Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Judas Priest, Bon Jovi, Dokken, Deep Purple, Black Sabbath, Bonfire, Whitesnake, Mad Max
- Membre : Eloy, Wallenstein, Phantom V, Michael Schenker , Uli Jon Roth , Rock Wolves, Ufo, Kottak, Kingdom Come
- Style + Membre : Herman Rarebell , Msg, Electric Sun
 

 Crazyscorps - Fan Club Français (1530)
 Site Officiel (666)

SCORPIONS - When Love Kills Love (2001)
Par GEGERS le 30 Mars 2012          Consultée 1868 fois

« Quand l'amour tue l'amour ». Oui, c'est bateau, et oui, diront les détracteurs du groupe, c'est du SCORPIONS dans le texte. Mais à part être une ballade aux paroles mielleuses, « When love kills love » est également un single à l'intérêt certain, ainsi que d'une très grande beauté.

Ce titre fait partie de la série des quatre nouveaux morceaux joués en live par les SCORPIONS durant la tournée Acoustica. Quatre ballades acoustiques donc, mais seule celle-ci fera l'objet d'un enregistrement en studio et d'une publication au format single. Pourquoi elle ? « Back to you », et surtout « Life is too short », auraient largement mérité cet honneur. Tous signées du prolifique et intarissable duo Schenker / Meine, ces ballades montrent les SCORPIONS fidèles à leurs racines romantiques (« Still loving you », vous vous rappelez ?) mais bien décidés à se plier aux contraintes de l'exercice acoustique. Ainsi, ces morceaux ont été conçus pour être joués sans distorsion, et dégagent de part leur nature-même une chaleur et une profondeur enivrantes.

« When love kills love », bien que légèrement inférieure à « Life is too short », bénéficie de cette originalité dans la conception. Troquant la Flying V et l'Explorer pour leurs équivalents acoustiques, Rudolf Schenker et Matthias Jabs se mettent au service de ce titre très rythmé sur son refrain. Agrémenté de chœurs féminins du plus bel effet, le morceau s'impose rapidement comme une power-ballade dans la plus pure tradition du groupe. Mais ici, contrairement aux autres morceaux du groupe, l'émotion ne passe pas par l'électricité. Elle passe tout d'abord par la voix de Klaus Meine, habitée et puissante, comme à son habitude. Elle passe également par cette montée en puissance, la multiplication des instruments en fin de morceau lui permettant d'atteindre un climax délectable. Elle passe enfin par la beauté naturelle de la mélodie et du refrain, qui confortent dans l'idée que SCORPIONS reste alors un groupe au potentiel épatant, malgré une carrière longue de plusieurs décennies.

Les amateurs occasionnels peuvent très facilement se passer de ce single, c'est certain. Reste que, en composant directement pour l'acoustique et en parvenant à ses fins par d'autres biais qu'à l'habitude, SCORPIONS offre ici un morceau subtil et envoûtant. Une ballade pour séduire, pour rêver, ou simplement pour apprécier.

A noter que le single contient également les versions live de « When love kills love », « Catch your train » et la reprise de Queen « Love of my life » issues de l'album Acoustica.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
N°1's (2006)
La compile qui ne se fout pas de votre gueule




BONFIRE
Cacumen (1981)
It's a long way to the top...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabs (guitare)
- Ralph Rieckermann (basse)
- James Kottak (batterie)
- Christian Kolonovits (piano, hammond)


1. When Love Kills Love (studio Version)
2. When Love Kills Love
3. Catch Your Train
4. Love Of My Life



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod