Recherche avancée       Liste groupes



      
STRAT ABUSE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Spike Jones , The United States Of America
- Membre : The Mahavishnu Orchestra , Roxy Music, King Crimson, Genesis, The Blues Brothers , Johnny "guitar" Watson , Steve Vai , Uk
- Style + Membre : Captain Beefheart
 

 Guide Frank Zappa (531)
 Guide Jazz (357)

Frank ZAPPA - Guitar (1988)
Par LE BARON le 25 Décembre 2016          Consultée 241 fois

1988. Se consacrant désormais presqu’exclusivement à ses archives, ZAPPA continue de proposer plusieurs albums par an. Alors que l’année précédente s’était terminée sur le deuxième volume du LSO*, donc un disque de musique symphonique, ZAPPA revient à un format plus Rock. Guitar est un disque… de guitare ! Respectant le principe des trois Shut Up déjà parus, ZAPPA nous offre 32 chorus enregistrés en concert. Record battu ! Il n’y en avait que 20 lors de la précédente livraison.

L'ensemble peut faire un peu peur. 32 soli, ce n'est pas rien, d'autant plus que ZAPPA ne fait rien pour nous aiguiller, réinventant des titres même si les morceaux dont ils sont issus sont bien connus. On peut par exemple entendre une bonne demi-douzaine issus « Let’s Move To Cleveland ». La multiplication des versions donne un aperçu assez époustouflant de la créativité de ZAPPA, qui ne jouait pas deux fois la même chose, mais surtout qui improvisait vraiment. Ne nous y trompons pas : beaucoup de guitar heroes adulés écrivent** leurs chorus et les répètent, à quelques notes près, soir après soir.

Les exégètes de la guitare, dont je ne suis pas, trouvent souvent que cet album est plus réussi que Shut Up, parce-que l’exploration de la guitare serait plus profonde, que Zappa irait encore plus loin. C’est possible. On peut surtout se demander si ZAPPA n’a pas été fortement influencé par Steve VAI, tant son style semble par moment reprendre des gimmicks du hard-rock. Et notamment ce bon vieux vibrato sans lequel le guitariste chevelu se sent tout nu. Alors, peut-être que ce Guitar est destiné aux guitaristes ? Ce serait une faiblesse du disque. Un solo, cela peut être profondément ennuyeux dès lors que la technique, ou l’esbroufe, prennent le pas sur l'innovation. Ce n'est pas le cas de ZAPPA, et pourtant...

Il est difficile de ne pas comparer cet album à son prédécesseur, Sht Up. Et ce qui frappe, par rapport à ce dernier, c’est une sorte de frénésie. Plus nombreux, les soli sont également plus courts. Comme ils s’enchaînent les uns aux autres sans même une virgule sonore pour les séparer, on s’en prend plein les esgourdes. ZAPPA ne prend plus la peine ni le temps de nous conduire vers son solo, ne fut-ce que par quelques notes d'accompagnement, il nous balance le tout dans la tronche, à nous de nous débrouiller avec. C'est dommage. L'écoute, même attentive, peut devenir fastidieuse, et l'on s'y perd un peu. Cette énorme quantité de musique, inventive, devrait être jubilatoire. Force est de constater quelle peut se se révéler, à la longue, un peu indigeste. Il faut saucissonner le tout pour découvrir des pépites. En tous cas si l'on n'est pas guitariste.

Il nous reste heureusement la section rythmique. ZAPPA improvisant différemment d’un soir à l’autre, la basse et la batterie sont aux aguets, prêtes à intervenir ou à se taire selon le terrain sur lequel il les emmènera. Et il faut un sacré niveau technique doublé d’un vrai sens musical pour tenir le coup ! ZAPPA les met à rude épreuve, et c’est formidable.

J'ai donc une réserve sur cet album. J’ose écrire que le reproche que je lui fais est qu’il y a trop de guitare ! Bon, maintenant que j’ai sorti une ânerie, il faut quand même (re)dire que le niveau est très haut. Et que si je donne un 3, il est à prendre en considération au regard du reste de l’œuvre de ZAPPA. Pas un 3 ordinaire, donc, l’équivalent d’un 5 pour un autre groupe. Mais à choisir, je préfèrerai toujours Shut Up.


*J’exclus volontairement « The Old Masters Box III » qui ne concerne que les « hard-core maniacs », que je vois déjà s’émouvoir de mon imprécision !

**Pas forcément au sens strict, beaucoup de musiciens de rock ne lisant pas la musique.

A lire aussi en ROCK par LE BARON :


Lou REED
Coney Island Baby (1976)
Strat abuse




Frank ZAPPA
Shut Up 'n Play Yer Guitar - Complete Set (1981)
Zappa


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Frank Zappa (guitare)
- Ray White (guitare)
- Steve Vai (stunt guitar)
- Ike Willis (guitare)
- Denny Walley (guitare)
- Warren Cuccurullo (guitare)
- Tommy Mars (claviers)
- Bobby Martin- (claviers)
- Allan Zavod (claviers)
- Peter Wolf (claviers)
- Ed Mann - (percussions)
- Scott Thunes (basse)
- Arthur Barrow (basse)
- Chad Wackerman (batterie)
- Vinnie Colaiuta (batterie)


- guitar
1. Sexual Harassment In The Workplace
2. Which One Is It?
3. Republicans
4. Do Not Pass Go
5. Chalk Pie
6. In-a-gadda-stravinsky
7. That's Not Really Reggae
8. When No One Was No One
9. Once Again, Without The Net
10. Outside Now (original Solo)
11. Jim & Tammy's Upper Room
12. Were We Ever Really Safe In San Antonio?
13. That Ol' G Minor Thing Again
14. Hotel Atlanta Incidentals
15. That's Not Really A Shuffle
16. Move It Or Park It
17. Sunrise Redeemer

1. Variations On Sinister #3
2. Orrin Hatch On Skis
3. But Who Was Fulcanelli?
4. For Duane
5. Goa
6. Winos Do Not March
7. Swans? What Swans?
8. Too Ugly For Show Business
9. Systems Of Edges
10. Do Not Try This At Home
11. Things That Look Like Meat
12. Watermelon In Easter Hay
13. Canadian Customs
14. Is That All There Is?
15. It Ain't Necessarily The Saint James Infirmary



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod