Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steve Roach , Ashra, Manuel Göttsching
- Membre : Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Richard Wahnfried , The Cosmic Jokers , Agitation Free, Klaus Schulze
- Style + Membre : Popol Vuh, Ash Ra Tempel, Peter Baumann , Edgar Froese
 

 Tangerine Dream Official Website (608)

TANGERINE DREAM - Rocking Mars (2005)
Par ARP2600 le 8 Octobre 2011          Consultée 1714 fois

Il faut savoir reconnaître ses erreurs, parfois. Oui, avec Rocking Mars, je me suis fait royalement avoir. Étant donné qu'il n'y a pas grand chose à en dire, précisons les faits. Premièrement, un ancien chroniqueur « inconnu » a publié un texte sur ce live en guise de nouveauté, en 2005. Après que celui-ci a fait enlever tous ses écrits du site, il a fallu réécrire beaucoup de choses, et notamment un paquet de Tangerine Dream. Quand j'ai été engagé en 2011, j'ai parcouru des disques récents que je ne connaissais pas et ai pondu des chroniques à la hâte. Maintenant que j'en sais nettement plus sur la question (en mai 2015), il est temps de réviser un peu tout cela.

En ce qui concerne Rocking Mars, cela s'impose doublement, voire triplement. Simplement, je n'avais pas compris que ce disque était une interprétation intégrale du très bel album Mars Polaris. C'est compréhensible, car Tangerine Dream est un groupe connu pour ses live improvisés proposant une musique inédite en album studio... malheureusement, cela ne concerne que les sept premiers, jusqu'à 220 Volt. Depuis 1997, leurs live ne sont en général plus originaux, sauf bien sûr quand il s'agit de rééditions de concerts de la grande époque, ou dans le cas de la trilogie Dante dont certaines parties ont été enregistrées uniquement en public. L'autre circonstance atténuante est que ce disque n'aurait jamais dû figurer sur le site, et que seul le fait que c'était une nouveauté à l'époque peut le justifier. Enfin, bref...

La note, qui était de 3 pour la première chronique, sera rabaissée au 1 d’infamie. Non pas parce que la musique est subitement devenue mauvaise, mais bien parce qu'il faut dire la vérité : ce live est une arnaque, une façon honteuse de tirer sur le filon et, une fois de plus, de traire les fans. Quand on ne connaît pas Mars Polaris, on va trouver ceci très correct. Quand on compare les deux, il y a de quoi être outré. Voyez plutôt...

Dans la foulée de l'enregistrement de Mars Polaris, les Froese, accompagnés de leur guitariste de tournée Gerald Gradwohl (qu'on trouve aussi sur Tyranny of Beauty et Goblin's club) et d'un batteur nommé Emil Hachfeld, ont donné un unique concert à Osnabruck en juin 1999, proposant l'intégralité du contenu de l'album studio, ainsi que le single « Ça va, ça marche, ça ira encore » et trois petits morceaux inédits totalisant à peine neuf minutes. Comme le titre l'indique, c'est censé être une version plus rock. En fait, les morceaux sont manifestement diffusés en play-back et les musiciens ajoutent quelques guitares pour faire rock, ainsi que quelques petits motifs rythmiques, comme si Mars Polaris n'était pas déjà assez chargé en la matière.

C'est une plaisanterie vraiment... On entend presque la même chose que sur l'album studio, il y a juste quelques sons en plus qui perturbent le bel agencement des morceaux originaux plus qu'autre chose... acheter ça, c'est avoir un quasi doublon dans sa discothèque, et de qualité sonore très moyenne (sans parler des applaudissements manifestement factices). Bref, une arnaque caractérisée, n'achetez surtout pas ça avant d'avoir essayé de trouver la version correcte de Mars Polaris (voir la chronique de celui-ci pour des détails, cette embrouille est encore un épisode lamentable... mais à quel jeu jouait donc Edgar Froese, bon sang ?).

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ARP2600 :


Klaus SCHULZE
Timewind (1975)
Un grand classique de la musique électronique.




TANGERINE DREAM
Logos (1982)
Grand live de musique électronique signé TD

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Edgar Froese (claviers, séquenceur)
- Jerome Froese (claviers, séquenceur)
- Gerald Gradwohl (guitare)
- Emil Hachfeld (batterie)


1. Cd1
2. Comet’s Figure Head
3. Rim Of Schiaparelli
4. Deep Space Cruiser
5. Pilots Of The Ether Belt
6. Spiral Star Date
7. Mars Mission Counter
8. Cd2
9. Ca Va – Ca Marche – Ca Ira Encore
10. Astrophobia
11. Tharsis Maneuver
12. Outland
13. Dies Martis
14. Terra Gravity
15. Wormhole Number Five
16. Red Ocean



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod