Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  TRIBUTE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Judas Priest, Bon Jovi, Dokken, Deep Purple, Black Sabbath, Bonfire, Whitesnake, Mad Max
- Membre : Eloy, Wallenstein, Phantom V, Michael Schenker , Uli Jon Roth , Rock Wolves, Ufo, Kottak, Kingdom Come
- Style + Membre : Herman Rarebell , Msg, Electric Sun
 

 Crazyscorps - Fan Club Français (1530)
 Site Officiel (666)

SCORPIONS - Six Strings - Twelve Stings (2004)
Par GEGERS le 15 Août 2012          Consultée 2168 fois

Quatre ans après un premier album tribute manigancé par le label allemand Nuclear Blast, voici que la légendaire maison de disques américaine Mausoleum se met en tête de rendre elle-aussi un hommage appuyé aux SCORPIONS. C'est au célèbre guitariste George Lynch (notamment membre de Dokken, qui suivit un parcours similaire à celui des SCORPIONS, quoi que bien moindre en termes de notoriété) que revient alors la tâche de mettre sur pied et produire cet album. Sûr de son fait, l'artiste rassemble alors la crème du hard US américain, pour un album qui fait preuve de génie autant que d'indigence.

SCORPIONS a, entre 1979 et 1993, joui d'un succès énorme aux États-Unis. Le groupe a tout naturellement joué un rôle dans l'émergence des scènes hard US et glam rock qui lui rendent hommage sur cet album. Si George Lynch assure l'intégralité des guitares, accompagné d'une section rythmique fixe, chaque morceau se voit interprété par un chanteur différent, chacun apportant sa vision personnelle de la musique des arachnides. Le bal commence par Kelly Hansen (Hurricane), dont l'interprétation de l'hymne « Rock you like a hurricane » se fait tout à fait convaincante, même si la palette vocale du chanteur peine à rivaliser avec celle de Klaus Meine. Une entrée en matière satisfaisante.

Bien entendu, la tracklist de l'album se concentre sur les albums Lovedrive, Animal Magnetism, Blackout et Love at First Sting, quatre albums qui ont permis aux SCORPIONS d'atteindre le statut d'icône aux États-Unis. Tout juste retrouve-t-on une triplette de « vieilleries » : « Steamrock fever », qui voit Phil Lewis (LA Guns) s'égosiller comme un forcené. Bien plus convaincante est cette reprise habitée de « In trance » par Kory Clarke (Warrior Soul), tandis que John Corabi, mésestimé chanteur de Motley Crue dans le milieu des années 90, livre une interprétation sobre mais efficace de « He's a woman/she's a man ».

Tout irait pour le mieux si certains classiques du groupe n'étaient pas massacrés au point d'en devenir inaudibles. On pense à cette version totalement imbitable de « Big City nights » par un Kevin DuBrow (Quiet Riot) pourtant excellent habituellement, ou à cette version de « Lovedrive » massacrée par Taime Downe, chanteur de Faster Pussycat. La scène hard US est loin d'être homogène, cet album en atteste. Si certains titres sauvent l'honneur (« Still loving you » par Steve Whiteman de Kix), « The Zoo » par Joe Leste (Bang Tango), force est de reconnaître que les artistes sont à la peine lorsqu'il s'agit de rendre un hommage convaincant à l'un des plus grands groupes de hard rock. Un album à ne conseiller à personne. Les amateurs du groupe seront déçus, les réfractaires définitivement perdus. Pour caler une commode ou faire plaisir à la maman de George Lynch seulement.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MAD MAX
Night Of White Rock (2006)
A la droite de dieu




GOTTHARD
Dial Hard (1994)
Gotthard muscle son jeu


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- George Lynch (guitare)
- Chuck Garric (basse)
- John Morris (guitare)
- Steve Riley (batterie)
- Kelly Hansen (chant)
- Steve Whiteman (chant)
- Marq Torien (chant)
- Kevin Dubrow (chant)
- Stevie Rachelle (chant)
- Jizzy Pearl (chant)
- Joe Leste (chant)
- Phil Lewis (chant)
- Kory Clarke (chant)
- John Corabi (chant)
- Paul Shortino (chant)
- Taime Downe (chant)


1. Here I Am (rock You Like A Hurricane)
2. Still Lovin' You
3. Falling In Love
4. Big City Nights
5. Blackout
6. No One Like You
7. The Zoo
8. Streamrock Fever
9. In Trance
10. He's A Woman, She's A Man
11. Holiday
12. Lovedrive



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod