Recherche avancée       Liste groupes



    


[-] 2010
Des langues et des régions...
Par GEGERS
Le 4 Décembre 2010

Clip et musique...
Par STREETCLEANER
Le 6 Novembre 2010

Trop vieux pour le rock'n'roll ?
Par MANIAC BLUES
Le 12 Octobre 2010

Une ligne éditoriale tu adopteras...
Par GEGERS
Le 11 Septembre 2010

La route des vacances
Par GEGERS
Le 9 Août 2010

Forces Parallèles fait sa mue
Par BAST
Le 3 Mai 2010

La pochette, vouée à disparaître?
Par GEGERS
Le 18 Mars 2010

Bienvenue dans l'ère du n'importe quoi.
Par THE MARGINAL
Le 1 Février 2010

Forces Parallèles fait sa mue
Par BAST le 3 Mai 2010 Consulté 3861 fois

Il y a une semaine, Forces Parallèles changeait de peau. C'est l'occasion pour Bast, le webmaster, Erwin et Mr. Ameforgée, les administrateurs en chef, de s'exprimer en quelques mots sur le passé et l'avenir du webzine:


Le mot du boss:

Octobre 2007.
Stef : Les pages sont communes entre NIME et FP. Chaque fois que tu fais une modification sur NIME, il faut t’assurer qu’elle ne provoque pas de régression sur FP.
Bast : Pas de problème, boss.
Stef : Voyons, Bast, le boss, c’est toi maintenant.
Bast : C’est vrai. Pardon, boss.
Stef : Tu n’oublieras pas, hein ? Déjà que FP a trois fois moins de lecteurs que NIME, que ses chroniqueurs se barrent les uns après les autres et qu’il publie maxi une chronique par semaine, ce n’est pas le moment en plus de tout casser.
Bast : Ouais ouais, pas de souci.

Trois mois plus tard.
Stef : Bast ?
Bast : Ah Stef, salut, comment ça va, t’es pas venu reprendre le site parce que je m’amuse bien moi et…
Stef : Tu as fait un truc sur NIME, récemment ?
Bast : Ouais et pas qu’un ! J’ai ajouté des stats et des compteurs et puis j’ai…
Stef : Tu as pensé à regarder si FP ne plantait pas ?
Bast : Planté, quel planté ? Fait pas partie de mon vocabulaire planté et… Euh, Stef ?
Stef : Oui ?
Bast : C’est quoi FP ?
Stef : [« Smiley » que l’on peut à la fois traduire par « regret », « remord » ou « soupir » mais aussi par « nostalgie », « contrariété » et « agacement »]

Voila. C’est quoi FP ? En tant que chroniqueur de NIME, lorsque Stef m’a confié les clefs de Nightfall (Nightfall étant la maison mère qui détient FP et NIME), j’avoue que FP, je m’en suis plutôt pas du tout mais alors pas du tout préoccupé.

Quand j’ai mené la refonte du design de NIME avec Heavy REM, je me suis même dit qu’il ne servait à rien de retoucher un site perdant ses lecteurs par dizaines chaque heure et dont le trépas s’approchait à grand pas.
Sauf que des nouveaux sont arrivés, motivés à en donner le tournis au trentenaire père de trois enfants que je suis. Et que les anciens (sauf deux mais je ne peux pas dire qui c’est) continuaient d’injecter toute leur énergie au point de redonner une consistance inespérée à la réserve de chroniques.
Et les administrateurs de scander ces slogans : « Non ! Non ! Non ! On n’est pas moribonds », « Bast ! Bast ! Bast ! Le peuple de FP veut une nouvelle peau », « NIME, NIME, on t’enc… » et j’en passe et des meilleurs.

Alors, j’ai pris peur puis réfléchi et compris. J’ai promis, ensuite, puis tardé et rassuré. J’ai craint d’être à la bourre, aussi, puis été franchement à la bourre et évoqué la possibilité d’une fuite à l’étranger.
Mais c’est fait, finalement : FP, à son tour, se dote de nouveaux atours, sous la houlette du talentueux Heavy REM.

A ce propos, au contraire de NIME, ce dernier n’expliquera pas les choix faits pour FP. Il aurait pu, bien sûr. Seulement, devant l’évidence qu’un lecteur de FP est nettement plus sensible à la beauté qu’un lecteur de NIME (suffit de voir ce qu’écoutent les lecteurs de NIME, ah les cons, du metal symphonique…) et qu’il n’est donc guère utile de justifier des choix graphiques dont la logique leur apparaitra aussitôt, il a été décidé que le temps de Heavy REM serait consacré à retravailler la page d’accueil de Nightfall plutôt qu’à dénicher deux évocations poétiques par couleur injectée sur le site, sachant du reste que FP a deux fois plus de couleurs que NIME, imaginez comme c’eût été fastidieux.

J’espère sincèrement que le nouveau FP vous plait, que vous serez fidèles au site de longues années et que ce que l’équipe vous prépare d’arrache-pied vous démontrera combien la motivation de FP est vive.

Bast


Fric et maillots de bain:

Lorsque j'ai rejoint le groupe Forces Parallèles, celui-ci n'était encore qu'un club de natation de l'ancienne Allemagne de l'est (comme son nom l'indique toujours), trois fois médaille d'argent au critérium départemental de Haute-Bavière entre 95 et 99: "Schmetterling liebe dich", comme on disait à l'époque. Depuis, le Mur de Berlin est tombé et l'on a dû se tourner vers une autre activité passionnante: la chronique musicale. De l'état initial de Forces Parallèles, nous avons gardé une certaine pugnacité dans l'effort, une volonté de partage et un goût pour les maillots de bain remplis à ras bord.

J'ai vu de nombreuses générations de chroniqueurs naître et s'éteindre, les murs de Sodome et Gomorrhe tomber, la discothèque d'Alexandrie brûler, Hadopi être voté. Forces Parallèles a poursuivi son petit bonhomme de chemin, rencontrant parfois des difficultés, se remettant souvent en cause, mais survivant toujours. On lui reproche parfois son éclectisme, cet espèce de gros bordel désorganisé semblable à une hydre eunuque décapitée. Mais le but a toujours été de parler de musique, du plus grand nombre de styles possibles (sauf du metal, bien sûr, la musique des chochottes attardées) avec passion.

Actuellement, le site renaît de ses cendres : les chroniqueurs motivés, aux doigts de fée, aux cuisses de poney, carburent à fond les ballons. Il y a tellement de groupes dont il faut parler, tellement de genres à aborder... Il était grand temps de changer nos oripeaux ridés : grâce à Bast et Heavy Rem, c'est désormais chose faite. Le site conserve dans l'esprit une certaine sobriété de style mais s'octroie un supplément de classe: pourpre nobiliaire, or incandescent et bien sûr gris métallisé sonnant et trébuchant destiné à rappeler que, comme les Beatles avant nous, nous ne faisons ça que pour l'argent! Nous espérons que toi et tes petits yeux, lecteur, tu apprécies le changement!

L'avenir est devant nous désormais et comme la pêche, charnue, juteuse et sucrée, il est gorgé de promesses.

Mr. Ameforgée


Les parallèles sont des lignes de force:

Les parallèles sont des lignes de force, elles sont épaisses, fragiles, techniques ou sexys, elles sont nombreuses et variées, toutes ne se ressemblent pas. Elles ont chacune un début, chacune une âme qui la maintient, qui lui donne vie et lui permet de se développer. Chaque parallèle a donc son identité musicale. Sa couleur est unique, ses sons la distinguent des autres et sa vigueur est immortelle. Dans ce petit monde géométrique, la première droite à voir le jour fut celle du Heavy Metal, et rapidement de nombreuses parallèles naquirent, allant d’un extrême à un autre, toutes dépositaires d’un savoir, d’une âme, toutes admirables dans leur spécificité, et le spectre sonique s‘enrichit alors d‘une kyrielle de sons métalliques.

Puis une autre parallèle est apparue, différente, d’une teinte moins métallisée, faite tantôt de douceur tantôt de rage mais toujours de rébellion. Avec elle, arrivèrent une cohorte de droites de toutes les couleurs, de toutes les saveurs, de tous les sons, beaucoup plus nombreuses que les précédentes et toutes aussi uniques.
Un nouveau monde venait de naître. Comme leurs grandes sœurs sidérurgiques, elles voulaient être complètes, et elles travaillèrent de concert pour parvenir à une forme d’accomplissement, vers l’équilibre et l’épanouissement.

FP est né de l’envie de partager des mondes de musique. Chacun de ces mondes parallèles est digne de notre respect ainsi que de notre attention, et les goûts n’empêcheront jamais la soif de découverte, bien au contraire.
Un site flambant neuf, une équipe de rédacteurs passionnés jusqu'au-boutiste, des projets comme s’il en pleuvait dont les fameux dossiers qui vont très prochainement voir le jour, tout cela pour donner aux « forces parallèles » une puissance avec laquelle il faudra compter.
Une ambition certaine : celle de Partager, maître mot s’il en est, mais aussi celle de faire découvrir, de donner envie, de donner du plaisir. Chacun des chroniqueurs, grand spécialiste de sa parallèle, tel un Héraclès des temps modernes, sera prêt, nuit et jour, à refaire les travaux mythiques pour vous faire vibrer et vous donner envie d‘écouter « autre chose ».

La musique est un don des dieux, partageons ce bonheur!

Erwin


Merci de nous avoir lus et Joyeux Noël à tous!
Musicalement,



Le 04/12/2010 par TZT.TO-{O}-+-/*CHAR

http://web.archive.org/web/20060717050125/http://fp.nightfall.fr/index.php

Nostalgie ...


Le 25/06/2010 par HU

Vous avez oublié le forum. Le forum est encore sous l'ancien design mais toujours aussi bien.


Le 26/05/2010 par MENCLAY

J'aime bien le style plus épuré, moins saturé.
Par contre, je vous en prie, changez la couleur de fond, c'est désagréable à lire, la couleur de fond est trop proche de la couleur des caractères.


Le 07/05/2010 par CHILDOUNET

Dommage, cette fois je ne trouve pas le thème réussi (certes, comme tout changement il faut le temps de s'y faire). Je trouve certaines couleurs de police trop proches de la couleur de fond, pour un résultat peu lisible.

A part ça, bravo pour la volonté d'éclectisme. Je suis toujours partant pour plus de chroniques jazz/funk/soul/hip-hop.


Le 04/05/2010 par JOVIAL

Trois auteurs, trois styles, trois façons de voir les choses, l'écletisme de FP jusque dans son édito ... Pas de doute, Forces Parallèles est là, et pour longtemps !


Le 03/05/2010 par TORTUE_NOMADE

Très bien fait. C'est vrai que je trouvait le design un peu vieillot par rapport à NIME mais ici c'est tout à fait le même thème, ce qui rend l'ensemble du site parfaitement homogène.
Bonne continuation !


Le 03/05/2010 par BARZ

C'est du bon taff les gars, ça fait plaisir.
Je reste lecteur régulier et attends impatiemment de ne plus rien avoir à faire de ma vie et de ma plume pour me joindre de nouveau à vous. Ou bien trouver une formule magique qui me ferait moins dormir, parce que si ne n'ai pas mes nuits de 10h, je deviens fou. Mais ne le dites à personne.
Bonne continuation !


Le 03/05/2010 par GEGERS

Les boss de FP sont comme le jambon : ils sont fins, mais n'ont pas peur de faire du gras parfois, se plient en 4 pour le site qu'ils aiment tant sans jamais laisser déborder la mayonnaise ! Merci pour le boulot réalisé et Hail FP !



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod