Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (752)
 The Exhaustive Shostakovich (803)
 Dsch Journal (539)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Quatuor à Cordes N°10 (quatuor Borodine) (1964)
Par SASKATCHEWAN le 21 Janvier 2016          Consultée 799 fois

La composition du Quatuor à cordes n°10 est séparée de quelques mois à peine de celle de son prédécesseur. CHOSTAKOVITCH, alors en plein renouveau artistique, achève sa partition en seulement onze jours. Ceux qui connaissent bien l’œuvre du compositeur savent que ce travail abattu à un rythme frénétique est souvent de première qualité, et ce n’est pas ce dixième opus de la série qui fera mentir l’adage. Les quatre mouvements qui le composent sont dédiés à Moïsseï Weinberg, un très bon compositeur soviétique surtout connu dans nos contrées pour avoir signé la B.O. du film Quand passent les cigognes, palme d’or à Cannes en 1958.

On entre dans le Quatuor n°10 en sautillant, accompagné par un violon guilleret. Très vite, comme toujours chez CHOSTAKOVITCH, on ne sait plus trop sur quel pied danser : le thème se fait tour à tour drôle et sinistre, accompagné par un violoncelle tout en rondeur. L’alto se risque à un léger bourdonnement, technique qui deviendra caractéristique du syle tardif du compositeur et de ses disciples, comme Alfred SCHNITTKE. Pour l’heure, le maître éclaire ses audaces d’un pizzicato fugace, comme pour retarder le sursaut de folie qui va suivre.

Tel Dostoïevski revenant sans cesse à son épilepsie, CHOSTAKOVITCH affiche son humour grotesque comme on traîne un mal incurable, multipliant les effets autour de ses « crises ». Dans ce registre, l’« Allegretto furioso » du dixième quatuor est un véritable morceau de bravoure, à l’image du « Scherzo » de la Symphonie n°10 ou de l’« Allegro Molto » du Quatuor n°8. Les instruments s’entrechoquent dans une danse désarticulée pleine d’une joie mauvaise. Le contraste avec l’« Adagio » qui suit n’en est que plus saisissant. Le troisième mouvement développe un thème d’une mélancolie poignante, humeur sombre que vient éclairer de temps à autre une mélodie gracieuse.

Une note tenue, une note emplie de désespoir, c’est là toute la transition entre l’« Adagio » et l’« Allegretto » final. Ce dernier mouvement, le plus long, est divisé en plusieurs parties. La première est toute entière consacrée à un thème bondissant qui semble vouloir faire oublier la détresse de l’« Adagio ». Cette danse légère se mue bientôt en mascarade grinçante, accompagnée d’un pizzicato fantasque de l’un des violons. Le ton se fait plus dramatique, les violons se lient dans une fuite en avant que rien ne semble devoir arrêter. L’apaisement est pourtant bien le maître mot des derniers instants du quatuor : les thèmes des mouvements précédents sont répétés à rebours, jusqu’à se que le premier thème de l’« Adagio » soit repris une dernière fois de manière légère et enjouée.

Une fois de plus, CHOSTAKOVITCH prouve que le meilleur de son œuvre est à chercher dans sa musique de chambre. A l’égal du Quatuor n°8, le Quatuor à cordes n°10 est un chef-d’œuvre du genre. C’est aussi le plus accessible de la série. Comme une dernière invitation à s’initier au monde subtil des quatuors avant la noirceur sans compromis et la complexité formelle des derniers opus.

Fiche du « Quatuor à cordes n°10 »
Opus : 118
Date de composition : 1964
Date de création : 1964 à Moscou
Date d’enregistrement : 1981 par le quatuor Borodine
Références du disque : Intégrale des quatuors à cordes par le Quatuor Borodine, Disque 4, Quatuors n°8, 9 & 10, Mélodiya, 2006

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°9 (quatuor Borodine) (1964)
Fin de la crise d'inspiration pour Chostakovitch




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Symphonie N°7 Leningrad (bernstein) (1941)
Au carrefour entre musique et histoire


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur)
- Mikhaïl Kopelman (premier violon)
- Andreï Abramenkov (second violon)
- Dimitri Chébaline (alto)
- Valentin Berlinski (violoncelle)


1. Andante
2. Allegretto Furioso
3. Adagio
4. Allegretto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod