Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE MODERNE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1922 Suite Pour Deux Pianos (Genova...
1923 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
1925 Symphonies N°1 (Kondrachine)
1926 Sonate Pour Piano N°1 (Chtcher...
1927 Aphorismes (Chtcherbakov)
Symphonie N°2 A Octobre (Kondr...
1928 Le Nez (Pokrovski)
1929 Symphonie N°3 Le Premier Mai (...
1931 Six Romances Sur Des Textes De...
Le Boulon (Ratmanski)
1932 Lady Macbeth Du District De Mt...
1933 Vingt-Quatre Préludes (Kadouch...
Concerto Pour Piano N°1 (Chost...
1934 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Sonate Pour Violoncelle Et Pia...
1936 Symphonie N°4 (Kondrachine)
1937 Quatre Romances Sur Des Poèmes...
Symphonie N°5 (Mravinski)
1938 Quatuor à Cordes N°1 (Quatuor ...
1939 Symphonies N°6 (Kondrachine)
1940 Quintette Avec Piano (Quatuor ...
1941 Symphonie N°7 Leningrad (Berns...
1942 Sonate Pour Piano N°2 (Leonska...
Six Romances Sur Des Textes De...
1943 Symphonie N°8 (Mravinski)
1944 Trio Pour Violon, Violoncelle ...
Quatuor à Cordes N°2 (Quatuor ...
1945 Symphonie N°9 (Bernstein)
1946 Quatuor à Cordes N°3 (Quatuor ...
1948 Concerto Pour Violon N°1 (Oïst...
Extraits De La Poésie Populair...
Raïok Antiformaliste (Khoutare...
1949 Le Chant Des Forêts (Temirkano...
Quatuor à Cordes N°4 (Quatuor ...
1951 Vingt-Quatre Préludes Et Fugue...
1952 Quatuor à Cordes N°5 (Quatuor ...
1953 Symphonie N°10 (Karajan)
1956 Suite Pour Orchestre De Jazz N...
Quatuor à Cordes N°6 (Quatuor ...
1957 Concerto Pour Piano N°2 (Chost...
Symphonie N°11 L'Année 1905 (M...
1959 Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1960 Quatuor à Cordes N°7 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°8 (Quatuor ...
1961 Symphonie N°12 L'Année 1917 (M...
1962 Symphonie N°13 Babi Yar (Haiti...
1964 Quatuor à Cordes N°9 (Quatuor ...
Quatuor à Cordes N°10 (Quatuor...
1966 Quatuor à Cordes N°11 (Quatuor...
Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1967 Concerto Pour Violon N°2 (Oïst...
1968 Quatuor à Cordes N°12 (Quatuor...
1969 Symphonie N°14 (Kondrachine)
1970 Quatuor à Cordes N°13
1971 Symphonie N°15 (Kondrachine)
1929 La Nouvelle Babylone (Judd)
 

- Style : Sergueï Prokofiev , Alfred Schnittke , Galina OustvolskaÏa
 

 Site Officiel (746)
 The Exhaustive Shostakovich (789)
 Dsch Journal (537)

Dimitri CHOSTAKOVITCH - Symphonies N°6 (kondrachine) (1939)
Par SASKATCHEWAN le 30 Août 2011          Consultée 2450 fois

Incorrigible, voilà le mot qui définit le mieux Dimitri CHOSTAKOVITCH. Tête-de-mule, ça marche aussi. Une fois, il a fait l’effort de mettre de l’eau dans son vin, et encore, à peine, car la Symphonie n°5 reste une œuvre géniale. Mais dès que le pouvoir relâche sa surveillance, les bonnes résolutions s’envolent, et le génie redevient lui-même, quitte à pousser la provocation un peu loin. Celui qu’en 1936 on accusait d’être inaccessible, formaliste, égocentrique, va choisir comme référence à sa Sixième Symphonie l’œuvre la moins soviétique qui soit, une autre Sixième, la Pathétique de TCHAÏKOVSKI.

Pathétique, au sens de TCHAÏKOVSKI, c’est déjà presque le contraire de « bolchévique ». L’ultime symphonie d’un romantique qui se meurt, c’est un monde tellement éloigné des lendemains qui chantent que ça ne pouvait que frapper l’imagination de CHOSTAKOVITCH, chez qui l’obsession de la mort va prendre une ampleur considérable. En élève appliqué, le compositeur soviétique copie l’audace de son aîné : un long mouvement introducteur de près de vingt minutes. Là où TCHAÏKOVSKI, avec sa fougue mélodique habituelle, se permettait quelques éclats, CHOSTAKOVITCH cède entièrement à la tristesse. L’orchestre est réduit à un murmure, les soli des bois sont énigmatiques, le temps semble s’arrêter…

ET BAM ! Le CHOSTAKOVITCH clown de cirque enfile son costume et coiffe son « Largo » malheureux de deux mouvements rapides et burlesques. Les tempi se font vertigineux et la grosse caisse roule des mécaniques. L’envolée frénétique de l’« Allegro » est vite dépassée par les outrances du « Presto », un mouvement chaotique et martial qui s’achève sur un air d’opérette. Le recueillement finit en farce ; incorrigible CHOSTAKOVITCH donc, mais aussi un peu bipolaire.

Rien d’étonnant à ce que les critiques soviétiques obsédés par la rigueur aient détesté cette symphonie mal bâtie et disproportionnée. CHOSTAKOVITCH n’égale sans doute pas TCHAÏKOVSKI dans son art de rendre évidentes les constructions les plus aberrantes. Peut-être faut-il voir dans la Sixième Symphonie une annonce de la trilogie des symphonies de guerre, une intuition vague des bouleversements à venir. Composée en 1939 à la veille de l’invasion de la Finlande par l’URSS, la Sixième est restée longtemps méconnue. Ses enregistrements sont quand même de plus en plus nombreux, et celui de Kirill KONDRACHINE avec l’Orchestre philharmonique de Moscou n’a pas à rougir face à la concurrence.


Fiche « Symphonie n°6 »
Opus : 54
Date de composition : 1939
Date de création : 1939 à Leningrad
Date d’enregistrement : 1995 par Kirill Kondrachine et l'orchestre philharmonique de Moscou
Références du disque : Intégrale de symphonies par Kirill Kondrachine, Disque 3, Melodiya, 2006

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par SASKATCHEWAN :


Dimitri CHOSTAKOVITCH
Quatuor à Cordes N°5 (quatuor Borodine) (1952)
Le tournant de la série




Dimitri CHOSTAKOVITCH
Sonate Pour Piano N°2 (leonskaïa) (1942)
Poussez jusqu'au bout du CD


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Dimitri Chostakovitch (compositeur)
- Orchestre Philharmonique De Moscou
- Kirill Kondrachine (chef d'orchestre)


1. Largo
2. Allegro
3. Presto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod