Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  COMPILATION

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1972 Lonesome Crow
1974 Fly To The Rainbow
1975 In Trance
1976 Virgin Killer
1977 Taken By Force
1978 Tokyo Tapes
1979 Lovedrive
1980 Animal Magnetism
1982 Blackout
1984 Love At First Sting
1985 World Wide Live
1988 Savage Amusement
1990 Crazy World
1993 Face The Heat
1996 Pure Instinct
1999 Eye To Eye
2000 Moment Of Glory
2001 Acoustica
  Acoustica
2004 Unbreakable
2007 Humanity - Hour 1
  Live At Wacken Open Air ...
2010 Sting In The Tail
2015 Return To Forever
 

- Style : Judas Priest, Bon Jovi, Deep Purple, Black Sabbath, Dokken, Bonfire, Whitesnake, Mad Max
- Membre : Phantom V, Wallenstein, Rock Wolves, Eloy, Harald Grosskopf , Ufo, Kingdom Come, Kottak, Uli Jon Roth , Michael Schenker
- Style + Membre : Herman Rarebell , Electric Sun, Msg
 

 Crazyscorps - Fan Club Français (1727)
 Site Officiel (796)

SCORPIONS - Born To Touch Your Feelings (2017)
Par GEGERS le 10 Décembre 2017          Consultée 2047 fois

D'aucuns affirment que la non-retraite des SCORPIONS à l'issue de leur tournée « The Final Sting », en 2012, a été une faute de goût. Au contraire, il aurait été idiot de s'arrêter. Klaus Meine toujours en forme vocalement, Rudolf Schenker toujours capable de quelques galipettes, le groupe continue de faire vivre la légende à travers des concerts certes très (trop) calibrés, mais qui offrent une dernière explosion de hard rock, tant que ses plus fiers représentants sont encore là. Pourquoi leur en vouloir ?

Non, la véritable faute de goût dont est coupable le groupe, c'est celle de proposer sur une compilation des versions réenregistrées, issues de l'album Comeblack (2011), de leurs classiques « Still Loving You » et « Wind of Change ». Comment un artiste ou sa maison de disques peuvent-ils penser que les fans (et même les simples amateurs occasionnels) préféreront entendre ces versions que celles d'origine ? Il y aurait une histoire de partage des droits d'interprètes là-dessous, ou une volonté de tenter d' « imposer » cet album assez défavorablement accueilli, que ce ne serait pas surprenant.

Mais reprenons les choses du début. Durant l'hiver 2017, Mikkey Dee, dernière recrue des SCORPIONS, annonce que le groupe est alors en pleine phase d'écriture, et prévoit d'entrer en studio à l'été pour mettre en boîte un nouvel album, pour une sortie annoncée au début de l'année 2018. Malheureusement, la montagne a accouché d'une souris, puisqu'à la place d'un nouvel opus nous nous retrouvons avec dans les mains une énième compilation. De leur séjour en studio, les SCORPIONS ont donné naissance à trois enregistrements inédits, dont nous parlerons plus loin. Cette compile a le mérite d'être thématique, puisque sous-titrée « Best of rock ballads », elle se concentre sur quelques unes des nombreuses ballades proposées par le groupe durant sa carrière. Il est vrai que SCORPIONS, contrairement à la plupart des groupes de sa génération (UFO excepté) est toujours parvenu à proposer des ballades de grande qualité, malgré une tendance à la facilité sur quelques sorties post-2000 (« She Said » sur Unbreakable, « Love Will Keep Us Alive » sur Humanity-Hour 1). Il y avait donc largement de quoi proposer un double ou triple album constitué des meilleurs slows du groupe. Sony, qui n'a pas fait beaucoup de promotion autour de cette nouvelle sortie, a pris le pari de tout rassembler sur un seul CD. Audacieux, et forcément tronqué.

Les débats quant à la sélection des morceaux pourraient être sans fin, chacun ayant sa propre idée. Notons que tous les standards sont là. « Still Loving You » et « Wind of Change » bien sûr, même s'ils sont présentés avec un handicap. « Send Me An Angel », réenregistrée pour l'occasion durant l'été en compagnie de Mikkey Dee, est également de la partie, et cette nouvelle version intimiste se fait plutôt sympathique, même si, là encore, pas vraiment utile. « Lady Starlight » (le plus beau solo de Matthias Jabs ?), « Always Somewhere », « Holiday » et « When the Smoke is Going Down », ces grands titres des années fastes, sont également présents, dans des versions restaurées qui n'apportent pas grand chose à leur impact émotionnel : ces morceaux restent splendides, à ranger parmi les plus grandes ballades du hard rock.

Sony remonte même jusqu'en 1978, en allant chercher « Born To Touch Your Feelings ». Seulement, ce n'est pas dans sa version originale que ce morceau est ici présenté, mais dans sa version « MTV Unplugged » de 2013. Réarrangé façon valse délicate, le morceau reste beau, et semble être devenu depuis quelques années le slogan du groupe, puisqu'il donne son nom à cette compilation. Néanmoins, à nouveau, et même si on apprécie que ce titre jusqu'alors ignoré ait été réhabilité, on aurait préféré réentendre sa version originale, pourquoi pas dans une version remixée. Et, pour aller au bout de la démarche, pourquoi ne pas avoir remis au goût du jour les autres splendides ballades des années 70 telles que « Yellow Raven », « Life's Like a River » ou « In Your Park » ? A nouveau, certainement des histoires de droits (ou de paresse ?).

N'allez pas me faire le procès du passéisme. Je fais partie de ceux qui considèrent que SCORPIONS a toujours réussi à proposer des ballades de grande classe, même durant les années de vaches maigres, et plus récemment encore. On apprécie donc la présence de « The Best Is Yet to Come », de l'oubliée « Lonely Nights » (qui vaut bien « Under the Same Sun », issue du même album Face the Heat et absente de cette compile), de « When you Came Into My Life » (présente dans sa version « MTV Unplugged »), ou encore des trois ballades tirées de l'album Return To Forever (mais dans des versions raccourcies, « radio edit » ou « single-edit », quel intérêt?). A nouveau, néanmoins, on aurait aimé que la sélection soit un peu plus audacieuse, en incluant par exemple « The Future Never Dies », sans doute la plus belle ballade des années 2000 (album Humanity-Hour 1) ou « Lorelei ».

Ainsi, le véritable intérêt de cette compile est censé résider dans ces trois titres enregistrés durant l'été. Si on connaissait déjà « Follow Your Heart », titre écrit et composé par Klaus, interprété façon guitare/voix en 2013, on le retrouve ici dans une belle version, électrique et électrisante. C'est une autre paire de manches au moment de s'attaquer à « Melrose Avenue ». Ce titre composé par Matthias Jabs propose une ligne de guitare légère, hawaïenne, censée évoquer l'ambiance de cette célèbre artère de Los Angeles, où l'hédonisme règne en maître. On se retrouve au final avec une bleuette rock pas vraiment marquante ni déshonorante, mais un peu trop mièvre pour offrir un quelconque intérêt. La véritable surprise provient de « Always Be With You », tendre ballade écrite par Rudolf Schenker après la naissance récente de son fils. Il s'agit là d'une pièce intimiste et délicate, portée par des arpèges aux allures de berceuse. Un titre surprenant et très réussi, sublimé par la chaleur de la voix de Klaus Meine et un solo efficace, qui n'est pas éloigné de l'esprit du morceau « Too Far », b-side de l'album Unbreakable.

Présenté par le groupe comme un nouvel album, cette compile n'est finalement pas tellement plus travaillée que celles publiées notamment dans le courant des années 90, et qui proposaient elles-aussi leur lot de titre inédits (« Love is Blind », « Edge of Time », « Life Goes Around », « Bad For Good »...). Si ce n'était pour la présence de deux titres intéressants (« Follow Your Heart » et « Always Be With You »), Born to Touch Your Feelings serait typiquement le genre de compile que chacun peut se faire tranquillement chez soi, même si (je me répète) je ne pense pas que grand monde choisisse d'extraire des titres de Comeblack pour les mettre sur une compile. Tiré en France à un petit nombre d'exemplaires (25 000), la compile viendra agrémenter la collection de ceux qui, comme moi, aiment posséder les objets liés à leur groupe favori. Pour ce qui est de l'intérêt artistique, on repassera.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAGNUM
Escape From The Shadow Garden (2014)
La force tranquille




MAD MAX
Thunder, Storm And Passion (2015)
30 ans après, plus vivant que jamais


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabs (guitare)
- Pawel Maciwoda (basse)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Born To Touch Your Feelings
2. Still Loving You
3. Wind Of Change
4. Always Somewhere
5. Send Me An Angel
6. Holiday
7. Eye Of The Storm
8. When The Smoke Is Going Down
9. Lonely Nights
10. Gypsy Life
11. House Of Cards
12. The Best Is Yet To Come
13. When You Came Into My Life
14. Lady Starlight
15. Follow Your Heart
16. Melrose Avenue
17. Always Be With You



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod