Recherche avancée       Liste groupes



      
CARTOON !  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


2005 Masada 2, Vol. 1 : Jamie Saft ...
Masada 2, Vol. 2 : Masada Stri...
2006 Masada 2, Vol. 3 Mark Feldman ...
2014 Masada 2, Vol. 22 : Zion80, Ad...
2015 Masada 2, Vol. 24 : Klezmerso...
2016 Masada 2, Vol 29. : Autoryno, ...
1977 Lacrosse
1980 Pool
1981 Archery
1983 The Classic Guide To Strategy ...
Locus Solus
1985 The Classic Guide To Strategy ...
1987 Spillane
Cobra
1989 1 Naked City
Spy Vs Spy
1992 Elegy
1993 Kristallnacht
1995 Redbird
Cobra - Tokyo Operations '94
The Book Of Heads (Featuring M...
First Recordings 1973
1996 Bar Kokhba - Masada Chamber En...
1997 New Traditions In East Asian B...
Duras : Duchamp
1998 Angelus Novus
Aporias - Requia For Piano And...
The Bribe - Variations And Ext...
Music Romance Vol.1 / Music Fo...
1999 The String Quartets
Music Romance Vol. 2 / Taboo A...
Godard / Spillane
2000 Xu Feng / John Zorn's Game Pie...
Cartoon / S&m
2001 The Gift
Songs From The Hermetic Theatr...
2004 Magick
2006 Moonchild / Songs Without Word...
2007 Six Litanies For Heliogabalus
2009 Alhambra Love Songs
O'O
2010 In Search Of The Miraculous
2011 A Dreamers Christmas
2014 On Leaves Of Grass
Psychomagia
The Last Judgement
2015 Forro Zinho - Forro In The Dar...
Simulacrum
1985 The Big Gundown
1990 Filmworks 1986-1990
1995 Filmworks 2: Music For An Unti...
Filmworks 3: 1990-1995
1996 Filmworks 4: S/M + More
Filmworks 5 : Tears Of Ecstasy
Filmworks 6 : 1996
1997 Filmworks 7 : Cynical Hysterie...
1998 Filmworks 8 : 1997
1995 Cobra - Live At The Knitting F...
2012 The Hermetic Organ : St Paul's...
2015 The Song Project Live At Le Po...
2021 John Zorn's Bagatelles
 

- Style : The Suite Unraveling , Autoryno, Ornette Coleman
- Membre : FantÔmas, Peeping Tom, Christian Marclay , Reed / Anderson / Zorn, Painkiller, Hudson, Tomahawk, Nevermen, Mr. Bungle, Faith No More, Medeski Scofield Martin & Wood, Secret Chiefs 3, John Scofield
- Style + Membre : Sonny Clark Memorial Quartet, Masada, Zebrina, Rashanim, Naked City
 

 Tzadik (1703)
 Le Zornographe (824)

John ZORN - Filmworks 7 : Cynical Hysterie Hour (1997)
Par LE BARON le 13 Juillet 2021          Consultée 603 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

L’intérêt de John ZORN pour la culture japonaise remonte à loin. Obsessionnel, il semble s’être emparé dès les années 1980 de TOUS les sous-courants de la culture nippone, avec une préférence pour ses aspects les plus extrêmes, ou les plus dérangeants, notamment sur le plan iconographique. Ce goût parfois mauvais irriguera d’ailleurs nombre de choix d’illustrations pour les albums de NAKED CITY ou de PAINKILLER.
Ce n’est cependant pas tout. ZORN le protéiforme s’intéresse également aux mangas, et notamment au travail de Kiriko Kubo, dont les illustrations naïves et colorées ont déjà orné Cobra en 1987.
Que peuvent partager une mangaka et un musicien new-yorkais ? Le goût du cartoon. Et hop, ne faisant ni une, ni deux, les voici s’attaquant à une série de 4 dessins animés inspirés des Looney Tunes, dont John ZORN compose évidemment la musique.

Cynical Hysterie Hour est un nouveau joyau de la discographie zornienne de la fin des années 1980. Car oui, précisons que le disque est d’abord sorti en 1989*, au Japon, où il devint rapidement introuvable. John ZORN mettra des années à en récupérer les droits auprès de CBS, et ne le devra qu’à un concours de circonstances**.

Soyons clairs : l’album fait partie de ceux dont on se demande comment il parvient à atteindre un tel degré de dinguerie. Rassemblant ses artilleurs habituels (QUINE, RIBOT, BAPTISTA, etc.), John ZORN leur fait jouer toutes sortes de miniatures démentes, brassant tous les styles qu’il connaît, du noise au surf en passant par la samba japonaise – si, si ! –, l’exotica où même le reggae, mais au banjo. On est évidemment proche de Frank ZAPPA dans l’esprit, et même au-delà***, ZORN emboîtant des cellules musicales les unes dans les autres dans un savoureux exercice d’équilibriste. Ce faisant, il poursuit l’exploration entamée avec les "File Cards" - Spillane en tête –, et qu’il continuera avec NAKED CITY.

Nous sommes bien dans l’esprit du cartoon. Fonçant à toute blinde tel le géocoucou**** fuyant le coyote, notre facétieux compositeur laisse libre cours à sa folie furieuse, sautant de thème en thème. L’hystérie du titre, c’est la sienne, il s’agite dans tous les sens et nous offre un condensé de matière musicale, soufflant alternativement le chaud, puis le froid, ou plutôt le brûlant puis le glacé, comme s’il craignait d’être le tiède que Dieu vomit*****.
Il y a un côté grand bazar là-dedans, mais c’est un foutoir parfaitement organisé. John ZORN, que l’on sait si brillant s’agissant de formes courtes, se montre d’autant plus efficace qu’il condense toutes ses idées - et elles sont nombreuses ! – dans un disque très court, ramassé sur lui-même, finalement typique de Carl STALLING, dont ZORN s’est toujours réclamé.

Si l’on a pu critiquer ici ou là l’obsession zornienne de vouloir proposer à tout prix une discographie exhaustive, obsession sacrifiant parfois la qualité au profit d’une approche encyclopédique, il faut reconnaître que cela a parfois du bon, et même du très bon.
Cynical Hysterie Hour est en effet un petit bijou de folie totalement débridée que l’on rangera à côté de Locus Solus en continuant à se demander comment il est effectivement possible de sortir un disque aussi barré que réjouissant. A écouter en quatrième vitesse, évidemment.



* Année importante, puisqu’elle marque également la naissance de NAKED CITY.
** MASADA était programmé à la Knitting Factory pour une dizaine de soirs, fin 1996. CBS souhaitant réserver une soirée durant la période, John ZORN donna son accord contre la récupération de ses droits sur Cynical Hysterie Hour. Qu’auraient-ils pu en faire, de toutes façon ?
*** N’entendez-vous pas "You didn’t Try to Call Me" à travers le disque ?
**** "Geococcyx californianus", oiseau coureur du désert américain, "Roadrunner" en anglais, le Bip-Bip, quoi !
***** C’est plus ou moins ce que dit l’Apocalypse, il me semble.

A lire aussi en ROCK par LE BARON :


Lou REED
Coney Island Baby (1976)
Cartoon !




Frank ZAPPA
You Can't Do That On Stage Anymore Vol.1 (1988)
Tous styles confondus


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Bill Frisell (guitare électrique, banjo)
- Carol Emanuel (harpe)
- Wayne Horvitz (claviers)
- Kermit Driscoll (basse)
- Bobby Previte (batterie, percussions)
- Cyro Baptista (percussions)
- Christian Marclay (platines)
- -----
- Arto Lindsay (guitare électrique)
- Robert Quine (guitare électrique)
- Marc Ribot (guitare électrique, banjo)
- Carol Emanuel (harpe)
- Peter Scherer (claviers)
- David Hofstra (basse)
- Cyro Baptista (percussions)
- Bobby Previte (batterie, percussions)
- -----
- Marc Ribot (guitares, banjo)
- Carol Emanuel (harpe)
- Jill Jaffee (violon, alto)
- Maxine Neuman (violoncelle)
- Peter Scherer (claviers)
- David Hofstra (basse, tuba)
- Cyro Baptista (percussions)
- Ikue Mori (boîte à rythmes)
- -----
- Bill Frisell (guitares, banjo)
- Robert Quine (guitare électrique)
- Carol Emanuel (harpe)
- Peter Scherer (claviers)
- David Hofstra (basse, tuba)
- Cyro Baptista (percussions)
- Bobby Previte (batterie, percussions)
- Arto Lindsay (voix)
- Kiriko Kubo (voix)


- cynical Hysterie Hour
1. Hysteric Logo
2. Walk To Park
3. Coaster 2
4. Fighting Pirates
5. Yakisoba
6. Coaster Trip
7. 1st Hit / 2nd Hit
8. Punk Rock Hero
9. Abacus Waltz
10. Punk Rebel / Tsunta's Theme
11. End Title
12. Through The Night
13. Home Sweet Home
14. Making Ramen At Midnight
15. Scary Moonlight
16. My Favorite Things
17. Omelet Punk
18. Classical
19. Stink Of An Onion
20. Onion Samba
21. Omelet Punk 2
22. Me And My Hamburger / Final Samba 1:05
23. Surfing Samba



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod