Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  SINGLE

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

1972 Lonesome Crow
1974 Fly To The Rainbow
1975 In Trance
1976 Virgin Killer
1977 Taken By Force
1978 Tokyo Tapes
1979 Lovedrive
1980 Animal Magnetism
1982 Blackout
1984 Love At First Sting
1985 World Wide Live
1988 Savage Amusement
1990 Crazy World
1993 Face The Heat
1995 Live Bites
1996 Pure Instinct
1999 Eye To Eye
2000 Moment Of Glory
2001 Acoustica
  Acoustica
2004 Unbreakable
2007 Humanity - Hour 1
  Live At Wacken Open Air ...
2010 Sting In The Tail
2015 Return To Forever
 

- Style : Judas Priest, Bon Jovi, Deep Purple, Black Sabbath, Dokken, Bonfire, Whitesnake, Mad Max
- Membre : Phantom V, Wallenstein, Rock Wolves, Eloy, Harald Grosskopf , Ufo, Kingdom Come, Kottak, Uli Jon Roth , Michael Schenker
- Style + Membre : Herman Rarebell , Electric Sun, Msg
 

 Crazyscorps - Fan Club Français (1930)
 Site Officiel (989)

SCORPIONS - Sign Of Hope (2020)
Par GEGERS le 2 Juin 2020          Consultée 1329 fois

Pour les artistes le confinement aura été, bien entendu, une catastrophe industrielle. Plus de spectacles, plus de financements, plus de projets. Pour les festivals et les artistes indépendants, c’est une épreuve dont il sera difficile de se remettre. Pour les SCORPIONS et autres artistes multimillionnaires, depuis longtemps à l’abri du besoin, cette séquence inédite dans nos sociétés contemporaines aura surtout permis aux corps et aux esprits de se reposer, de stopper pour un temps le ballet des concerts et la succession des halls d’aéroports. Pour le groupe allemand, cette crise n’est bien entendu pas sans conséquences, même si l’impact n’est pas grave : alors que Klaus Meine et ses camarades devaient se rendre à Los Angeles, dans les studios du producteur Greg Fidelman (Metallica, Slipknot), les voilà cloués au sol dans leur demeures respectives.

Néanmoins, le groupe décide de ne pas reporter son projet d’enregistrement et de travailler à distance, ce que les outils technologiques permettent désormais de faire sans contraintes. A défaut de l’émulation générée par l’effet de groupe, voici que les arachnides s’improvisent techniciens dans leurs home-studios luxueux, avant que, les contraintes se faisant moins fortes en Allemagne, Rudolf Schenker, Klaus Meine et Matthias Jabs ne se retrouvent aux Peppermint Studios de Hanovre (lieu d’enregistrement de l’album Unbreakable, en 2004) pour avancer de manière plus professionnelle sur ce nouveau projet. Travaillant à distance avec leur producteur américain, les Scorpions sont sans doute en train d’œuvrer à la réalisation la plus dématérialisée de leur carrière.

En attendant d’en découvrir plus le groupe, inspiré par la crise actuelle, propose à qui veut l’écouter une petite ballade sans prétention. "Sign of Hope", dont la musique et les paroles sont signées Klaus Meine, n’est en effet rien de plus qu’un petit signe de vie, un instantané de cette parenthèse étrange qu’aura été le confinement. De cette épreuve, Klaus en ressort, comme souvent dans ses textes, avec un besoin et une envie d’espoir. "Sign of Hope", c’est la recherche de la lumière au bout du tunnel, la gentille tape sur la main dans un monde pétri d'incertitudes, qui poursuit sa marche se soucier de la conscience des individus. Attention, il n’y a pas ici de charge dans ce texte somme toute consensuel, qui témoigne surtout de la perte de repères et de la remise en cause de nos existences routinières. Les rimes sont faciles, Klaus proposant des thématiques au croisement entre "Wind of Change" et "Send Me An Angel". La portée du texte est somme toute insignifiante.

La mélodie qui l’habille n’est pas tellement plus marquante. Dénué d’introduction et de solo, "Sign of hope" se présente comme une ballade timide, enregistrée à la va-vite. Sans batterie, le morceau tarde également à montrer les crocs, Matthias Jabs ne proposant que quelques notes électriques sur le pont du morceau. Il y a ici un petit côté niais, que l’on peut entendre sur certaines ballades composées par le groupe depuis le début des années 2000 ("She Said", "Who We Are"), qui ne surprend pas forcément, et qui déçoit légèrement à cause d’un flagrant manque d’inventivité.

Les SCORPIONS ont ici l’excuse du clin d’œil écrit et composé dans l’instant, pour apporter un message de soutien et d’espoir dans une période difficile à vivre pour un grand nombre de personnes. L’intention est louable, et "Sign Of Hope" est à prendre pour ce qu’il est : un "petit" titre, bricolé à distance, qui permet surtout et avant tout de frissonner, comme souvent, à l’écoute de la voix tendre et délicate, presque fragile ici, de Klaus Meine. Pour le reste, inutile de chercher ici une quelconque valeur artistique. Prenons ce soutien qui réchauffe le cœur, et laissons de côté les considérations musicales. Une "petite" ballade à prendre comme un signe de vie.

2,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Moment Of Glory Live (2000)
Hard rock et queues de pie




UFO
No Heavy Petting (1976)
Le quintet des caractériels


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabs (guitare)
- Pawel Maciwoda (basse)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Sign Of Hope



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod