Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nektar, Steve Roach , Ashra, Manuel Göttsching
- Membre : Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Richard Wahnfried , The Cosmic Jokers , Agitation Free, Klaus Schulze
- Style + Membre : Popol Vuh, Ash Ra Tempel, Peter Baumann , Edgar Froese
 

 Tangerine Dream Official Website (646)

TANGERINE DREAM - Green Desert (1986)
Par ARP2600 le 17 Mars 2013          Consultée 1764 fois

Ceci n'est pas bien sérieux... qui pourrait croire en écoutant ce disque qu'il aurait été enregistré en 1973 ? Allons donc. Green Desert est certes un projet commencé par Edgar Froese et Christopher Franke entre Atem et le début du contrat avec Virgin. A cette époque, Peter Baumann avait pris une pause pour aller méditer à Katmandou et il fallait bien que les deux autres passent leur temps à quelque chose. Cependant, le résultat n'a pas plu à Richard Branson qui les a incités à publier quelque chose de plus commercialement porteur. Tout est relatif, et Phaedra est quand même une œuvre expérimentale peu accessible. Quoi qu'il en soit, l'ébauche de Green Desert s'est donc retrouvée au fond d'une armoire pendant une bonne dizaine d'années.

Le produit final a été publié en janvier 1986, justement pendant la courte période entre le départ de Johannes Schmoelling et l'arrivée de Paul Haslinger, mais le travail aurait été fait en 1984. Question sons, cela pourrait coller, et c'est là que le bât blesse : Green Desert ressemble bien plus à Hyperborea ou à Pinnacles, tous deux parus en 1983, qu'au chaînon manquant entre Atem et Phaedra. Clairement, une petite partie seulement de ce qu'on entend a été enregistrée en 1973. Si le remixage et le réenregistrement sont plus ou moins avoués, on n'est quand même pas loin de la manipulation, une pratique dont Froese allait malheureusement devenir coutumier, allant jusqu'à massacrer tous ses albums solo et à retravailler de façon abominable certains TD, simplement pour récupérer quelques droits sur ces œuvres gérées par Virgin.

Pour en revenir à Green Desert, il est bien difficile d'apporter du crédit à ce disque, qui n'a clairement ni le niveau de la période Baumann ni celui de la période Schmoelling, ni celui de la carrière solo de Froese. On a l'impression de retrouver mélangés des éléments musicaux et des sonorités provenant de toutes les époques du groupe, y compris celle de Force Majeure, mais c'est bien de Pinnacles qu'on est le plus proche. Il n'est donc pas aisé du tout d'analyser le style musical... le plus gros de la composition date sans doute de 1973, et c'est vrai qu'on remarquera certaines similitudes entre le morceau titre et «Fly and collision of Comas Sola». Sur la deuxième face, il y a au moins le morceau «Astral Voyager» qui est fort séquencé et se rapproche assez bien de ce qu'on trouve sur Aqua de Froese ou sur Phaedra. Toutefois, cette musique plutôt simple, monotone et aux rythmes globalement lents s'accorde mal avec les instruments numériques froids de 1984.

Présenté comme ceci, Green Desert est fort plat, de bout en bout. Un désert en somme, l'album est plutôt bien nommé. Il reste une assez belle construction pendant les trois premiers quarts de la première face, une mélodie agréable sur «White Clouds» et le séquençage simple et fascinant d' «Astral Voyager», le dernier titre «Indian Summer» étant lui carrément mauvais. En somme, le résultat est quand même bien médiocre, ce disque est à éviter sauf pour les fans du groupe, qui réussiront bien sûr à être assez indulgents pour apprécier ceci. Une parenthèse à oublier, une tentative ratée. La période Haslinger aura au moins la qualité d'avoir un son cohérent, malgré des hauts et des bas.

Note : 1,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ARP2600 :


TANGERINE DREAM
Ricochet (1975)
Td en live : une exprérience sans pareille

(+ 1 kro-express)



Klaus SCHULZE
Timewind (1975)
Un grand classique de la musique électronique.


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
   AIGLE BLANC
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- Christopher Franke (instruments électroniques, percussions)
- Edgar Froese (instruments électroniques, guitare)


1. Green Desert
2. White Clouds
3. Astral Voyager
4. Indian Summer



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod