Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (752)
 The Exhaustive Shostakovich (803)
 Dsch Journal (539)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Concerto Pour Violoncelle N°2 (helmerson) (1966)
Par SASKATCHEWAN le 15 Avril 2012          Consultée 2455 fois

J’ai honte ! Regardez-moi cette pochette : un fond rouge, la faucille et le marteau, avec la tête de CHOSTAKOVITCH en fondu dans sa meilleure imitation de René Coty. Il ne manque plus qu’un buste de Lénine pour que le tableau soit complet (certains l’ont fait ; je ne les dénoncerai pas). Ceci est une supplique adressée à EMI, Chandos et Harmonia Mundi : épargnez à ce pauvre CHOSTAKOVITCH ces pochettes indigentes bourrées de grigris tout droit sortis du musée du communisme. Prenez exemple sur Melodiya, qui a choisi la peinture moderne pour orner ses disques.

Je n’en ai pas fini avec cette pochette. Ce beau rouge sanglant est d’autant plus déplacé que pour une fois, je suis allé vous chercher une interprétation russe postsoviétique, avec Valeri POLIANSKI à la baguette et l’Orchestre symphonique Cappella de l’Etat de Russie aux ordres. Allez faire des efforts après ça. Concertos obligent, le nom du soliste a son importance : l’archet est tenu par Frans HELMERSON, qui n’a pas à rougir de sa performance face à son illustre prédécesseur, Mstislav ROSTROPOVITCH. D’autant plus qu’en ce qui concerne le Concerto pour violoncelle n°2, les enregistrements de ROSTROPOVITCH ne courent pas les rues. Il existe bien une version avec David OÏSTRAKH à la baguette, mais cette curiosité m’a échappé jusqu’à maintenant.

Le côté « sage » du ce second concerto offre peut-être un début d’explication au désintérêt du virtuose ROSTROPOVITCH. Le concerto de 1966 est moins fantasque, et de ce fait, encore plus intriguant. Il s’ouvre sur l’un des « Largos » les plus habiles du maître. L’orchestre agrémente les développements au violoncelle de petites touches toujours judicieuses. On suit le mouvement pas à pas, les yeux plissés, le petit doigt sur la touche « retour rapide ».

Le « Scherzo » sonne la récréation. Moins virtuose que certains passages véloces du Premier Concerto, ce petit mouvement joue sur les échos entre l’orchestre et le soliste autour d’un thème entêtant. Lors du « Finale », quelques instruments inattendus font leur apparition. Le xylophone, le tambourin, ainsi qu’un instrument non-identifié en coda soulignent l’ambiguïté du morceau. L’absence presque totale de grandiose tout au long du concerto place l’habitué des plaisanteries chostakoviennes dans une situation toute nouvelle. Le côté malsain et mécanique de certains passages interpelle, comme lorsque les percussions esquissent une danse saccadée en conclusion.

CHOSTAKOVITCH rit jaune. L’ensemble du concerto laisse une impression de mauvaise farce, comme si le compositeur se moquait de ses propres épanchements. L’exaltation du Premier Concerto a laissé place à des sentiments plus amers, désabusés. Comme toutes ses autres œuvres très « personnelles », le Second Concerto est un recueil d’allusions et d’autocitations ironiques. Les sursauts du « Scherzo » rappellent la danse échevelée du petit bonhomme Humour sur la Symphonie n°13. L’ampleur des parties lente évoque une autre symphonie, la Sixième, de même que les outrances burlesques des deux derniers mouvements. Ce tourbillon d’influences contradictoires trace un bien étrange portait de CHOSTAKOVITCH, sorte d’amuseur désespéré qui trouve sa dernière liberté dans le grotesque.

Un très bon concerto donc, bien qu’un peu difficile au premier abord. Les longueurs du « Largo » mettent longtemps à dévoiler toute leur saveur. C’est en tout cas une œuvre qui marque une évolution importante dans la carrière du compositeur, vers une musique moins extravagante, plus macabre. Cette nouvelle orientation va marquer les dernières compositions de CHOSTAKOVITCH jusqu’à sa mort, en 1975.

Fiche « Concerto pour violoncelle n°2 » :
Opus : 126
Date de composition : 1966
Date de création : 1966 à Moscou
Date d’enregistrement : 1998 par Frans Helmerson, Valeri Polianski et l’Orchestre d’Etat de Russie
Références du disque : Shostkovich – Cello Concertos Nos 1 and 2, Chandos Classics, 2003.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Lady Macbeth Du District De Mtsensk (anissimov) (1932)
Le grand opéra de Chostakovitch




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°3 (quatuor Borodine) (1946)
Premier grand quatuor


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur)
- Valeri Polianski (chef d'orchestre)
- Frans Helmerson (violoncelle)
- Orchestre Symphonique D'etat De Russie


1. Largo -
2. Scherzo (allegretto -)
3. Finale (allegretto)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod