Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Suite Unraveling , Autoryno, Ornette Coleman
- Membre : Painkiller, Hudson, Nevermen, Peeping Tom, Christian Marclay , Reed / Anderson / Zorn, Faith No More, Tomahawk, Medeski Scofield Martin & Wood, FantÔmas, Mr. Bungle, John Scofield , Secret Chiefs 3
- Style + Membre : Masada String Trio, Naked City, Masada, Rashanim, Zebrina, Sonny Clark Memorial Quartet, Bar Kokhba Sextet
 

 Tzadik (1002)
 Le Zornographe (634)

John ZORN - Filmworks 3: 1990-1995 (1997)
Par LE BARON le 19 Mai 2020          Consultée 153 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Cette troisième fournée de Filmworks collecte des enregistrements réalisés entre 1990 et 1995 pour 4 productions très différentes les unes des autres, preuve que John ZORN est décidément capable de faire feu de tout bois.

L’album démarre avec « Thieves Quartet » (1993) de David Chappelle*. On sait que John ZORN aime les films de genre, et notamment les films noirs, ça tombe bien, c’en est un. Et bien que se passant dans les années 1990, on y trouve un personnage théorisant sur Miles DAVIS. Du coup, ZORN délivre un jazz 50's largement inspiré de la démarche du trompettiste enregistrant la bande originale d’« Ascenseur pour l’échafaud** ». Évidemment, la musique de ZORN est plus rugueuse que celle de son glorieux aîné, mais l’ensemble est plaisant, bien que ne parvenant pas tout à fait à nous emporter. Et pourtant, le quartet que nous entendons n’est autre que le futur MASADA, eh oui !
Voilà qui montre ZORN utilisant les Filmworks comme un laboratoire, testant des musiciens, des idées, ou des dispositifs. Las ! Il faudra tout de même se contenter d’une version béta du quartet, et il faut être John ZORN pour avoir su déceler que ce dernier, libéré des entraves d’une musique de film, saurait devenir furieux.

« Music for Tsunta (Nine Cues) » est plus intéressante. On y entend une démo du travail réalisé par ZORN sur « Cynical Hysterie Hour » (1989), dont on reparlera. Disons juste que l’esprit est à la fois cartoonesque et proche des « file cards », ce qui n’est pas pour nous déplaire !

On glisse ensuite sur « Hollywood Hotel » (1994), un documentaire réalisé rapidement et avec peu de moyens, et par là-même plus proche de l’univers de création de John ZORN. Ici, la musique est celle d’un duo saxophone/guitare. On y entend John ZORN bien sûr, accompagné cette fois de Marc RIBOT***. Les deux compères se connaissent bien et alternent facilement entre Jazz et Noise, sur la base d’improvisations plus ou moins débridées, mais plutôt moins : à l’évidence, ils ne lâchent pas les chiens de leur créativité, sans doute pour ne pas faire d’ombre au film lui-même.

On arrive enfin à la quatrième partie du disque, à la fois la plus intéressante et la plus décevante. Il s’agit de musiques enregistrées au fil du temps pour Weiden And Kennedy, une agence de pub. Parmi les noms des réalisateurs de certaines d’entre elles, deux noms mettent l’eau à la bouche, ceux de Cronenberg et Godard. Pour le reste, on ignore à qui ces bandes ont pu servir, si jamais elles ont servi ! Des histoires de droits et de marques que l’on ne peut nommer, dommage ! On aurait aimé pouvoir faire le lien entre l’image et le son, même si la musique ne s’avère pas aussi bonne qu’on pouvait l’espérer.
Côté pile, ces virgules sonores sont fascinantes justement parce que leur durée est courte. Elles montrent une fois de plus le talent de John ZORN pour installer une ambiance en quelques notes, pour créer un rock, un jazz ou une samba en quelques secondes. Mais côté face, et tout comme pour « Thieves Quartet » ou « Hollywood Hotel », il manque la furie dont était capable un groupe comme NAKED CITY pour peser/emballer/plier un morceau en quelques instants, l’air de rien mais en vous laissant exsangue.
Pour l’anecdote, disons d’ailleurs que NAKED CITY n’est pas totalement absent du disque : on y entend « Batman », dans une version plus molle il est vrai.

Exercice de style, ce 3ème Filmworks s’avère à la fois intéressant et décevant, la musique restant trop sage. A l’exception de « Music for Tsunta (Nine Cues) » on le réécoute peu. Pour le fan, il reste cependant l’intérêt d’y entendre ZORN expérimenter dans différentes directions dont certaines deviendront incontournables, MASADA en tête.


*Joe Chappelle, celui qui travaillera plus tard sur : « Les Experts : Miami », et « The Wire ».
**De Louis Malle, sorti en 1958, avec Jeanne Moreau, Maurice Ronet et le jeune Lino Ventura.
***Comme ZORN le remarque lui-même dans les notes de l’album, il a créé un nombre impressionnant de duos saxophone/guitare. Avec Eugene CHADBOURNE bien sûr, mais également avec Arto LINDSAY, Fred FRITH, Bill FRISELL, il y en a beaucoup d’autres !

A lire aussi en JAZZ par LE BARON :


Frank ZAPPA
Make A Jazz Noise Here (1991)
Music is the best !




Jimmy SCOTT
The Source (1970)
Préparez vos mouchoirs !


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Thieves Quartet (1-12)
- John Zorn (saxophone alto)
- Dave Douglas (trompette)
- Greg Cohen (basse)
- Joey Baron (batterie)
- Robert Quine (guitare)
- Music For Tsunta (13)
- Bill Frisell (guitare, banjo)
- Peter Scherer (claviers)
- Carol Emanuel (harpe)
- Christian Marclay (platines)
- David Hofstra (basse, tuba)
- Cyro Baptista (percussions, voix)
- Bobby Previte -batterie, Percussions)
- Hollywood Hotel (14-24)
- John Zorn (saxophone alto)
- Marc Ribot (guitares)
- Music For Weiden And Kennedy (25-56)
- Carol Emanuel (harpe)
- Marc Ribot (banjo, guitare)
- Cyro Baptista (percussions)
- Kermit Driscoll (basse)
- Peter Scherer (claviers)
- David Shea (échantillonneur)
- Arto Lindsay (guitare, voix)
- Bill Laswell (basse)
- Ikue Mori (boîtes à rythmes)
- Keith Underwood (flûte)
- Jill Jaffee (alto)
- Miguel Frasconi (harmonica de verre)
- Robert Quine (guitare)
- Guy Klucevsek (accordéon)
- Anthony Coleman (orgue, claviers)
- Greg Cohen (basse)
- Joey Baron (batterie)
- Chris Wood (basse)
- Sim Cain (batterie)
- Erik Friedlander (violoncelle)
- John Zorn (saxophone alto)


- filmworks 3 : 1990-1995
1. Main Title (thieves Quartet)
2. The Caper (thieves Quartet)
3. Cadence (thieves Quartet)
4. Kidnapping (thieves Quartet)
5. Doubt (thieves Quartet)
6. Nocturne 1 (thieves Quartet)
7. Nocturne 2 (thieves Quartet)
8. Bag Man (thieves Quartet)
9. The Cop (thieves Quartet)
10. Nocturne 3 (thieves Quartet)
11. Juke Box(thieves Quartet)
12. End Titles (thieves Quartet)
13. Music For Tsunta (nine Cues)(cynical Hysterie Hour
14. Main Titles (hollywood Hotel)
15. Washing Machine A (hollywood Hotel)
16. Washing Machine B (hollywood Hotel)
17. Night Hotel (hollywood Hotel)
18. Japanese Tourists (hollywood Hotel)
19. Night Hotel 2 (hollywood Hotel)
20. Objects (hollywood Hotel)
21. Night Hotel 3 (hollywood Hotel)
22. Rooftop Death Rattle (hollywood Hotel)
23. Taiwan (hollywood Hotel)
24. End Titles (hollywood Hotel)
25. Holland (weiden And Kennedy)
26. Canada (weiden And Kennedy)
27. France (weiden And Kennedy)
28. Germany (weiden And Kennedy)
29. Sweden (weiden And Kennedy)
30. Usa (weiden And Kennedy)
31. Canada 2 (weiden And Kennedy)
32. Sweden 2 (weiden And Kennedy)
33. Italy (weiden And Kennedy)
34. Great Lobby (weiden And Kennedy)
35. Wheelchair Races (weiden And Kennedy)
36. Logo (weiden And Kennedy)
37. Secret Code (weiden And Kennedy)
38. Secret Code 2 (weiden And Kennedy)
39. Don't Break (weiden And Kennedy)
40. Don't Break 2 (weiden And Kennedy)
41. Footnotes (weiden And Kennedy)
42. Footnotes 2 (weiden And Kennedy)
43. Retraction (weiden And Kennedy)
44. Protest (weiden And Kennedy)
45. Protest 2 (weiden And Kennedy)
46. Launch (weiden And Kennedy)
47. Launch 2 (weiden And Kennedy)
48. Elevator (weiden And Kennedy)
49. Elevator 2 (weiden And Kennedy)
50. Fiance (weiden And Kennedy)
51. Fiance 2 (weiden And Kennedy)
52. Around The World (weiden And Kennedy)
53. Batman (weiden And Kennedy)
54. Abstract Woman (weiden And Kennedy)
55. Mystic Woman (weiden And Kennedy)0:39



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod