Recherche avancée       Liste groupes



      
AVANT-GARDE/ GAMES PIECES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Suite Unraveling , Autoryno, Ornette Coleman
- Membre : Painkiller, Hudson, Nevermen, Peeping Tom, Christian Marclay , Reed / Anderson / Zorn, Faith No More, Tomahawk, Medeski Scofield Martin & Wood, FantÔmas, Mr. Bungle, John Scofield , Secret Chiefs 3
- Style + Membre : Masada String Trio, Naked City, Masada, Rashanim, Zebrina, Sonny Clark Memorial Quartet, Bar Kokhba Sextet
 

 Tzadik (1002)
 Le Zornographe (634)

John ZORN - Lacrosse (1977)
Par LE BARON le 18 Décembre 2019          Consultée 387 fois

Heureusement qu’il y a Wikipédia : « La crosse (ou quelquefois le lacrosse) est un sport collectif d'origine amérindienne où les joueurs se servent d'une crosse pour mettre une balle dans le but adverse. » Ca y est, nous voilà renseignés. La crosse (ou quelquefois le lacrosse) est donc un sport d’équipe. Et comme le savent tous les sportifs, les sports d’équipe ont des règles, règles qui forment un cadre dans lequel tout type de partie est possible. Et c’est bien ce que ZORN nous propose ici.

Lacrosse fait partie de ce qu'il appelle les « Game Pieces », des œuvres construites sur des improvisations respectant certaines règles temporaires, qui sont préétablies mais activées par les musiciens eux-mêmes au cours de l’interprétation. Pour prendre un exemple simple issu du plus fameux des « Game Pieces », « Cobra », un musicien peut par exemple déclencher la règle suivante : « ceux qui sont en train de jouer s’arrêtent, ou changent radicalement. Ceux qui ne jouent pas peuvent jouer. » Cette règle, une fois prononcée – et respectée –, va disparaître au profit d’une autre, par exemple :  « la musique reste la même, mais avec un groupe de musiciens totalement différent. » Et les règles de s’enchaîner les unes après les autres, dans un ordre toujours différent. La musique contenue entre ces règles se renouvelle également à chaque fois, puisque chacun est libre d’improviser comme il le souhaite. Il y a donc autant de versions de Lacrosse qu’il y a de groupes de musiciens prêts à en respecter les principes d’interprétation.
 
"Twins Version", la version dont nous parlons ici, est joué par un quartet, ou plutôt une sorte de duo en mirroir : John ZORN et Bruce ACKLEY sont aux saxophones alto et soprano, Eugene CHADBOURNE et Henry KAISER à la guitare. Sans structure apparente, c'est un long morceau rempli de bruits de toute sorte, mais principalement de flatulences de saxophone – comment le dire autrement ? – et de frottements et autres couinements de cordes.
Il est probable que les musiciens se soient beaucoup amusés en jouant ce morceau. Seulement voilà : ils semblent avoir totalement oublié la possibilité qu’il puisse y avoir un auditeur extérieur à leur combo, et semblent jouer pour eux-même, dans un monde clos. Le fait qu’ils soient en groupe n’y change rien, au contraire. Cela renforce pour nous l’impression de se retrouver devant une effarante multitude de petites pièces d’un complexe jeu de construction dont on aurait égaré le mode d’emploi. La musique est peu expressive, linéaire, finalement plus ou moins ennuyeuse. Le seul intérêt de l’ensemble, c’est le dispositif. Mais on a beau le connaître, on ignore quelles règles ont réellement été utilisées, et à quel moment. Cela perd son sens. On reste sur le pas de la porte de l’album, et c’est dommage. Alors bien sûr, il s’agit d’une musique radicale, et donc sans concession. Mais ne pas prendre l’auditeur en compte reste une erreur. A quoi bon jouer de la musique, s’il n’y a personne pour l’écouter ?

Cet album, dont plusieurs versions plus tardives et plus fournies existent – on y reviendra en son temps – , n’est intéressant que pour les collectionneurs et les afficionados. Pour ces derniers, il montre combien les recherches de ZORN sur une articulation entre la musique improvisée et la musique écrite sont anciennes. Mais l’album restant moyen, on évitera toutefois d’en conseiller l’écoute.

A lire aussi en JAZZ par LE BARON :


FRED PALLEM/LE SACRE DU TYMPAN
Le Sacre Du Tympan (le Retour !) (2005)
Somptueux pot-au-feu.




Frank ZAPPA
Make A Jazz Noise Here (1991)
Music is the best !


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Eugene Chadbourne (guitare électrique)
- Henry Kaiser (guitare électrique)
- Bruce Ackley (saxophone soprano)
- John Zorn (saxophone alto)


- lacrosse
1. Twins Version



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod