Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Van Der Graaf Generator, Henry Cow, Sleepytime Gorilla Museum
- Membre : Robert Fripp , Andy Summers & Robert Fripp, Theo Travis & Robert Fripp , Bad Company, Porcupine Tree, Swans, Ministry, Uk, Giles, Giles And Fripp, Talking Heads, Camel, Yes, Uriah Heep, Emerson, Lake & Palmer, Alan Simon , Asia, Frank Zappa

KING CRIMSON - Radical Action (to Unseat The Hold Of Monkey Mind) (2016)
Par WALTERSMOKE le 14 Octobre 2016          Consultée 1610 fois

King Crimson est le plus grand groupe de musique de tous les temps et dans tout l'Univers connu et inconnu.

Bon d'accord, j'exagère, mais admettons au moins qu'il s'agit d'une des formations les plus douées de ces 50 dernières années, avec à son actif une bonne demi-douzaine d'albums connus et reconnus, avec à leur tête le premier album de 1969, qui a (officiellement) lancé le rock progressif. On pourrait également s'étendre sur le caractère unique de sa musique, la mainmise de son leader Robert Fripp... mais malgré ces paramètres, force est de reconnaître qu'en termes de marketing, King Crimson est un groupe comme un autre, qui opte donc de stratégies mercantiles pas forcément heureuses. Rien qu'en 2016, le groupe aura ainsi sorti un live dans la série du King Crimson Collector's Club (Live in Toronto), une collection de démos (Rehearsals & Blows) et un coffret de 19 disques compilant l'oeuvre de KC dans les années 80 (On (and Off) the Road). Il faut donc vraiment être fan pour avoir la foi de tout acheter, quitte à griller son PEL. Ou plutôt fanatique, puisque depuis sa réactivation en 2013, King Crimson a par exemple déjà sorti deux live captés depuis, le décevant Live at the Orpheum (2015) et le plus satisfaisant Live in Toronto (2016). Alors quand un troisième live sort en septembre 2016, est-il vraiment nécessaire de courir l'acheter ?

Oui parce que c'est King Crimson.

Non, là aussi je déconne, mais il y a effectivement de bons arguments pour l'acquérir. Le premier, et non des moindres, c'est la tracklist. Radical Action (to Unset the Hold of Monkey Mind) est en effet un triple album, qui concentre TOUS les morceaux joués par King Crimson lors de la tournée de 2015 – et tirant ici la quasi-totalité de ses enregistrements des concerts japonais. Il y a donc de nombreux doublons avec Live in Toronto (logique), mais aussi une bonne poignée de titres qui n'étaient disponibles qu'en bootleg, comme les deux extraits de A Scarcity of Miracles (le morceau-titre et "The Light of Day") ainsi que le sympathique nouveau morceau, "Suitable Ground for the Blues", qui fait honneur à la légende du Roi – et enfin "Larks' Tongues in Aspic Part Two", toujours introduite par "The Talking Drum". La qualité supérieure de certains morceaux est également à relever, comme "Epitaph" dont le chant est étrangement bien plus supportable ici, "A Scarcity of Miracles" qui est toujours aussi poignant, "VROOOM" et d'autres morceaux animés où Fripp se déchaine...
Ensuite, un travail considérable a été fait sur le mixage, afin d'offrir l'impression d'avoir affaire à un travail studio sans fioritures ni interventions du public (sauf en fin de morceau). De facto, l'écoute n'en devient que plus confortable, avec une stéréo aux petits oignons – même si la batterie et les percussions de Gavin Harrison m'ont un peu fait mal à l'oreille droite. Enfin, en termes d'agencement des pistes, les trois disques de Radical Action, en plus d'avoir des titres spécifiques, regroupent des morceaux par thématique. Ainsi, le premier fait la part belle aux morceaux les plus agressifs (commencer et finir par les deux parties de Larks' Tongues in Aspic, ça vous pose un disque), le second offre des morceaux plus calmes, et le troisième sort les grands classiques du groupe. Une bonne idée, même si le côté « transcription de concert » n'est pas présente.

Ça tombe bien, en plus des trois disques audio, Radical Action présente également un Blu-Ray (et deux DVD qui contiennent la même chose pour l'édition collector), qui remanie l'ordre des morceaux, en plus de filmer les musiciens. Le montage y est d'ailleurs original, du moins chez King Crimson, puisqu'il s'agit de superpositions de différents points de vue des caméras, remarquablement petites et discrètes sur scène, mais qui ont pu offrir une qualité d'image irréprochable. On peut ainsi s'amuser à bien identifier qui joue quoi (pour Mel Collins et Tony Levin, c'est facile), lorsqu'on ne sait identifier immédiatement le jeu de tel ou tel musicien. Mention spéciale à Levin, dont les instruments donnent de quoi rêver : son Chapman Stick, une contrebasse électrique, une basse 5 cordes au son intéressant, et surtout la basse 4 cordes utilisée lors des années 80, et qui offre de nouvelles couleurs à "Larks' Tongues in Aspic Part Two", par exemple.

Radical Action est donc le live à avoir pour écouter le King Crimson nouveau. L'interprétation première ainsi que le travail de post-production en font un essentiel, qu'on peut classer avec les meilleures pièces comme The Night Watch (1997) ou bien Absen Lovers (1998). C'est toutefois un peu gênant d'en arriver là alors qu'on a déjà claqué son fric pour les deux live précédents.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par WALTERSMOKE :


ELOY
Silent Cries And Mighty Echoes (1979)
Paie ta fin d'âge d'or




ELOY
Floating (1974)
Prog teuton qui tue


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Pat Mastelotto (batterie, percussions)
- Bill Rieflin (batterie, percussions, clavier)
- Gavin Harrison (batterie, percussions)
- Mel Collins (flutes, saxophones)
- Tony Levin (basses, chapman stick, choeurs)
- Jakko Jakszyk (guitare, chant)
- Robert Fripp (guitare, clavier)


- cd
- mainly Metal
1. Larks' Tongues In Aspic, Part One
2. Radical Action (to Unset The Hold Of Monkey Mind)
3. Meltdown
4. Radical Ii
5. Level Five
6. The Light Of Day
7. The Hell Hounds Of Krim
8. The Construkction Of Light
9. The Talking Drum
10. Larks' Tongues In Aspic, Part Two

- easy Money Shots
1. Peace
2. Pictures Of A City
3. Banshee Legs Bell Hassle
4. Easy Money
5. Vrooom
6. Suitable Ground For The Blues
7. Interlude
8. The Letters
9. Sailor's Tale
10. A Scarcity Of Miracles

- crimson Classics
1. Red
2. One More Red Nightmare
3. Epitaph
4. Starless
5. Devil Dogs Of Tesselation Row
6. In The Court Of The Crimson King
7. 21th Century Schizoid Man

- blu-ray/dvd
1. Threshold Soundscape
2. Larks' Tongues In Aspic, Part One
3. Pictures Of A City
4. Peace
5. Radical Action (to Unset The Hold Of Monkey Mind)
6. Meltdown
7. Radical Ii
8. Level Five
9. Epitaph
10. The Hell Hounds Of Krim
11. The Construkction Of Light
12. A Scarcity Of Miracles
13. Red
14. Backstage Adventures Of The Crimson Kind
15. Vrooom
16. Banshee Legs Bell Hassle
17. Easy Money
18. Interlude
19. The Letters
20. Sailor's Tale
21. Devil Dogs Of Tesselation Row
22. In The Court Of The Crimson King
23. 21th Century Schizoid Man
24. Suitable Ground For The Blues
25. One More Red Nightmare



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod