Recherche avancée       Liste groupes



      
ÉLECTRO ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Van Der Graaf Generator, Henry Cow, Sleepytime Gorilla Museum
- Membre : Robert Fripp , Andy Summers & Robert Fripp, Theo Travis & Robert Fripp , Bad Company, Porcupine Tree, Swans, Ministry, Uk, Giles, Giles And Fripp, Talking Heads, Camel, Yes, Uriah Heep, Emerson, Lake & Palmer, Alan Simon , Asia, Frank Zappa

KING CRIMSON - Live Groove (projekct Two) (1999)
Par WALTERSMOKE le 13 Octobre 2015          Consultée 884 fois

Troisième volet majeur des Projekcts, Live Groove est un album qui permet de juger dans de meilleures conditions l'exploitation de talent par le Projekct Two. Le précédent album du mini-groupe, Space Groove, avait en effet raté le coche et montrait un groupe qui ne semblait pas savoir où aller et tâtonnait de manière stérile sans avancer réellement. Peut-être que le format studio n'était pas adapté au groupe ? C'est ce qu'on est tenté de se demander, notamment à l'écoute de Live Groove.

Enregistré tout au long de l'année 1998, Live Groove permet de voir le trio Fripp/Gunn/Belew agir dans le feu de l'action, et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est réussi. Certainement galvanisés par le fait de jouer sur scène, devant un public, les trois hommes font honneur à la philosophie du projet, et surtout, à la bonne musique. Les structures se libèrent, se font plus hargneuses, et malgré la présence des V-Drums, la musique jouée ici est plus vivante, plus organique, et ça fait du bien. Les bonnes idées qui trainaient sur l'album studio sont réexploitées à juste titre (notamment sur Light Construkction), et les nouvelles – tel l'enhardissement des musiciens dès "Sus-Tayn-Z" – ne détonnent pas. En somme, le Projekct Two concrétise ses promesses, et avec talent.

Et pourtant, les moments faibles ne manquent pas. "The Deception of the Thrush", futur "The Power to Believe III", se montre déjà, mais ici dans une version plate, longue, chiante. Seul les soli de Fripp parviennent à tirer l'auditeur de l'ennui. D'un autre côté, ce morceau avait peut-être plus de sens en live... "Contrary Construkction" démarre sur les chapeaux de roue, mais finit par taper sur les nerfs à cause de guitares vraiment mixées avec les pieds – ou alors je me fais vieux, allez savoir. Ensuite, l'idée de reprendre de manière iconoclaste "21th Century Schizoid Man" est vraiment sympa, au point que la reprise aurait mérité un vrai développement. Mais dommage, l'idée restera figée en l'air. Notons au passage que cette attitude de ne pas approfondir certaines trouvailles qui trouvera un certain écho sur l’innommable The Construkction of Light germe déjà deux ans avant sa sortie...

Si Live Groove n'est pas le meilleur album des Projekcts, il n'en reste pas moins une solide surprise, et un album à conseiller à ceux qui n'ont pas peur de samples MIDI, qui sont ici plutôt bien maitrisés, et qui raffolent de technicité non-stérile bien qu'égocentrée. Ensuite, il manque également de la folie, un peu plus de basse peut-être, ce qui est assez regrettable bien que non réellement dommageable.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Klaus SCHULZE
Dziekuje Bardzo (avec Lisa Gerrard) (2009)
Rheingold en mieux




Jean-michel JARRE
Oxygène 7-13 (1997)
Plus fort qu'un remake, une suite géniale !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Robert Fripp (guitares, soundscapes)
- Trey Gunn (touch guitar)
- Adrian Belew (v-drums)


1. Sus-tayn-z
2. Heavy Construkction
3. The Deception Of The Thrush
4. X-chayn-jiz
5. Light Construkction
6. Vector Shift To Planet Detroit
7. Contrary Construkction
8. Live Groove
9. Vector Shift To Planet Belewbeloid
10. 21st Century Schizoid Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod