Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steve Roach , Manuel Göttsching , Haraa
- Membre : Tangerine Dream, Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Wallenstein, Ashra, The Cosmic Jokers , Arthur Brown , Richard Wahnfried
- Style + Membre : Ash Ra Tempel
 

 Site Officiel (494)

Klaus SCHULZE - Kontinuum (2007)
Par WALTERSMOKE le 27 Octobre 2013          Consultée 1185 fois

Après un « retour » en demi-teinte en 2005, avec le médiocre Moonlake, Klaus SCHULZE revient à la charge deux ans avec Kontinuum. Malgré ses 60 ans et des problèmes de santé, le monstre sacré de la musique électronique semble bien parti pour redevenir régulier. Rétrospectivement, ce sera le cas avec la collaboration avec Lisa Gerrard, sans compter la sortie des coffrets La Vie Electronique.

En terme qualitatif, il est heureux de constater que KS a sensiblement amélioré son travail, ou du moins l'a modifié sur le fond. Formellement, il ne faut pas s'attendre à de grandes folies : le CD est toujours occupé à ras-bord de musique, et ici, ce sont trois mouvements qui s’enchaînent comme s'ils formaient un seul bloc qui sont proposés. Musicalement, KS se repose cette fois sur quelque chose de plus familier pour ses fans, notamment ceux qui le suivent/connaissent ses travaux depuis les années 70. Non pas que Moonlake déroutait par rapport aux attentes, mais il pouvait paraître trop surprenant. Le ton est d'ailleurs donné dès le début de "Sequencer (from 70 to 07)". Malgré un titre anthologique, ce premier pavé de 25 minutes tient davantage de la démonstration de force dans l'art du séquençage que dans une étude introspective. Durant les deux tiers du morceau, KS montre une fois de plus comment faire du grand et de l'efficace avec une poignée de notes. Dommage cependant que cela ne dure pas jusqu'à la fin. Tout comme sur "Playmate in Paradise" sur l'album précédent, SCHULZE ressort la mauvaise idée de remplacer des séquenceurs par des nappes de claviers ambiants. S'il en avait sorti une minute pour faire une transition avec la suite, aucun souci, sauf que là, il s'agit du dernier tiers, ce qui n'est pas rien.

La suite de Kontinuum est quant à elle plus décevante. "Euro Caravan" et "Thor" proposent des idées intéressantes et un rythme bien enlevé, mais se ressemblent un peu trop. Certes, le défaut est quelque peu atténué si on considère les deux morceaux comme étant un seul, mais il est bien difficile d'être pleinement satisfait. Dans un sens, c'est vraiment dommage, car "Euro Caravan" présente une progression intéressante et fine, avec même quelques ajouts vocaux préfigurant les prochains albums avec Gerrard. Ceci étant dit, il faut quand même aimer les percussions électroniques un peu trop « éclaboussantes ». En clair, si l'on s'arrête à Euro Caravan, alors Kontinuum peut prétendre être un très bon album.

Sur l'opus de ses 60 ans, Klaus SCHULZE se répète un peu trop. Mais contrairement à Moonlake, Kontinuum présente l'avantage d'être plus agréable à écouter. En fin de compte, l'opus se rapproche plus d'un album de KS tel que les amateurs l'imaginent. La production très agréable participe également à la qualité de Kontinuum. Si le musicien allemand avait abandonné la fâcheuse manie de remplir absolument le support de distribution qu'il a à sa disposition, nul doute qu'il aurait marqué un grand coup.

Note réelle : 2,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Jean-michel JARRE
Les Concerts En Chine (1982)
Les tribulations d'un Français en Chine




Klaus SCHULZE
Dziekuje Bardzo (avec Lisa Gerrard) (2009)
Rheingold en mieux


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Klaus Schulze (synthétiseurs, percussions électroniques, claviers)


1. Sequenzer (from 70 To 07)
2. Euro Caravan
3. Thor (thunder)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod