Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Terry Riley , Lapre, Nektar, Steve Roach , Ashra, Manuel GÖttsching
- Membre : The Cosmic Jokers , Richard Wahnfried , Agitation Free, Sergius Golowin , Walter Wegmüller , Klaus Schulze
- Style + Membre : Michael Hoenig , Johannes Schmoelling, Peter Baumann , Ash Ra Tempel, Popol Vuh, Edgar Froese
 

 Tangerine Dream Official Website (1072)

TANGERINE DREAM - Turn Of The Tides (1994)
Par ARP2600 le 4 Décembre 2014          Consultée 1657 fois

Alors, qu'avons-nous cette fois ? 1994, Turn of the Tides, qu'on pourrait traduire Le cycle des marées ou quelque chose du genre, reprend le thème marin du déjà vénérable Underwater Sunlight qui avait inauguré la tendance new-age de TANGERINE DREAM. De fait, Turn of the Tides est dans la continuité directe de celui-ci. Malheureusement, la qualité a bien diminué entre 86 et 94 et on est loin d'avoir une belle œuvre cette fois.

On voit une sérieuse augmentation du personnel depuis Rockoon et on sent que la musique est de ce fait moins bricolée. Lors de la tournée d'où est extrait le live 220 Volt, les Froese père et fils ont employé les services du guitariste Zlatko Perica, tandis qu'eux se concentrant sur les parties électroniques ne faisaient plus que quelques soli avec leur guitare, et il a continué ce rôle sur Turn of the Tides. D'autre part, il y avait déjà quelques parties de saxophones dans les albums studio précédents, mais cet instrument se voit désormais confié à la dénommée Linda Spa. Un élément féminin dans le groupe, ce n'est pas une mauvaise chose. Pour être tout-à-fait honnête, donc, en ce milieu des années 90, TANGERINE DREAM a retrouvé un très beau son, fort adapté à la musique new-age, et on peut au moins apprécier cela si on n'est pas trop regardant sur la composition.

De ce côté-là en effet, ce n'est guère mieux que Rockoon. Moins rock, plus new-age, mais aussi médiocre. Il n'y a même pas une plage claquant aussi bien que "Big City Dwarves". À la place, on apprécie quand même un peu les deux premiers morceaux originaux : "Firetongues" dans le registre rythmique (même si la guitare flamenco n'est pas de très bon goût) et "Galley Slave's Horizon" dans le registre atmosphérique. Pour le reste, chaque plage semble moins bonne que la précédente, tout ceci ne vole pas très haut, ni même ne flotte. Le pire étant sans doute l'immonde adaptation des Tableaux d'une Exposition de MOUSSORGSKI assénée en guise d'introduction. En revanche, on sauve éventuellement le bonus "Story of the Brave", ajouté à l'édition de 95, pour sa bonne petite mélodie qui rappelle un peu le style du Direct de VANGELIS.

Edgar Froese a même eu la prétention de faire un album concept ici. Il aurait bricolé une histoire en prétendant qu'elle n'était pas de lui. Quelque chose à base de bateaux apparemment, de là à vraiment ressentir un fil conducteur ici. Underwater Sunlight était plus homogène que cela, Jeanne d'Arc sera un concept bien illustré et ses plages bien enchaînées. Ici, tout est un peu dans les mêmes ambiances, mais on ne sent pas forcément de rapport entre les morceaux. Allez, c'était presque bien essayé.

Turn of the Tides est donc un peu meilleur que Rockoon (qui semble être le fond du trou pour T.D) mais quand même pas très savoureux pour autant. Il est recommandable pour son joli son et peut certainement faire une musique de fond valable. Il plaira peut-être aux amateurs de new-age, mais, même si ce style n'a jamais eu les reins très solides, il est clair qu'on a fait bien mieux que cela. Dans le domaine aquatique, ne fut-ce qu'Oceanic de VANGELIS est bien plus crédible. De côté de 94, on peut aussi penser au second album d'ENIGMA.

Note : 1,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ARP2600 :


Klaus SCHULZE
Mirage (1977)
Le chef d'oeuvre glacé de KS

(+ 1 kro-express)



Manuel GÖTTSCHING
Blackouts (ashra) (1977)
Électro berlinoise avec guitare


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Edgar Froese (claviers, guitare)
- Jerome Froese (claviers, guitare)
- Zlatko Perica (guitares)
- Linda Spa (saxophones)
- Jayney Klimek (choeurs sur 3,8)
- Julie Ocean (choeurs sur 3,8)
- Vienna Horn Ensemble (cors sur 1)
- Roland Braunstein (trompette sur 1)


1. Pictures At An Exhibition
2. Firetongues
3. Galley Slave's Horizon
4. Death Of A Nightingale
5. Twilight Brigade
6. Jungle Journey
7. Midwinter Night
8. Turn Of The Tides
9. Bonus : Story Of The Brave



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod