Recherche avancée       Liste groupes



      
AVANT-GARDE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Suite Unraveling , Autoryno, Ornette Coleman
- Membre : Painkiller, Hudson, Nevermen, Peeping Tom, Christian Marclay , Reed / Anderson / Zorn, Faith No More, Tomahawk, Medeski Scofield Martin & Wood, FantÔmas, Mr. Bungle, John Scofield , Secret Chiefs 3
- Style + Membre : Masada String Trio, Naked City, Masada, Rashanim, Zebrina, Sonny Clark Memorial Quartet, Bar Kokhba Sextet
 

 Tzadik (1002)
 Le Zornographe (634)

John ZORN - Archery (1981)
Par LE BARON le 16 Mai 2020          Consultée 137 fois

Il y a eu la crosse, puis le hockey pour les sports collectifs. Vint ensuite le billard, et désormais le tir à l’arc pour célébrer les sports individuels, si toutefois le billard en est un. Archery poursuit donc la série des œuvres de jeunesse de John ZORN, tout en en signant la fin, ce qui peut en soi passer pour une bonne nouvelle au regard des difficultés rencontrées jusqu’ici pour pénétrer des disques plus abscons qu’exigeants. Et pourtant, le dernier des « Parachute years* » recèle de bonnes surprises. Mais oui ! Si Archery est construit, comme ses prédécesseurs, autour d’une suite d’improvisations basées sur les « game pieces », on y perçoit rapidement une différence avec Lacrosse, Pool ou Hockey.

Il y a d’abord la multiplicité des timbres, rendue possible par la présence de nombreux musiciens, 12 en tout** ! Ces douze-là, ZORN ne les a pas complètement choisis. En fait, c’est Eugene CHADBOURNE***, son complice des débuts, qui les a rassemblés pour une de ses propres œuvres, et qui encourage John ZORN à saisir l’occasion de jouer avec un orchestre plus grand que d’ordinaire. ZORN accepte, mais se sent intimidé par le nombre d’interprètes. Pour s’en sortir, il s’invente une nouvelle règle : ne faire jouer l’orchestre qu’en duos et trios, en renouvelant à chaque fois les combinaisons d’instrumentistes. Posant toutes les possibilités sur le papier, il trouve pas moins de 286 formations possibles**** !
Du coup, même si les morceaux sont longs, chacun équivalent à une face du double vinyle, ils sont également très riches, les formations se renouvelant sans cesse, brassant des instruments différents, du violoncelle au dulcimer, des appeaux à l’harmonica, du trombone à la batterie.
Autre élément donnant un supplément d’âme à Archer : l’interprétation. Le dispositif a été créé en concert, mais ne sera enregistré que plusieurs mois après, laissant le temps à chacun d’incorporer en profondeur les étranges règles de cet étrange jeu. Et cela s’entend : si la radicalité est toujours présente, elle est également portée par une aisance plus grande des musiciens, une espèce de fluidité absente des opus précédents.
Enfin, dernier point qui joue également en faveur de Archery, il y a de l’humour ! Cartoonesque à souhait, et par là-même annonciateur de The Classic Guide To Strategy mais surtout de Locus Solus, Archery nous fait entendre des musiciens rivalisant d’une inventivité délirante et souvent très drôle.

John ZORN tourne ici quelques pages : d’abord celle des sports, ensuite celle des « Parachute Years. » Car après Archery, il ira naviguer sous d’autres pavillons. Mais avant de partir, il signe ici le disque le plus réussi de sa première série. Tout en restant difficile d’accès et parfois insondable, l’album sonne en effet de façon beaucoup plus récréative que les punitions antérieures, comme si ZORN entrait dans une nouvelle ère, prenant soudainement conscience de son auditoire, pour le meilleur.



* Du nom du label de ses premiers disques, « Parachute », fondé par Eugene CHADBOURNE.
** Dont John ZORN lui-même.
*** Guitariste d’avant-garde, fondateur du label Parachute, inventeur du râteau à feuilles mortes amplifié selon wikipédia. Un type fréquentable, donc.
**** J’ai regardé les duos. Si je ne me suis pas trompé, 12 musiciens donnent 66 combinaisons possibles.

A lire aussi en JAZZ par LE BARON :


PAINKILLER
50th Birthday Celebration - 12 (2005)
Rock/jazz /experimental




Henry THREADGILL
Spirit Of Nuff... Nuff (1991)
The greatest show on earth


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Polly Bradfield (violon)
- Eugene Chadbourne (guitares, dobro)
- Anthony Coleman (claviers)
- Tom Cora (violoncelle)
- Robert Dick (flûtes, piccolo, appeaux)
- Wayne Horvitz (claviers, harmonica, bandes, électronique)
- Bill Horvitz (guitare électrique)
- Kramer (claviers)
- Bill Laswell (basse)
- George Lewis (trombone)
- David Moss (batterie, voix, dulcimer, cithare)
- John Zorn (saxophones alto et soprano, clarinettes, appeaux)


- archery
1. A1
2. D3
3. G2
4. L5



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod