Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ-ROCK / FUNK  |  LIVE

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Spike Jones , The United States Of America
- Membre : The Mahavishnu Orchestra , Roxy Music, King Crimson, Genesis, The Blues Brothers , Johnny "guitar" Watson , Steve Vai , Uk
- Style + Membre : Captain Beefheart
 

 Guide Frank Zappa (602)

Frank ZAPPA - Roxy & Elsewhere (1974)
Par ONCLE VIANDE le 23 Janvier 2007          Consultée 8013 fois

Double LP en un seul CD, « Roxy and Elsewhere » propose de larges extraits des tournées américaines d’« Overnite sensation » et d’« Apostrophe ». Frank Zappa renouvelle son répertoire tous les six mois et sort de son chapeau des titres inédits pratiquement à chaque concert. « Roxy and Elsewhere » témoigne de cette évolution permanente en ne proposant que du nouveau matériel. Il rend également compte de l’excellence des Mothers of invention, capables de digérer de nouvelles compositions à mesure qu’elles s’écrivent durant les tournées. La maîtrise collective époustouflante assoie définitivement sa réputation de meilleure formation jamais mise sur pied par son leader. La musique proposée s’inscrit évidemment dans la veine funk des deux précédents, même si le jazz-rock s’exprime ici davantage au fil d’architectures complexes et à grand renfort de cuivres.
Les shows des mothers ont toujours été synonymes de joie et de générosité, et « Roxy » permet d’apprécier les moments de connivence entre les musiciens au détour de petites saynètes millimétrées. C’est aussi un lieu d’interaction avec le public : le disque se termine par la fameuse danse mutante “Be-bop tango”, où un garçon et une fille sont invités à monter sur scène et à se prêter à une chorégraphie douteuse en forme de rite initiatique…
Zappa introduit chaque morceau par un petit discours faussement improvisé : blagues ou anecdotes croustillantes provoquent l’hilarité et transforment le show en véritable cérémonie. Quelques citations extraites de ce concert resteront cultes : « I love monster movies, and the cheaper they are, the better they are” ou encore “Jazz’s not dead, it just smells funny”….). Outre les classiques « Pinguin in bondage », « Village of the sun » et « Cheepnis », on retiendra la longue suite instrumentale « Echidna’s art of you / Don’t you ever wash that thing ? », point culminant de cette corne d’abondance musicale, et accessoirement, troisième pierre d’un édifice qui n’a toujours pas montré le moindre signe de faiblesse. Plus qu’un concert, une grand-messe dont la ligne directrice demeure la musique, jamais détournée de son exigence artistique. Mon préféré de la série.

A lire aussi en FUNK par ONCLE VIANDE :


Betty DAVIS
Betty Davis (1973)
Brown bomber




Frank ZAPPA
Overnite Sensation (1973)
Funk zappa


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Frank Zappa (guitare, chant)
- George Duke (piano électrique, chant)
- Ruth Underwood (percussions, marimba, vibraphone)
- Napoleon “murphy” Brock (chant, saxophone tenor)
- Bruce Fowler (trombone)
- Tom Fowler (basse)
- Chester Thompson (batterie)
- Ralph Humphrey (batterie)
- Jeff Simmons (guitare)
- Don Preston (synthétiseur)


1. Penguin In Bondage
2. Pygmy Twylyte
3. Dummy Up
4. Village Of The Sun
5. Echidna’s Art Of You
6. Don’t You Ever Wash That Thing ?
7. Cheepnis
8. Son Of Orange Country
9. More Trouble Every Day
10. Be-bop Tango



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod