Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Spike Jones , The United States Of America
- Membre : The Mahavishnu Orchestra , Roxy Music, King Crimson, Genesis, The Blues Brothers , Johnny "guitar" Watson , Steve Vai , Uk
- Style + Membre : Captain Beefheart
 

 Guide Frank Zappa (553)
 Guide Jazz (372)

Frank ZAPPA - One Size Fits All (1975)
Par ONCLE VIANDE le 1er Février 2007          Consultée 6903 fois

« One size fits all » n’usurpe pas son titre puisque c’est bien à un disque étalon auquel nous avons à faire. Dernier étage de la fusée, l’album de 1975 propose un « changement dans la continuité » si l’on peut dire. Rien de foncièrement nouveau sur le disque au sofa, si ce n’est la disparition remarquée des cuivres au profit de synthétiseurs toujours plus présents. « One size fits all », comme tout disque de fin de période, s’applique à parfaire un style patiemment élaboré sans le modifier. Tout est maîtrisé ici : équilibre de l’ensemble, couleurs sonores, structures calibrées, et de la première note de marimba à la dernière vocalise, c’est un sentiment de facilité déconcertante qui transpire de ces neuf plages, comme si les musiciens n’avaient fourni aucun effort à leur interprétation : une mise au propre qui s’appuie sur une virtuosité instrumentale ET vocale proprement écoeurante et, ayons l’honnêteté de le dire, délicieusement démonstrative.
Compositions labyrinthiques, riffs soyeux, cascades de claviers : tout concourt à renforcer ses accointances avec un certain rock progressif. Les deux pièces maîtresses qui suspendent l’édifice confirmeront d’ailleurs cette parenté : « Andy », surpuissant et énergique, et « Inca Roads », dont les neuf minutes lumineuses n’ont pas grand chose à envier au meilleur Yes ou Genesis.
« One size fits all » ne délaisse pas non plus le plaisir visuel. Outre un recto splendide où les objets les plus divers sont ramenés à la même dimension sur fond de constellation, le verso reste un must en matière de critique de la société américaine : le sofa comme centre du monde, autour duquel tout gravite, même les planètes. Un packaging fouillé et soigné qui ne détonnera pas d’avec son contenu.
Ici s’achève l’âge d’or des mothers : quatre disques que l’on retrouvera dans toutes les tournées de Frank Zappa et qui compteront parmi les grands moments de son répertoire. Cet opus a tout pour lui, si ce n’est le peu de surprise de son contenu. Qui aime bien châtie bien.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par ONCLE VIANDE :


MR. BUNGLE
Mr. Bungle (1991)
Mr. bungle, a nice guy

(+ 1 kro-express)



KING CRIMSON
Starless And Bible Black (1974)
D'un noir écarlate

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Frank Zappa (guitare, chant, voix)
- George Duke (piano électrique, synthétiseur, chant)
- Napoleon « Murphy » Brock (chant, voix, flûte, saxophone ténor)
- Chester Thompson (batterie)
- Tom Fowler (basse)
- Ruth Underwood (percussions, marimba, vibraphone)
- James “bird Legs” Youman (basse)
- Johnny “guitar” Watson (voix, chant)
- Captain Beefheart (harmonica)


1. Inca Roads
2. Can’t Afford No Shoes
3. Sofa N°1
4. Po-jama People
5. Florentine Pogen
6. Evelyn, A Modified Dog
7. San Ber Dino
8. Andy
9. Sofa N°2



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod