Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steve Roach , Manuel Göttsching , Haraa
- Membre : Tangerine Dream, Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Wallenstein, Ashra, The Cosmic Jokers , Arthur Brown , Richard Wahnfried
- Style + Membre : Ash Ra Tempel
 

 Site Officiel (522)

Klaus SCHULZE - Royal Festival Hall Vol. 2 (1992)
Par WALTERSMOKE le 31 Mai 2013          Consultée 1845 fois

Hop, il est temps maintenant de parler du Royal Festival Hall Vol. 2. Avec cet album, Klaus SCHULZE montre clairement un avantage des plus intéressants à transcrire en CD un concert. En effet, il permet de sauter directement à la partie la plus intéressante dudit concert, donc la deuxième. ET c'est tant mieux !

Au niveau structurel, rien de nouveau sous le soleil. La deuxième partie est elle aussi charcutée en plusieurs parties, mais cette fois moins nombreuses. Quant à la partie studio, elle est cette fois représentée par deux morceaux de 10 minutes, cette fois entiers. Que dire de "Ancient Ambiance", le morceau live ? Pour faire court, il surpasse allègrement Yen, c'est un fait. Si KS savait manipuler les ambiances sur ce dernier, il apparaît évident qu'il s'est amélioré au fur et à mesure du concert. Rien que « l'intro », "Gothic Ground", vend véritablement du rêve avec ces nappes discrètes mais fabuleuses, sans compter l'apport des choeurs solennels vers la fin. La suite du morceau est tout aussi bonne, voire meilleure. KS se permet même de se lâcher à plusieurs reprises, comme sur "Pavane and Galliard", où le pseudo-violon bien typique des années 90 chez l'Allemand débarque pour donner encore plus d'intensité.
Ce qui est encore plus génial avec "Ancient Ambiance", c'est qu'il n'y a aucun temps mort. Chaque sous-partie possède une richesse sonore époustouflante. A la rigueur, la guitare MIDI qui apparaît dans les dix dernières minutes agace un peu, mais elle est plus que compensée par l'arrivée d'un clavier fou furieux pour le final du concert. Ce clavier semble d'ailleurs être le même ayant sévi sur Dziękuję Poland, 9 ans plus tôt.

Tout comme sur le volume 1, des plages composées par la suite en studio ont été ajoutées. Là encore, ce sont eux qui tirent l'album vers le bas, mais de manière moins forte. Sur "Anchorage", KS se met en tête de créer une montée en puissance. But louable en soi, mais qui aboutit à une absurdité : la vitesse à laquelle est jouée la mélodie cristalline vers la fin. Tout comme la tranche de citron posée intempestivement sur du saumon, elle gâche un morceau vraiment bien construit. Ce genre de son ne devrait jamais être joué aussi vite, c'est une évidence. "Variations on B.F" vient heureusement relever le niveau. Il est d'ailleurs évident qu'il s'agit d'une version évoluée de ce qui était proposé sur Beyond Recall. Ce morceau fait plaisir à entendre, et convient parfaitement pour une écoute décompressée.

Avec le deuxième volume de Royal Festival Hall, Klaus SCHULZE livre une nouvelle pièce majeure de son répertoire, sans pour autant parler de pièce maitresse. La musique MIDI a été bien assimilée, et le compositeur allemand révèle une nouvelle fois son talent. Prises toutes les deux, les deux parties du concert paraissent bien inégales, avec un avantage certain pour la deuxième, mais dans l'ensemble, il s'agit bien d'une heure et demi de plaisir. Quant aux pistes studio, elles montrent bien que KS n'a pas été géant qu'une seule nuit. Et c'est tant mieux.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Klaus SCHULZE
The Schulze-schickert Session (2013)
Klaus et Günther font un album




Jean-michel JARRE
Sessions 2000 (2002)
Un parfait mix électro-jazz


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Klaus Schulze (tout)


- ancient Ambiance
1. Gothing Ground
2. In Days Of Yore
3. Pavane And Galliard
4. Dusty Spiderwebs And A Shorn Monk
5. Basse Danse Join Medieval Maracas
6. Primeval Murmurs
7. Castle Rock : Pedale Away
8. Anchorage
9. Variations On B.f



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod