Recherche avancée       Liste groupes



      
FILMWORKS-KLEZMER-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


2005 Masada 2, Vol. 1 : Jamie Saft ...
Masada 2, Vol. 2 : Masada Stri...
2006 Masada 2, Vol. 3 Mark Feldman ...
2014 Masada 2, Vol. 22 : Zion80, Ad...
2015 Masada 2, Vol. 24 : Klezmerso...
2016 Masada 2, Vol 29. : Autoryno, ...
1977 Lacrosse
1980 Pool
1981 Archery
1983 The Classic Guide To Strategy ...
Locus Solus
1985 The Classic Guide To Strategy ...
1987 Spillane
Cobra
1989 1 Naked City
Spy Vs Spy
1992 Elegy
1993 Kristallnacht
1995 Redbird
Cobra - Tokyo Operations '94
The Book Of Heads (Featuring M...
First Recordings 1973
1996 Bar Kokhba - Masada Chamber En...
1997 New Traditions In East Asian B...
Duras : Duchamp
1998 Angelus Novus
Aporias - Requia For Piano And...
The Bribe - Variations And Ext...
Music Romance Vol.1 / Music Fo...
1999 The String Quartets
Music Romance Vol. 2 / Taboo A...
Godard / Spillane
2000 Xu Feng / John Zorn's Game Pie...
Cartoon / S&m
2001 The Gift
Songs From The Hermetic Theatr...
2004 Magick
2006 Moonchild / Songs Without Word...
2007 Six Litanies For Heliogabalus
2009 Alhambra Love Songs
O'O
2010 In Search Of The Miraculous
2011 A Dreamers Christmas
2014 On Leaves Of Grass
Psychomagia
The Last Judgement
2015 Forro Zinho - Forro In The Dar...
Simulacrum
1985 The Big Gundown
1990 Filmworks 1986-1990
1995 Filmworks 2: Music For An Unti...
Filmworks 3: 1990-1995
1996 Filmworks 4: S/M + More
Filmworks 5 : Tears Of Ecstasy
Filmworks 6 : 1996
1997 Filmworks 7 : Cynical Hysterie...
1998 Filmworks 8 : 1997
1995 Cobra - Live At The Knitting F...
2012 The Hermetic Organ : St Paul's...
2015 The Song Project Live At Le Po...
2021 John Zorn's Bagatelles
 

- Style : The Suite Unraveling , Autoryno, Ornette Coleman
- Membre : FantÔmas, Peeping Tom, Christian Marclay , Reed / Anderson / Zorn, Painkiller, Hudson, Tomahawk, Nevermen, Mr. Bungle, Faith No More, Medeski Scofield Martin & Wood, Secret Chiefs 3, John Scofield
- Style + Membre : Sonny Clark Memorial Quartet, Masada, Zebrina, Rashanim, Naked City
 

 Tzadik (1703)
 Le Zornographe (824)

John ZORN - Music Romance Vol. 2 / Taboo And Exile (1999)
Par LE BARON le 17 Juin 2021          Consultée 237 fois

Depuis le temps qu’on en parle, chacun l’a compris : la musique de John ZORN est protéiforme, et difficile à classer. Les amateurs s’en réjouissent et crient au génie, les détracteurs ne savent que faire de cette frénésie, et prennent l’exploration musicale tous azimuts du New-Yorkais pour un grand n’importe-quoi.
En dehors de la question d’un "style" John ZORN, d’une marque de fabrique personnelle que l’on finit par distinguer à travers le savant labyrinthe construit par le compositeur, c’est souvent le type de formation choisie qui donne son unité à tel ou tel disque. Cela permet, même lorsque les compositions sont très éloignées les unes des autres, de ne pas tout à fait perdre pied. "The String Quartets" est un bon exemple de ce phénomène, le disque assemblant des compositions disparates, mais unies par le choix de leur orchestration.
Music Romance, c’est une autre paire de manches. En fait, c’est même tout le contraire de ce que je viens d’écrire, puisqu’il s’agit d’une compilation de groupes différents les uns des autres. A croire que l'insaisissable John ZORN invente une nouvelle façon de faire de la musique dès que l’on pense avoir compris un des tenants de sa démarche artistique.

Alors oui, c’est une compilation, comme le premier volume de la série. Pas franchement le genre "greatest hits, non, mais une sorte d’état des lieux de 3 catégories musicales régulièrement explorées par ZORN tout au long des années 1990.

Il y a d’abord des morceaux faisant la part belle aux percussions, parfois soutenues par quelques notes d’orgue, de violon ou même d’une voix. Ces morceaux ont un côté pernicieux : une première écoute peut les faire passer pour plaisants et anodins, mais ils se révèlent rapidement hypnotiques et fascinants. C’est du côté de la série des musiques de film qu’on trouvera une filiation à ces quelques titres discrets mais prenants, et qui forment un magnifique terrain de jeu pour Cyro BAPTISTA.

Le deuxième axe du disque, c’est le MASADA STRING TRIO, dont on ne dira jamais assez qu’il est une des meilleures formations montées par ZORN, avec son équilibre parfait entre écriture (le Masada Songbook) et improvisation, entre culture klezmer traditionnelle et musique savante. Sur ce disque encore, le trio – parfois légèrement augmenté – fait merveille, nous proposant 3 pépites inédites.

Le troisième et dernier pan de cette compilation nous ramène un peu en arrière, du côté d’un PAINKILLER renouvelé. Car si les musiciens ne sont pas exactement les mêmes, la seule présence de Bill LASWELL, avec le son si particulier de sa basse, fait le lien jusqu’à eux.
Soyons cependant honnête : on a beau aimer certaines choses de LASWELL, les titres ne sont pas totalement convaincants jusqu’à ce que le groupe que l’on a parfois appelé BLADE RUNNER apparaisse. On y retrouve Bill LASWELL, mais également Dave LOMBARDO à la batterie, Fred FRITH à la guitare et John ZORN au saxophone. Et là, que dire ? "The Possessed" est un morceau déchirant et violent dès l’entrée de ZORN, qui ravage tout sur son passage avec la furie qu’on lui connait*. John ZORN, voilà, l’élément qui manquant aux formations précédentes !

Le premier volume de la série Music Romance était à la fois intéressant et ennuyeux, la faute en revenant à cette interminable improvisation de ZORN à la machine à vent. On se souvient également d’une impression de dispersion plutôt que de disparité, comme si le compositeur avait peiné à trouver un sens à son propre disque, même en l’habillant du concept plus ou moins crédible de musique pour enfants.
Alors autant le dire, on a d’abord regardé ce Music Romance, vol. 2 avec perplexité, hésitant à s’y plonger. Grossière erreur ! L’album s’avère bon, et bien plus équilibré** que son prédécesseur. Mieux : témoin de 3 axes majeurs de John ZORN, ce disque peut parfaitement faire office de point d’entrée dans une discographie si souvent jugée impénétrable.



*On se souvient de la grande salle de la Halle de la Villette se vidant de deux bon tiers au bout de 10 minutes d’un concert du groupe. Il faut dire qu’il envoyait du bois.
**Seul "Bulls-Eye" semble étrangement hors-sujet, même si Mike PATTON fait ce qu'il peut.

A lire aussi en JAZZ par LE BARON :


Frank ZAPPA
Make A Jazz Noise Here (1991)
Music is the best !




PAINKILLER
50th Birthday Celebration - 12 (2005)
Rock/jazz /experimental


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Cyro Baptista (percussions - 1, 4, 6, 11, 12)
- Joey Baron (batterie - 4, 12)
- Sim Cain (batterie - 5)
- Greg Cohen (contrebasse - 1, 3, 6, 8, 9)
- Mark Feldman (violon - 1, 3, 6, 8)
- Erik Friedlander (violoncelle - 1, 3, 6, 8, 11)
- Fred Frith (guitare - 2, 7, 10)
- Miho Hatori (voix - 11)
- Bill Laswell (basse - 2, 7, 10)
- Dave Lombardo (batterie - 2, 7, 10)
- Mike Patton (voix - 5)
- Robert Quine (guitare - 5)
- Marc Ribot (guitare - 2, 5, 7, 9)
- Roberto Rodriguez (percussions - 9)
- Jamie Saft (claviers - 1, 6, 9, 11)
- Chris Wood (basse - 5)
- John Zorn (saxophone alto - 10)


- music Romance Vol. 2 - Taboo And Exile
1. In The Temple Of Hadjarim
2. Sacrifist
3. Mayim
4. Koryojang
5. Bulls-eye
6. Zeraim
7. Thaalapalassi
8. Makkot
9. A Tiki For Blue
10. The Possessed
11. Oracle
12. Koryojang (end Credits)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod