Recherche avancée       Liste groupes



      
IMPROVISATION   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


OEUVRES

2005 Masada 2, Vol. 1 : Jamie Saft ...
Masada 2, Vol. 2 : Masada Stri...
2006 Masada 2, Vol. 3 Mark Feldman ...
2014 Masada 2, Vol. 22 : Zion80, Ad...
2015 Masada 2, Vol. 24 : Klezmerso...
2016 Masada 2, Vol 29. : Autoryno, ...

ALBUMS STUDIO

1977 Lacrosse
1980 Pool
1981 Archery
1983 The Classic Guide To Strategy ...
Locus Solus
1985 The Classic Guide To Strategy ...
1987 Spillane
Cobra
1989 1 Naked City
Spy Vs Spy
1992 Elegy
1993 Kristallnacht
1995 Redbird
Cobra - Tokyo Operations '94
The Book Of Heads (Featuring M...
First Recordings 1973
1996 Bar Kokhba - Masada Chamber En...
1997 New Traditions In East Asian B...
Duras : Duchamp
1998 Angelus Novus
Aporias - Requia For Piano And...
The Bribe - Variations And Ext...
Music Romance Vol.1 / Music Fo...
1999 The String Quartets
Music Romance Vol. 2 / Taboo A...
Godard / Spillane
2000 Xu Feng / John Zorn's Game Pie...
Cartoon / S&m
2001 The Gift
Songs From The Hermetic Theatr...
Madness, Love And Mysticism
2002 Cobra / John Zorn's Game Piece...
Iao / Music In Sacred Light
2004 Magick
2006 Moonchild / Songs Without Word...
2007 Six Litanies For Heliogabalus
2009 Alhambra Love Songs
O'O
2010 In Search Of The Miraculous
2011 A Dreamers Christmas
2014 On Leaves Of Grass
Psychomagia
The Last Judgement
2015 Forro Zinho - Forro In The Dar...
Simulacrum
2021 New Masada Quartet

B.O FILMS/SERIES

1985 The Big Gundown
1990 Filmworks 1986-1990
1995 Filmworks 2: Music For An Unti...
Filmworks 3: 1990-1995
1996 Filmworks 4: S/M + More
Filmworks 5 : Tears Of Ecstasy
Filmworks 6 : 1996
1997 Filmworks 7 : Cynical Hysterie...
1998 Filmworks 8 : 1997
2000 Filmworks 9 : Trembling Before...
2001 Filmworks 10 : In The Mirror O...

ALBUMS LIVE

1995 Cobra - Live At The Knitting F...
2012 The Hermetic Organ : St Paul's...
2015 The Song Project Live At Le Po...

COFFRETS

2021 John Zorn's Bagatelles (1 à 4)
 

- Style : The Suite Unraveling , Autoryno, Ornette Coleman
- Membre : Mike Patton , Hudson, Nevermen, Peeping Tom, Christian Marclay , Reed / Anderson / Zorn, Faith No More, Tomahawk, Medeski Scofield Martin & Wood, FantÔmas, Mr. Bungle, John Scofield , Secret Chiefs 3, M. Patton / J-c. Vannier, Painkiller
- Style + Membre : Masada, Rashanim, Zebrina, Sonny Clark Memorial Quartet, Naked City
 

 Tzadik (1797)
 Le Zornographe (908)

John ZORN - Cobra / John Zorn's Game Pieces Volume 2 (2002)
Par LE BARON le 25 Mars 2022          Consultée 386 fois

Cobra, ou le retour des 'game pieces'*! Deux ans sont à peine passés depuis Xu Feng, et voilà que John ZORN revient à sa création la plus connue parmi ces drôles de jeux d’improvisation.
Evidemment, la nature même de cette série de 'compositions', dont les règles ne passent que de bouche de compositeur à oreille de musicien, rend chaque interprétation unique. La série pourrait donc se poursuivre longtemps, et les enregistrements se multiplier à l’infini. Mais cela n’est pas le propos de John ZORN. S’il y a pour Cobra, comme il y avait pour Xu Feng, une volonté de laisser une trace discographique de référence, puisqu’enregistrée par son créateur, il y a surtout la volonté de montrer de quel bois le New-Yorkais se chauffe lorsqu’il dirige et manipule lui-même son infernale créature.

John ZORN a toujours dit de ses 'game pieces' qu’ils ne sont pas qu’affaires de règles plus ou moins élastiques, mais aussi de casting. Oh bien sûr, il y a le choix des instruments, ici très nombreux : guitare, percussions, violons, piano, basses, violoncelle, échantillonneur, batterie, ordinateur, tuba, trombone, bref largement de quoi ressusciter l’extraordinaire inventivité et la fantaisie totalement débridée du premier Cobra.
Mais pour que Cobra fonctionne, il faut également équilibrer les personnalités, puisqu’il n’y a ici aucun leader, juste des musiciens passant de la lumière à l’ombre en un geste, au gré des changements de règles ou de renversement des alliances. Pas possible de se retrancher derrière l’exubérance d’un guitariste ou l’introversion d’un bassiste ! Tout le monde doit être sur la même ligne de départ, prêt à se risquer à l’improvisation totale, ou à se taire.
ZORN reconnait d’ailleurs qu’il lui est arrivé de voir de véritables psychodrames se dérouler sous ses yeux autrefois, certains musiciens supportant mal les petites blessures narcissiques que l’exercice comporte. Mais il précise que cela n’a pas été le cas pour cet enregistrement-ci.

On a envie de le croire, puisque Cobra est une vraie réussite. Certes, l’ensemble paraît parfois sans queue ni tête, et plus proche de la pataphysique que d’un traité d’harmonie. Bien sûr, cela part dans toutes les directions en même temps, et l’écoute peut s’avérer difficile par endroit. Mais on est loin de la bastonnade qu’était Xu Feng**, et de son côté monolithique. Ici, la surprise est permanente, l’intensité également. "Pendet", à cet égard, est un joyau.
Quant aux autres titres, s’ils sont davantage répartis entre pupitres ("Tabanan" pour piano et cordes, "Sangeh" pour cordes, "Paras" très rock, etc.), ils conservent tous ce formidable enchevêtrement de séquences qui se suivent sans aucune hésitation – ce qui est déjà un exploit -, mais aussi avec une confondante évidence, au point que l’on s’interroge parfois sur la réalité de l’improvisation ("Goa Gajah").
Mais au fond, qu’importe ! C’est le John ZORN foisonnant qui s’exprime ici, mêlant expérimentations électroniques, krautrock, musique de chambre, percussions - comme à Strasbourg, façon gamelan ou batucada –, et bien évidemment du jazz, du noise-rock et de l’ambient ; des crescendos d’orchestres concentrés et tendus ; beaucoup de tensions et quelques résolutions ; des cordes frottées, pincées, frappées ; une guimbarde forcément morriconesque ; du lyrisme et de l’émotion retenue ; beaucoup d’atonalité et quelques bruits de pistolet laser. Tout cela forme une musique joyeuse, faussement foutraque, aussi difficile que formidable.

On s’en doutait déjà, mais ce disque le confirme largement. Les 'game pieces' sont des jeux à la fois éprouvants et fascinants, et Cobra est tout simplement le meilleur d’entre eux.


*Faut-il le rappeler ? Les 'game pieces' sont des compositions basées sur l’improvisation des musiciens, cadrée par des règles. John ZORN fait remonter ce principe à Klarina qui date de 1974. Pour le détail des règles de Cobra, voir : http://fp.nightfall.fr/index_14295_john-zorn-cobra.html

**Qui n’était basé que sur un double trio batterie / guitare / électronique.

A lire aussi en JAZZ par LE BARON :


Tom WAITS
The Heart Of Saturday Night (1974)
Jazz / blues




MASADA
Beit (1994)
Entre Klezmer et Ornette, vol. 2


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Derek Bailey (guitare)
- Cyro Baptista (percussions)
- Jennifer Choi (violon)
- Sylvie Courvoisier (piano)
- Mark Dresser (basse)
- Trevor Dunn (basse)
- Mark Feldman (violon)
- Erik Friedlander (violoncelle)
- Annie Gosfield (échantillonneur)
- Susie Ibarra (batterie)
- Ikue Mori (ordinateur)
- Marcus Rojas (tuba)
- Josh Roseman (trombone)
- Jamie Saft (claviers)
- John Zorn (prompteur)


1. Pendet
2. Tabanan
3. Uluwati
4. Tamangiri
5. Paras
6. Sangeh
7. Penganggahan
8. Raksasa
9. Goa Gajah



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod