Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steve Roach , Manuel Göttsching , Haraa
- Membre : Tangerine Dream, Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Wallenstein, Ashra, The Cosmic Jokers , Arthur Brown , Richard Wahnfried
- Style + Membre : Ash Ra Tempel
 

 Site Officiel (571)

Klaus SCHULZE - Rheingold (2008)
Par WALTERSMOKE le 1er Janvier 2016          Consultée 511 fois

Le premier volet de la collaboration entre Klaus Schulze et Lisa Gerrard, soyons francs, était mauvais. Farscape n'était rien de plus qu'un interminable tunnel, une autoroute vers l'ennui digne des pires moments de Tangerine Dream – c'est dire le niveau du truc. Du coup, apprendre que les deux musiciens allaient donner ensemble des concerts, c'était ouvrir la porte aux spéculations les plus pessimistes. Non seulement la voix de Dead Can Dance allait donner de la voix sur une musique fade, mais devant un public ? Voilà de quoi ne pas donner envie. Et pourtant...

Sorti fin 2008, Rheingold est la première transcription sur disque des lives de Schulze et Gerrard. Il rend compte d'un concert donné quelques mois plus tôt à Loreley, à l'occasion d'un festival de rock progressif de renom, connu sous le nom de Night of the Prog. Cette année-là, au passage, signalons la présence de pointures comme les Flower Kings, Neal Morse, Fish ou encore... Tangerine Dream, qui jouait d'ailleurs le même soir que l'un de ses anciens membres. Le public venu assister au concert de KS et Gerrard a donc eu le loisir de voir deux géants sur scène, pour une heure et demi de performances. Autant dire que le résultat promet au moins d'être moins rébarbatif que Farscape.

Et le miracle fut : Rheingold rapporte un bon concert. L'alchimie et le talent qui faisaient défaut en studio débarquent en force sur scène. Le festival commence sur un "Alberich" très classique pour du Schulze moderne, avec ses nappes de claviers caractéristiques et sa lente montée en progression, avec la boîte à rythmes qui s'enclenche aux deux tiers du morceau. En toute franchise, on a vu mieux de la part du génie berlinois, mais le résultat ici présent se défend, et surtout s'écoute sans déplaisir. Il faut cependant attendre "Loreley" pour entendre le chant de Lisa Gerrard. Niveau musique, Schulze se fait plus sec, plus aventureux dans le son dont il enlève un côté cotonneux, tandis que sa camarade de jeu balance des vocalises toujours aussi belles et impressionnantes. Une vraie bonne surprise qui dure à peu près 25 minutes... Sachant que "Loreley" dure en vérité 40 minutes, cela fait donc un bon gros quart d'heure inutile, où personne ne semble savoir comment finir le morceau, ce qui est fatal pour la qualité de l'ensemble.

Sur le 2e CD, la fameuse union se révèle en fait plus faible, plus fragile qu'on ne l'aurait espéré. Le deuxième morceau collaboratif, "Wellgunde", est contemplatif et intense, mais pour comprendre ceci, il faut l'écouter de manière attentive. Il est également intéressant de noter que lorsque Klaus Schulze se retrouve en solo ("Wotan" et encore "Nothung"), il se lâche, joue la musique la plus dynamique possible ce soir-là. Quel dommage qu'il n'ait pas joué une telle musique avec Gerrard. Ah, et pour finir le CD, un bonus studio, "Nibelungen", a été ajouté. Rien de particulier à dire dessus, si ce n'est qu'il s'agit de remplissage même pas beau.

Globalement satisfaisant, Rheingold n'en oublie cependant pas d'être un album mineur dans la longue et riche discographie de Klaus Schulze. L'album s'écoute, s'apprécie même, sans pour autant s'imposer comme un incontournable. Pour être franc, à moins d'avoir acquis la version DVD, il est même possible de garder ses sous pour Dziekuje Bardo, nettement plus intéressant.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Klaus SCHULZE
... Live ... (1980)
Un premier live génial




Klaus SCHULZE
Dziękuję Poland (1983)
Klaus, kochamy cię !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Klaus Schulze (tout sauf)
- Lisa Gerrard (chant sur 1-2 et 2-2)


1. Alberich
2. Loreley

1. Wotan
2. Wellgunde
3. Nothung
- bonus
4. Nibelungen



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod