Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (731)
 The Exhaustive Shostakovich (776)
 Dsch Journal (521)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Symphonie N°11 L'année 1905 (mravinski) (1957)
Par SASKATCHEWAN le 15 Septembre 2010          Consultée 3945 fois

On connaît souvent la symphonie n°12 avant d’aborder la n°11. A moins d’être un amateur éclairé. A moins d’avoir de la chance. Pour les autres (les poissards et les ignares), et de manière assez mystérieuse du reste, la symphonie n°12 reste la référence de la symphonie-programme chostakovienne, celle qui traîne son mauvais profil d’œuvre bâclée chez tous les disquaires, celle qui attire les foudres d’UFC-qu’écouter, celle qu’Erato a dû rééditer à des millions d’exemplaires, comme ça, par pur sadisme. Alors quand, enfin, on croise la route de l’énigmatique onzième symphonie, le sous-titre « L’Année 1905 » évoque immanquablement « L’Année 1917 » de l’autre, et on passe son chemin. Grave erreur !

Certes, il y a le programme. Le Dimanche sanglant (rien à voir avec U2) qui a déclenché la révolution de 1905 en Russie, considérée par les bolchéviques comme la répétition générale avant 1917 (malgré leur rôle plus qu’anecdotique dans l’affaire, ahem). On retrouve le mythe révolutionnaire dans toute son outrance, passage obligé dans l’œuvre de tout artiste soviétique. Et pourtant, la 11 n’est pas la 12. L’ambition n’est pas la même. Là où la Douzième se contentait de rebattre les poncifs, la Onzième est sans doute la symphonie la plus « cinématographique » de CHOSTAKOVITCH. C’est bien simple, à l’écoute du premier mouvement et de sa formidable montée en puissance, c’est le Cuirassée Potemkine et Viktor Vavitch ensemble qui vous sautent aux yeux (on reste en 1905).

Fidèle à son habitude, CHOSTAKOVITCH intègre de nombreuses citations à son œuvre. Elles sont particulièrement prégnantes sur les deuxième et quatrième mouvements. Noyées au milieu des assauts des graves, les mélodies empruntées aux chants révolutionnaires de la période sont de véritables bouffées d’air frais. Ce qui n’empêche pas la symphonie de se murer dans une tonalité sinistre bien peu propagandiste. L’absurde, la mort, l’urgence imprègnent encore et toujours la musique du compositeur soviétique.

On commence à connaître les ficelles du maître, la flûte qui distille un petit air innocent, repris, ou plutôt défiguré par le reste de l’orchestre, pour en faire un air martial. Les rythmiques hallucinantes à faire pâlir STRAVINSKI sont également de la partie. En point d’orgue, l’essaim des cordes se signale à plusieurs reprises, grondant, bourdonnant, illustration sonore du feu roulant des soldats du Tsar, de la fuite éperdue des manifestants canardés… Et surtout, surtout… le tocsin ! Ce tocsin terrible qui résonne au dernier mouvement, annonciateur d’un finale ahurissant. Le finale grandiloquent de la douzième est enfoncé ; ici, la onzième prend définitivement une teinte lugubre. CHOSTAKOVITCH entre dans la dernière partie de sa « carrière » musicale, où le thème de la mort finira par occulter tous les autres.

Du côté de l'orchestre, MRAVINSKI signe une nouvelle fois une interprétation magistrale, malgré les quelques ratés de la prise de son. Mais bon, on a entendu pire, avec la Dixième notamment. Rien qui n’empêche de savourer pleinement cette très bonne symphonie de CHOSTAKOVITCH, qui ne souffre que de la lourdeur de son troisième mouvement.


Fiche "Symphonie n°11" :
Date de composition : 1956-1957
Date de création : 1957 à Moscou
Date de l'enregistrement : 1967 par Evgueni Mravinski et l'Orchestre philharmonique de Leningrad
Références du disque : Shostakovich - Symphony No. 11 "The Year 1905", Praga, 1994 (réédition Harmonia Mundi 2000)

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Le Nez (pokrovski) (1928)
Chef-d'oeuvre nez




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quintette Avec Piano (quatuor Borodine, Richter) (1940)
Aussi divin qu'inattendu


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur)
- Ievgueni Mravinski (chef d'orchestre)
- Orchestre Philharmonique De Leningrad


1. La Place Du Palais
2. Le 9 Janvier
3. In Memoriam
4. Le Tocsin



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod