Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (750)
 The Exhaustive Shostakovich (803)
 Dsch Journal (538)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Quatuor à Cordes N°7 (quatuor Borodine) (1960)
Par SASKATCHEWAN le 16 Avril 2015          Consultée 1127 fois

Le Quatuor à cordes n°7 est le plus court de la série, mais pas le moins intéressant. Sa composition s’est étalée sur un an, à comparer avec les trois jours d’écritures fiévreuses nécessaires à l’achèvement de son chef-d’œuvre de successeur. Contrairement au huitième, le septième n’occupe généralement que quelques lignes dans les biographies du maître et dans les programmes de concert. A tort, car sa courte durée cache une impressionnante palette de sentiments et quelques passages essentiels.

A commencer par l’introduction, où le jeu pizzicato a la part belle, comme si chaque instrument entrait sur la pointe des pieds. Cet « Allegretto » est tout en espièglerie, loin des prétentions symphoniques à venir. Le terme « musique de chambre » prend ici tout son sens. Les interprètes semblent tout proches, à portée de main. Le thème lancinant qui accompagne le mouvement rappelle l’élégance néo-classique du Quintette avec piano de 1940.

Un court silence précède le « Lento », comme pour mieux marquer le contraste avec le ton malicieux de l’« Allegretto ». CHOSTAKOVITCH semble plongé dans ses réflexions, absorbé par une humeur mystérieuse. Les plaintes des quatre instruments sont plus sinistres que tristes, entre deux eaux. Ce n’est pas la détresse poignante du Quatuor n°8, mais un sentiment beaucoup plus évanescent, quasiment indescriptible.

L’urgence reprend ses droits dans la première partie du dernier mouvement. Chaque instrument semble prendre appui sur son voisin pour battre un record de vitesse. Comme souvent chez CHOSTAKOVITCH, la démonstration virtuose s’achève en danse grotesque. Une fois le carnaval épuisé, le quatuor s’achève sur une reprise de thème et sur un retour du pizzicato. La boucle est bouclée, en quelque sorte.

Ce septième quatuor, dédié à la première femme du compositeur, Nina Varzar, fait figure d’ultime respiration avant le grand plongeon représenté par le Quatuor n°8. CHOSTAKOVITCH y développe un langage énigmatique, tout en nuances. Un témoignage intéressant des atermoiements stylistiques de l’artiste à la veille des années 60.

Fiche « Quatuor à cordes n°7 » :
Opus : 108
Date de composition : 1959-1960
Date de création : 1960 à Moscou
Date de l’enregistrement : 1981 par le Quatuor Borodine
Référence du disque : Intégrale des Quatuors à cordes par le Quatuor Borodine, Disque 3, Melodiya, 2006.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Symphonie N°11 L'année 1905 (mravinski) (1957)
La meilleure symphonie à programme




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Symphonie N°8 (mravinski) (1943)
Symphonie désespérée


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur)
- Mikhaïl Kopelman (violon)
- Andreï Abramenkov (violon)
- Dimitri Chebaline (violon alto)
- Valentin Berlinsky (violoncelle)


1. Allegretto
2. Lento
3. Allegro



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod