Recherche avancée       Liste groupes



    


[-] 2022
Concerts en folie !
Par NESTOR
Le 28 Septembre 2022

Du changement sur NIME & FP
Par CHIPSTOUILLE
Le 25 Juin 2022

VANGELIS ou l'homme orchestre multi-directionnel
Par AIGLE BLANC
Le 30 Mai 2022

Klaus Schulze : Un génie faillible mais si attachant
Par AIGLE BLANC
Le 6 Mai 2022

Le soulèvement des machines - Partie III : Et après ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 5 Mai 2022

Le soulèvement des machines - Partie II : Etat des lieux
Par CHIPSTOUILLE
Le 4 Mai 2022

Le soulèvement des machines - Partie I : Comment les IA composent ?
Par CHIPSTOUILLE
Le 3 Mai 2022

Décès dans la famille de FP
Par ERWIN
Le 26 Avril 2022

Le référendum 2021 de la rédaction
Par NESTOR
Le 19 Avril 2022

Il y a un demi siècle 1972
Par NESTOR
Le 12 Avril 2022

Darren WHARTON (DARE) - Interview
Par GEGERS
Le 29 Mars 2022

J'ai un secret...
Par CHIPSTOUILLE
Le 5 Janvier 2022

Concerts en folie !
Par NESTOR le 28 Septembre 2022 Consulté 536 fois

Alors que les restrictions liées au Covid sont presque toutes derrière nous et que nous pouvons désormais retourner assister à des concerts, faisons un petit point sur les concerts les plus emblématiques.

La tournée la plus lucrative de tous les temps serait Le Divide Tour de Ed SHEERAN qui a eu lieu entre 2017 et 2019. Tout au long de cette tournée, l’artiste n’a cessé de battre des records locaux en termes d’affluences et de rapidité pour écouler ses billets. Au final, la tournée aurait rapporté plus de 776 millions de dollars (pour près de 9 millions de billets vendus).
Ed SHEERAN aurait ainsi dépassé U2 qui détenait jusqu’alors le record de la tournée la plus lucrative en battant les 735 millions de dollars générés par le U2 360° Tour (2009 à 2011), et ce bien qu'il ait joué essentiellement dans des salles plus petites et ait volontairement pratiqué des prix de billet bas.
Mais bon, comme lot de consolation, U2 est le seul groupe à avoir deux tournées dans le classement des dix tournées ayant réalisé le plus gros chiffre d’affaires avec le Vertigo Tour (2005 à 2006).
En troisième position, arrive le Not in This Lifetime..., la tournée de reformation de GUNS & ROSES, dont le nom fait référence à la réponse qu'avait donnée Axl Rose, en 2012, à un journaliste qui lui demandait si une reformation du groupe était susceptible d’avoir lieu. La tournée a généré plus de 550 millions de dollars et arriverait en seconde position pour ce qui est des bénéfices.
Viennent ensuite les ROLLING STONES avec le Bigger Bang Tour (2005 à 2007) et COLDPLAY avec le A Head Full of Dreams Tour (2016 à 2017). Il est à noter que MADONNA a réalisé les deux tournées les plus lucratives d'une artiste féminine avec le Sticky and Sweet Tour (2008 à 2009) et le The MDNA Tour (2012).

En termes d’affluence, le concert ayant accueilli le plus de spectateurs serait celui de Rod STEWART qui, en 1994, aurait rassemblé environ 4,2 millions de spectateurs sur la plage de Copacabana à Rio de Janeiro. Sachant qu’il s’agit d’un concert gratuit et que ce chiffre inclut des personnes simplement venues admirer le feu d’artifice du nouvel an. Le record de densité de personnes sur 1 m² étant de 6, cela équivaut à ce record réalisé sur 1667 terrains de basket mis côte à côte !
Trois années plus tard, le 6 septembre 1997, Jean-Michel JARRE réunit 3,5 millions de personnes à l’université de Moscou, lors de la tournée
Oxygène.
Une habitude du musicien français qui occupe également la troisième place avec
le concert réalisé à la Défense en 1990 ayant rassemblé 2.5 millions de personnes (dont moi), et qui était principalement basé sur son album En attendant Cousteau. Une audience qui représente plus que la population de Paris.
Toujours à Moscou, mais une année plus tard, le 28 septembre 1990, les
Monsters Of Rock, avec AC/DC, PANTERA, METALLICA et The BLACK CROWES auraient accueilli 1.6 millions de spectateurs. Un chiffre très souvent contesté et qui oscillerait entre 500 000 et 1.6 millions, l’URSS se trouvant alors en pleine dislocation. Mais en tout cas bien plus que 7 jours plus tôt à l’hippodrome de Vincennes avec quasiment la même affiche (QUEENSRYCHE remplaçant PANTERA).

Le concert le plus long est lui toujours en cours. Il a lieu dans l’église de Halberstadt (Allemagne) et a débuté en septembre 2001, pour une date de fin prévue en 2640, soit environ 639 ans plus tard.
Même durant le Covid, ce concert d’orgues a continué. Il repose sur une partition du compositeur américain John CAGE jouée en continu, et dont la partition comporte l’instruction de tempo 'Slow as possible'. Certains petits malins ont utilisé le fait qu’une note jouée à l’orgue peut être maintenue indéfiniment pour imaginer jouer l’œuvre de CAGE lentement, et la faire durer 639 ans.
Au-delà de certaines contraintes techniques (les tuyaux accordés pour suivre la partition sont ajoutés ou soustraits selon les besoins à chaque changement d’accord), se pose le problème du financement de cette performance. L’église a donc fait appel aux dons, sachant que les gros donateurs peuvent s’offrir une plaque commémorative exposée dans l’église, qui représente une année de diffusion. Ainsi, un couple scandinave aurait acheté l’année 2580, pour marquer le 600ème anniversaire de leur mariage.

Inversement, le concert le plus court est celui des WHITE STRIPES qui a eu lieu le 16 juillet 2007 au Canada. Le duo n’a alors joué qu’une seule note, ce qui lui a permis d’espérer entrer dans le livre Guinness des records. Lors de la tournée canadienne qui accompagne la sortie de leur album Icky Thump, le groupe décide de donner presque tous les jours un concert gratuit en plus de ses concerts payants. Ainsi, il donne des concerts pour de petits groupes d’enfants, ou bien dans un bus de ville.
Vient au duo l’idée de ne jouer qu’une seule note dans le cadre d’un concert gratuit.
De fait, Jack WHITE ne joue qu’un Do majeur à la guitare et contacte ensuite les responsables de Guinness Book pour faire enregistrer ce record du concert le plus court de tous les temps, demande acceptée dans un premier temps puis supprimée. En effet, une fois que les WHITE STRIPES ont été mentionnés dans le Guinness Book des Records dans la catégorie 'Concert le plus court', les rédacteurs du livre ont reçu un grand nombre de candidatures d’artistes cherchant à battre ce record. Les résultats étaient difficiles à mesurer de manière objective, il a été décidé d’arrêter de répertorier les records du type :la chanson la plus courte, le poème le plus court et donc, concert le plus court.

Dans le domaine des concerts de l’extrême, tout a été tenté ou annoncé. Que ce soit le concert réalisé à la plus haute altitude avec Philipe GENIN et son projet Un piano pour l’Everest. Ou bien METALICA qui annonce être le premier groupe à avoir fait des concerts sur les six continents de la planète, suite à sa prestation effectuée le 8 décembre 2013 en Antarctique. Un concert dont le bilan carbone serait un des plus désastreux de l’histoire. Ou encore AQUASONIC, un quintet qui ne donne que des concerts sous l’eau.
On le voit, certains se creusent la tête pour proposer les prestations les plus originales qui soient.

En revanche, malgré mes recherches, il ne m’a pas été possible de trouver de trace de l’artiste, ou du groupe, ayant réalisé le plus grand nombre de concerts dans sa carrière.
Peut-être le savez-vous.




             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod