Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Judas Priest, Bon Jovi, Dokken, Deep Purple, Black Sabbath, Bonfire, Whitesnake, Mad Max
- Membre : Eloy, Wallenstein, Phantom V, Michael Schenker , Uli Jon Roth , Rock Wolves, Ufo, Kottak, Kingdom Come
- Style + Membre : Herman Rarebell , Msg, Electric Sun
 

 Crazyscorps - Fan Club Français (1565)
 Site Officiel (689)

SCORPIONS - Amazonia - Live In The Jungle (2009)
Par GEGERS le 10 Septembre 2012          Consultée 2719 fois

De par sa nature de pionnier du hard rock, SCORPIONS a, tout au long de sa carrière, parcouru les continents et les pays, posant ses flightcases à peu près partout où il est possible de brancher un ampli. A l'exception de l'Australie et de l'Afrique centrale, le groupe à visité la grande majorité des pays du globe, prenant le soin d'agrémenter chaque nouvelle tournée de destinations inédites. Ainsi, lorsque le groupe reprend la route en 2007 pour promouvoir l'excellent album Humanity – Hour 1, il répond favorablement à l'appel de promoteurs brésiliens désireux de le faire jouer en plein cœur de la forêt amazonienne, dans la ville de Manaus. L'occasion d'une tournée brésilienne de plus de 10 dates, qui visita notamment les villes de Rio de Janeiro, Belem, Sao Paulo et Recife. Lors de ce voyage, SCORPIONS profitera de sa notoriété pour, en collaboration avec Greenpeace, sensibiliser sur le sort inquiétante de la forêt amazonienne, dont la surface se réduit chaque année. Le groupe en tirera également ce DVD, dont une partie des bénéfices sera reversée à l'association. Un DVD dont la qualité du contenu est malheureusement inversement proportionnelle à la démarche qui l'accompagne.

L'idée de capter une vidéo en Amérique du Sud, chose inédite pour SCORPIONS, est en soi une excellente idée. Le public, bouillant, représente dans ces pays une force motrice capable de transcender une prestation. Lors du concert de Recife, ici présenté, les 40 000 spectateurs chantent et sautent comme un seul homme au son de la musique du groupe allemand, reprenant à gorge déployée chaque refrain. Malheureusement, ce concert, racheté à une chaîne de télé locale, a le défaut d'être amputé d'une bonne partie de sa setlist. 13 morceaux, pour à peine plus d'une heure de musique. De quoi tout de même apprécier la présence de l'oublié « No Pain No Gain » (album Face The Heat) judicieusement dépoussiéré, ainsi que de deux titres du dernier album en date, « Hour 1 » et « 321 » qui étincellent en live de par leur énergie et leur agressivité. Sachant le public latin friand de l'exercice acoustique (l'album Acoustica a acartonné en Amérique du Sud), les SCORPIONS proposent un long intermède vierge de toute distorsion, qui voit nombre de musiciens brésiliens (parmi lesquels le leader de Sepultura, Adreas Kisser) interpréter en compagnie du groupe « Always somewhere », une version réarrangée de « Holiday », la reprise de Kansas « Dust in the wind » ainsi que l'incontournable « Wind of change ». Ce concert, bien que filmé de manière très professionnelle, laisse ainsi un goût de trop peu, puisque passent à la trappe « The zoo », « Coast to coast », « Loving You Sunday morning » et « Rhythm of love » dans leur version acoustique, « Humanity » ainsi que le dernier rappel, la formidable ballade « A moment in a million years ». Des absences regrettables, qui donnent l'impression que ce DVD a été réalisé à la va-vite.

Cette impression est bien vite confirmée par les bonus qui le composent : un pseudo-documentaire, chiche au possible, sur l'escapade brésilienne du groupe et son engagement auprès de Greenpeace. Et puis, que dire de l'ajout de cinq titres tirés du concert de Manaus qui, s'ils séduisent par leur nature (notamment « Love'em or leave'em » et « Humanity »), déçoivent par la qualité déplorable de la prise vidéo, aux allures de bootleg.

La somme de tout cela donne donc un DVD très moyen, bien en-deça en tout cas de ce que le résultat aurait pu être sur papier. Comme ce fut déjà le cas par le passé, SCORPIONS peine à convaincre sur les finitions, et livre un produit fini qui s'avère loin d'être indispensable. Un document intéressant pour les fans, largement facultatif pour les autres.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MSG
Temple Of Rock : Live In Europe (2012)
Armed & ready !




BON JOVI
These Days (1995)
Europe et aime


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabs (guitare)
- Pawel Maciwoda (basse)
- James Kottak (batterie)


- Live In Recife
1. Hour I
2. Coming Home
3. Bad Boys Running Wild
4. No Pain No Gain
5. Always Somewhere
6. Holiday
7. Dust In The Wind
8. Wind Of Change
9. 321
10. Blackout
11. Big City Nights
12. Still Loving You
13. Rock You Like A Hurricane

- Live In Manaus
1. Hour I
2. Love 'em Or Leave 'em
3. Make It Real
4. Tease Me, Please Me
5. Humanity
- amazonia - Greenpeace Documentary



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod