glauque. CHOSTAKOVITCH, dévêtu de ses oripeaux socialistes, cède à un pessimisme total : la coda du dernier mouvement appelle l’introduction du premier ; la détresse est un cercle…

Une fois encore, le compositeur cède à sa lubie favorite : la citation. Autocitation d’abord, sur le Huitième, le quatuor « autobiographique », où surgit un thème du Premier concerto pour violoncelle (« Allegretto »). Puis, on soupçonne çà et là quelques emprunts au folklore slave, sans pouvoir mettre le doigt dessus.

Hommage au Quatuor Borodine*¹ enfin, quatre fous furieux virtuoses du crincrin qui livrent une interprétation que l’on hésite à qualifier d’impeccable, tant l’instrument est bousculé. La formation fait honneur au travail de CHOSTAKOVITCH, qui signe ici son meilleur quatuor.


Fiche "Quatuor n°8" :
Date de composition : 1960
Date de création : 1960 à Leningrad
Date d'enregistrement : 1978 par le Quatuor Borodine
Références du disque : Intégrale des Quatuors à Cordes par le Quatuor Borodine, Disque 4, Quatuors n°8, 9 & 10, Mélodiya, 2006.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°9 (quatuor Borodine) (1964)
Fin de la crise d'inspiration pour Chostakovitch




Murray GOLD
Doctor Who (series 6) (2011)
Une très bonne b.o. pour une très bonne saison


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur)
- Mikhaïl Kopelman (premier violon)
- Andreï Abramenkov (second violon)
- Dimitri Chébaline (alto)
- Valentin Berlinsky (violoncelle)


- Quatuor à Cordes N°8 En Ut Mineur Op. 110
1. Largo
2. Allegro Molto
3. Allegretto
4. Largo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod