Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Steve Roach , Manuel Göttsching , Haraa
- Membre : Tangerine Dream, Walter Wegmüller , Sergius Golowin , Wallenstein, Ashra, The Cosmic Jokers , Arthur Brown , Richard Wahnfried
- Style + Membre : Ash Ra Tempel
 

 Site Officiel (541)

Klaus SCHULZE - Dosburg Online (1997)
Par WALTERSMOKE le 3 Décembre 2013          Consultée 1204 fois

En 1997, Klaus SCHULZE fête son jubilé. Déjà 50 ans qu'il pose ses guêtres sur ce bas monde, dont la moitié consacrée à une carrière solo des plus remarquables. Ce n'est pas pour autant que le musicien allemand s'apprête à lever le pied. Il est toujours aussi productif, y compris pour enregistrer du matériel nouveau pour les coffrets Historic Edition et Jubilee Edition. Mais il pense également à ceux qui ne peuvent pas forcément s'offrir ces coffrets (pour x et y raisons) et sort un nouvel album studio, Dosburg Online. Enfin, studio...En vérité, l'album est composé d'enregistrements live datant de la même année. Il faut pas oublier alors que la frontière entre studio et live est toujours très ténue chez KS, mais surtout, il est compté comme studio sur le site officiel. Tout ceci relève du détail, donc.

Le meilleur mot qui peut décrire Dosburg Online est « hybride ». En effet, KS est revenu sur la direction artistique de sa carrière, et en arrive à une forme de musique électronique bien installée dans la techno tout en se servant de sonorités semblant tout droit venues de la période analogique – rien que le simili-mellotron sur Requiem "Fürs Revier" le montre bien. Dieu merci, les délires purement techno ou trance enregistrés à la même époque n'ont pas eu de successeur.

En terme de structure, Dosbuge Online est composé de deux mouvements séparés en morceaux plus courts. Tout est relatif cependant, surtout à la vue des deux pavés d'au moins un quart d'heure chacun. En premier lieu, les six morceaux qui constituent le premier mouvement occupent bien la bonne majorité du disque. Après "L'Age C'ore", qui met bien l'eau à la bouche avec un séquençage cristallin et une flûte mélancolique, le premier plat principal de Dosburg Online débarque. "Requiem Fürs Revier" a été taillé pour être un tour de force poignant. Rölof Östwoud, qui est déjà intervenu sur Totentag, est l'acteur principal de ce morceau épique de 18 minutes. Pour tout dire, ces 18 minutes peuvent oser toiser les 100 de l'opéra de 1994. Toutefois, même les requiems présentent des variations plus ou moins intéressantes. Or, celui de KS s'écoute facilement les cinq premières minutes pour devenir somnifère jusqu'à la fin. En vérité, le meilleur qualificatif à utiliser, c'est « monotone ». Le crossover ultime entre chant lyrique et musique électronique est raté, et de loin. Le même reproche de la monotonie s'applique sans aucun problème, hélas, aux morceaux suivants. "Groove 'n' Bass", qui suit immédiatement "Requiem Fürs Revier", en est un désespérant exemple.

Dès lors, il ne faut pas s'étonner que les 30 dernières minutes soient bien meilleures. C'est là que se trouve le véritable sommet de Dosburg Online, à savoir "The Art of Sequencing". Le titre est tout sauf mensonger, il montre un Klaus SCHULZE qui maîtrise à la perfection le séquençage tout en modernisant son langage. En 18 minutes, il peut même arriver à faire revenir vers lui les vieux fans, ceux qui ont lâché l'affaire dès Dig It. Il lui manque tout de même un peu plus d'émotions, mais ce qu'il propose est déjà nettement suffisant pour se poser en centre névralgique de l'album.

Dosburg Online était à ça d'être un bon album. Klaus SCHULZE s'est pourtant laissé prendre dans le piège du remplissage grossier et monotone. La beauté générale de l'album, et le tour de force qu'est The Art of Sequencing valent toutefois le détour, et compensent à moitié la relative déception de l'album. Mais pour être franc, Dosburg Online n'est pas du tout une priorité dans la riche discographie de KS.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Klaus SCHULZE
X (sechs Musikalische Biographen) (1978)
En guise de jubilé, un album culte !

(+ 1 kro-express)



KRAFTWERK
Minimum-maximum (2005)
Grande musique non-stop


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Klaus Schulze (claviers, boites à rythmes, séquenceurs)
- Jörg Schaaf (claviers, rave-o-lution, séquenceurs)
- Rölof Östwoud (chant)


1. L'age C'ore
2. Requiem Fürs Revier
3. Groove 'n' Bass
4. Get Sequenced
5. The Power Of Moog
6. Up, Up And Away
7. From Dawn 'til Dusk
8. The Art Of Sequencing
9. Prima Vera



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod